02/04/2015 09:31

EXCLU - La production de "Dropped" répond aux menaces de procès du frère de Florence Arthaud

Le frère de la navigatrice Florence Arthaud, décédée dans le crash d’hélicoptères en Argentine lors du tournage de Dropped, annonce qu'il va porter plainte contre ALP la société de production du programme.

Deux jours après les obsèques de la navigatrice Florence Arthaud à Paris, son frère Hubert Arthaud participait, hier, à l’émission "L’invité de Cannes Radio", en association avec Nice-Matin.

Et ses propos sont très durs contre ALP:

"J’ai toutes les informations que je ne peux pas dévoiler pour l’instant.

Aujourd’hui une instruction est ouverte par le parquet de Paris dont on aura une position d’ici quinze jours.

Il y a eu largement erreur.

On a privilégié la prise d’images par rapport à la sécurité.

Pour ce genre d’émissions ou comme pour le tournage du rallye Paris-Dakar, on prend normalement des pilotes d’hélicoptères chez Héli Union, à Paris, qui sont habitués à la problématique de vol en tandem et de prises d’images si particulières.

Là ils se sont fait prêter des hélicoptères voués au transport sanitaire par le gouvernement argentin, qui n’est pas en cause.

Je suis furieux qu’on ait mis la vie de 10 personnes en danger pour avoir une ligne bénéficiaire en fin de bilan"

Et il révèle une information qui jusque là n'avait jamais été rendue publique:

"On le sait aujourd’hui, le copilote a été remplacé par le cameraman.

Dans un hélicoptère vous avez une vision à 180°.

Sauf que quand vous avez un cameraman qui sort le corps pour filmer et qui ne peut pas juger la distance, car il est derrière sa caméra et qu’il vous dit ‘’Vite vite vite il faut y aller’’, arrive alors le crash du côté du cameraman".

C’est exactement ce qu’il s’est passé.

On ne peut pas laisser des gens mettre la vie de personnes en danger, que ce soit Florence Arthaud ou les cameramen, c’est dramatique.

Il ne faut plus que cela se reproduise".

Un porte-parole de la société de production ALP a répondu en exclusivité à ces menaces de procès, et affirme que "les hélicoptères on décollé à 47 secondes d'intervalle, ce qui ne correspond pas à une situation de "décollage simultané""

Et d'ajouter que "sur les appareils utilisés, il s'agit d'Ecureuils, hélicoptères réputés pour leur très grande fiabilité; ceux-là mêmes qui sont d'ailleurs utilisés sur le Paris-Dakar."

Avant de préciser que "ces appareils ne disposent pas de poste de co-pilotage".

Enfin, "en milieu de matinée, une réunion se déroulera au siège de la société de production afin de réfléchir à la réaction à adopter face à ce nouveau développement judiciaire...".

Dans l'après-midi, Franck Firmin-Guion, le président d'ALP, a tenu à répondre aux accusations via un communiqué.

"Je comprends la douleur de Monsieur Hubert Arthaud que toutes les équipes d’ALP partagent.
Cependant, la douleur doit s’inscrire dans une recherche fidèle de la vérité et ne doit pas permettre d’accuser de façon indigne et mensongère. C’est pourquoi je me dois de répondre.
- M. Hubert Arthaud affirme : « Les hélicoptères décollent quasiment simultanément », ce qui constituerait selon lui un grave manquement aux règles de sécurité.
C’est faux, les hélicoptères ont décollé à 47 secondes d’intervalle.
- M. Hubert Arthaud affirme : « on a décidé d’économiser sur le poste hélicoptères et pilotes ».
C’est faux, les hélicoptères ont bien été loués à un prestataire argentin, conformément au prix du marché et ces hélicoptères sont les meilleurs au monde pour voler dans ce type d’environnement.
- M. Hubert Arthaud affirme : « ALP a délibérément remplacé le copilote par un caméraman ».
C’est faux, puisque c’est le pilote, commandant de bord, qui décide seul de la présence ou non d’un deuxième pilote. ALP n’a jamais formulé une telle demande au pilote.
- M. Hubert Arthaud affirme : « La vision du pilote de l’hélicoptère des techniciens était complètement occultée par le caméraman à ses côtés ».
C’est faux, dans cet hélicoptère, le caméraman n’était pas à ses côtés mais à l’arrière et n’occultait pas la vision du pilote.
- M. Hubert Arthaud affirme : « ce qui me dérange plus, c’est qu’il y a 2 pilotes qu’ALP ne connaît pas ».
C’est faux, un pilote avait assuré des repérages pour ALP en août 2014, avec le même hélicoptère.
Ce pilote avait assuré les tournages de la même émission pour la Suède et la Norvège, sur la même zone, avec le même hélicoptère, en octobre et novembre 2014.
Les deux pilotes connaissaient parfaitement la région et ils étaient parmi les plus aguerris : 10 000 et 16 000 heures de vol, pilotes militaires, instructeurs de vol, pilotes des Présidents argentins, participation au Dakar.
- M. Hubert Arthaud affirme : « le producteur a fait le briefing de sécurité aux pilotes ».
C’est faux, le briefing de sécurité a été assuré par Juan Carlos Castillo, commandant de bord d’un des hélicoptères. Les deux pilotes ont mis au point et répété leur plan de vol avant le décollage. En aucun cas ALP n’a briefé les pilotes sur la sécurité des vols.
- M. Hubert Arthaud affirme : « L’hélicoptère des techniciens devait prendre des gros plans des sportifs dans le cadre d’une chasse à l’image ».
C’est faux, l’hélicoptère des techniciens devait prendre des plans larges. Les gros plans des sportifs étaient assurés par 2 caméras dédiées dans leur hélicoptère : une caméra au poing et une caméra GoPro.
Plus encore, je suis extrêmement choqué que Monsieur Hubert Arthaud prête des intentions et des propos à des victimes :
« J’imagine que le caméraman a dû dire « vite vite vite on va sur l’hélicoptère » et après il s’est passé ce qu’il s’est passé ».
Ces accusations graves sont une atteinte indécente à leur professionnalisme et à leur mémoire.
Une enquête préliminaire est en cours, qui évoluera vers une information judiciaire, comme c’est systématiquement le cas en matière d’accidents collectifs.
Comme toutes les familles de victimes, nous souhaitons que cette enquête, qui est conduite par les meilleurs experts aéronautiques, permette de comprendre les circonstances de l’accident".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tonnyo8
2/avril/2015 - 14h53
JJ49 a écrit :

Pour revenir à l'utilisation des hélicoptères dans les jeux, rappelons nous la Carte aux Trésors! 2 Hélicos en formation, un candidat avec cameraman  dans chaque helico en place copilote, un troisième hélico avec l'animateur Sylvain Augier qui va d'un hélico candidat à l'autre et souvent en formation! Des centaines d'heures de vol et pas d'accident! Et pourtant on se pose dans des champs, sur des parkings etc...Alors, Dropped, c'est un accident et surtout une faute de pilotage grave, malgré les compétences des pilotes confirmés.

 

Ok avec toi!

On peut-être le meilleur du monde dans n'importe quel domaine et faire un jour une erreur, la seule différence c'est que dans son domaine à lui, les erreurs ne pardonnent pas. L'erreur est humaine et il n'y a que ceux qui ne font rien, qui ne font pas de connerie! Erreur de la prod. ou pas, je ne pense pas qu'une des consignes était, qu'il devait se foutre la gueule dans l'hélico. d'à coté...L'envie de rester en vie prime sur toutes les consignes de sécurités ou autres, donc si ils se sont percutés, c'est juste parce qu'ils n'ont pas fait attention..C'est comme au volant, personne veut mourir mais certains meurent quant même car la route est pleine de personnes inattentives!smiley

Portrait de deelite
2/avril/2015 - 11h22

Il a bien raison

Portrait de Happy38
2/avril/2015 - 11h14 - depuis l'application mobile

J'ai l'impression que son frere veut se faire de la tune !!

Portrait de nicobb13
2/avril/2015 - 10h14

On en a fait un flan de cette histoire surtout parce qu'il y avait 3 champions....si il n'y avait eu que des anonymes....tout aurait été différent et c'est bien dommage

Portrait de JJ49
2/avril/2015 - 09h46

Pour revenir à l'utilisation des hélicoptères dans les jeux, rappelons nous la Carte aux Trésors! 2 Hélicos en formation, un candidat avec cameraman  dans chaque helico en place copilote, un troisième hélico avec l'animateur Sylvain Augier qui va d'un hélico candidat à l'autre et souvent en formation! Des centaines d'heures de vol et pas d'accident! Et pourtant on se pose dans des champs, sur des parkings etc...Alors, Dropped, c'est un accident et surtout une faute de pilotage grave, malgré les compétences des pilotes confirmés.

Portrait de DejaVu
2/avril/2015 - 09h18 - depuis l'application mobile
ernois a écrit :

blindé de thunes, mais si on peut en gratter encore un peu !!! J)

Et encore des commentaires jaloux et haineux ... qui vous dit qu'il est blindé ???
Il a perdu sa sœur , il veut comprendre et ne se résout pas a la thèse de l'accident ... on réagirait tous comme ça si on perdait un parent proche dans ces circonstances !!

Mais non , ici on chie sur les gens juste parce qu'ils sont soi-disant "blindés" ... certains d'entre vous me dégoûtent

Portrait de ernois
2/avril/2015 - 09h10

blindé de thunes, mais si on peut en gratter encore un peu !!! smiley