18/07/2015 13:41

Vol MH17 : Un an après le drame, les Pays-Bas rendent hommage aux victimes

Les Pays-Bas et d’autres pays ont rendu hommage vendredi aux victimes du crash du Boeing de Malaysia Airlines, abattu il y a un an au-dessus de l’Ukraine, alors que Londres a appelé à créer un tribunal spécial pour juger les responsables.

Aux Pays-Bas, d’où étaient originaires la plupart des 298 personnes qui ont péri lorsque l’appareil s’est écrasé le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine, les drapeaux étaient en berne.

Quelque 2.000 proches et amis des victimes ont assisté à une cérémonie privée à Nieuwegein, dans le centre des Pays-Bas.

«J’y pense encore chaque jour», a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte à une télévision de son pays peu avant le début des cérémonies.

Son homologue australien Tony Abbott a dévoilé à Canberra une plaque devant 120 membres des familles des 38 victimes venues d’Australie. «Aujourd’hui nous nous souvenons de nos morts», a-t-il dit.

En Ukraine, près de 200 personnes ont participé à une cérémonie, organisée par les autorités séparatistes, dans un champ aujourd’hui nettoyé, près du village de Grabove, où la majorité des débris du vol MH17 sont tombés.

«Nous sommes prêts à fournir toute l’aide nécessaire aux gens qui prouveront que c’est le pouvoir ukrainien criminel qui a laissé cette tragédie se produire», a dit un dirigeant séparatiste, Alexandre Zakhartchenko, devant une petite foule.

«Vous avez été tués, mais nous on nous tue encore», pouvait-on lire sur une banderole.

Les familles des victimes n’ont pas participé à cette commémoration organisée par les séparatistes, que Kiev et les Occidentaux accusent d’avoir abattu l’avion.

A Moscou, pas de commentaire officiel du Kremlin mais le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déposé une corbeille de fleurs devant l’ambassade des Pays-Bas, a rapporté la radio Echo de Moscou.

une centaine de Russes ont aussi déposé des fleurs et des avions en papier à l’ambassade néerlandaise à l’appel de l’ONG Open Russia (Russie ouverte) créée par l’ex-oligarque et opposant russe Mikhaïl Khodorkovski.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions