24/06/2015 12:05

EXCLU - Le responsable CGT Taxis refuse de condamner les violences physiques contre les UberPop

Ce matin, dans "Le grand direct de l'actu" de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, un débat était organisé entre Karim Asnoun, secrétaire général de la CGT Taxis, et Olivier Maffre, chauffeur chez UberPop.

Hier, Alexandre, un client UberPop, confiait avoir été violemment pris à partie à Lyon, après avoir fait appel à un conducteur de VTC.

Une agression physiques que le responsable de la CGT des taxis a refusé de condamner en exclusivité sur Europe 1.

"Je ne suis pas juge pour condamner les gens qui ont frappé ou pas frappé. La véritable violence vient de cette société américaine qui ne respecte pas les régles", a déclaré Karim Asnoun.

Et d'ajouter : "Je ne condamne aucune violence, ce sont les chauffeurs de taxi qui sont les victimes et qui se font agressés par Uber. Ils ne font que se défendre et résister aux agressions".

Jean-Marc Morandini a alors répondu : "C'est très grave ce que vous dîtes ! Vous encouragez les chauffeurs de taxis à utiliser la violence".

Réponse du secrétaire général de la CGT Taxis : "Les chauffeurs se défendent contre une multinationale.[...] La violence d'Uber est plus forte que celle des poings".

Ecoutez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Varech
24/juin/2015 - 23h21

La violence est toujours condamnable. S'agissant ici du débat de fond, je le compare avec celui qu'avait suscité l'avènement du covoiturage, sérieuse concurrence pour les professionnels du transport, et pourtant aujourd'hui solidement ancré dans le quotidien de beaucoup de gens. La société évolue, remet des choses en question, il y a des gagnants et des perdants. Pour autant, les débats doivent perdurer; mais sans violence.

Portrait de isadelabaume
24/juin/2015 - 19h13

les taxi en France c'est la préhistoire, il faut voire la différence avec  Londres ou NY, la fin est proche, ça fait 15 ans que je ne prend plus le taxi après des insultes parce que j’étais montée dans un taxi sans autorisation de son aboyeur, il m'a sermonnée pendant tout le trajet CDG - Paris, j'imagine ce que doivent endurer les touristes !

Portrait de bobby972
24/juin/2015 - 18h32 - depuis l'application mobile

Cette non condamnation est un scandale, j'espère que les tribunaux seront impitoyables, j'ajoute que les chauffeurs de taxis parisiens sont très souvent infectes

Portrait de Rimlax
24/juin/2015 - 17h07 - depuis l'application mobile

Je connais des chauffeurs de taxi scandalises par UBER qui partent en vacances avec Qatar ou Emirates, compagnies qui ne respectent pas les règles non plus et font une distorsion de concurrence par rapport aux compagnies européennes, mais là ils n'y trouvent rien à dire..

Portrait de systa
24/juin/2015 - 14h31 - depuis l'application mobile

Bravo la CGT dans mon entreprise elle a été (et j'en suis témoin ) actrice de provocation, harcèlement, diffamation, et menace envers d'autres employés qui ne voulais pas les suivre dans leur mouvements ... Alors qu'un délégué cgt des taxi refuse de condamner une agression gratuite d'un usager, qui, je le rappel a pris un taxi uber car il s'était fait refuser la course par un taxi normal..... C décider je ferait appel à uber pour tout mes déplacement à l'avenir... Je veux avoir le choix !!!!

Portrait de Ln2GG
24/juin/2015 - 14h24
bertrand85 a écrit :

100 fois d'accord avec le syndicat des taxis.

Comment réagirez-vous demain ou après-demain (car ça arrive à grands pas dans tous les secteurs) quand votre patron vous mettra à la porte de son entreprise car il a trouvé quelqu'un pour faire votre boulot à 500 euros par mois sans avoir en plus l'obligation de payer des cotisations salariales, son assurance maladie…?

NON A L'UBERISATION DE LA SOCIETE FRANCAISE!

Ceux qui soutiennent Uberpop n'ont pas conscience du modèle de société que cela suppose pour nous tous. 

Réfléchissez 2 secondes avant de déverser votre haine sur les taxis (qui le cherchent peut-être bien, je vous l'accorde!).

Donc vous soutenez un type qui prône à demi mot la violence physique? Vous savez les gens licenciés pour cause de délocalisation ou autres ne deviennent pas des fous furieux violents pour autant. rien ne justifie la violence, dans notre modèle de société (comme vous l'appelez) il y a un recours qui s’appelle la justice et pas la violence de rue. La loi du talion est abolie depuis un petit bout de temps.

Et j'ai bien conscience du modèle de société que Ubberpop suggère: la liberté du consommateur à choisir son moyen de transport, le reste tombe entre les mains des autorités compétentes c'est à dire la justice, nul n'a le droit de faire justice soit même.

Portrait de ML69
24/juin/2015 - 12h43 - depuis l'application mobile

C'est un bon exemple messieurs les taxis. trop facile. fe n'est pas une raison . Ces propos sont scandaleux.....Bande de connard....

Portrait de Ln2GG
24/juin/2015 - 12h38

Je suis d'accord avec JMM, ce que dit ce type est extrêmement grave. Cela ne pourrait-il pas s'apparenter à de l'incitation à la haine et à la violence? et ses comparaisons à deux balles, l'utilisation du mot 'violence' qu'il tourne comme bon lui semble, je suis choquée. D'autres ont été condamnés pour moins que ça. Enfin le jeune homme tabassé par ces chauffeurs de taxi aurait pu mourir des suites de cette agressions, c'est juste super grave et lui ne dit mot, et qui ne dit mot...

Portrait de malavita
24/juin/2015 - 12h32

Déclaration irresponsable qui reflète bien l'état actuel de notre pays, chacun sa peau, chacun sa gueule, les uns contre les autres...

L'exemple même du pays dans lequel où il fait bon vivre. Quant aux taxis, toute généralité étant dangereuse, je ne dois pas avoir eu beaucoup de chance dans mon encore courte existence pour souvent être véhiculé par des chauffeurs pour qui la politesse ou l'honnêteté étaient considérées comme de options. Quant aux taxis qui vous refusent une course, parce qu'effectivement, ils terminent leur journée et que votre destination n'est pas sur leur chemin de retour, je peux comprendre, mais ça existe. Tout comme ces chauffeurs qui vous refusent une course parce qu'elle n'est pas assez  juteuse à leurs yeux. Mais ce métier, est-il de toute façon rentable si on n'a pas la chance d'avoir Madame Agnès Saal comme cliente régulière?

Portrait de visionnary
24/juin/2015 - 12h26 - depuis l'application mobile

Et ils s' enfoncent davantage.... On ne fait pas justice soi-meme ! C'est une incitation à la haine et la violence en bande organisée !

Boycott des taxis !

Portrait de RogerMeneur
24/juin/2015 - 12h21

La CGT égale à elle même!

Portrait de BernardReims
24/juin/2015 - 12h15

Boycottez les taxis !!!