24/06/2015 15:45

Human Rights Watch demande une enquête à l'Allemagne après la détention d'un journaliste vedette d'Al-Jazeera

L'organisation Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi les autorités allemandes à mener une enquête "de manière urgente" sur la détention controversée pendant deux jours d'un journaliste vedette d'Al-Jazeera, la chaîne satellitaire du Qatar.
Dans un communiqué, HRW, dont le siège est à New York, a demandé aux parlementaires allemands à faire pression sur leur gouvernement pour obtenir des réponses sur l'arrestation à l'aéroport de Berlin d'Ahmed Mansour.
M. Mansour, 52 ans, qui a la double nationalité égyptienne et britannique, avait été interpellé samedi, à la demande de l'Egypte, et libéré 48 heures plus tard. Il est revenu au Qatar mardi soir.
Les parlementaires allemands "devraient faire pression sur le gouvernement en vue d'une enquête sur cette affaire et s'assurer que les garanties adéquates sont en vigueur pour empêcher la répétition" d'un tel incident, a souligné Human Rights Watch.
Des responsables gouvernementaux allemands ont expliqué qu'Ahmed Mansour n'avait pas immédiatement été identifié comme journaliste. Seules des informations supplémentaires fournies par l'Egypte pendant le week-end ont amené Berlin à la conclusion qu'une extradition était "totalement exclue".
Selon HRW, Berlin aurait dû savoir "dès le départ qu'Ahmed Mansour risquait de sérieuses violations de ses droits s'il était envoyé en Egypte".
L'arrestation du journaliste et son placement en garde à vue sont intervenus à un moment où les relations restent tendues entre l'Egypte et le Qatar, Le Caire accusant Doha de soutenir le mouvement des Frères musulmans, réprimé et considéré comme une organisation terroriste par le pouvoir du président Abdel Fatah al-Sissi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions