20/03/2015 13:00

Tensions à Radio France alors que Mathieu Gallet tente de s'expliquer face aux salariés sur les dépenses pour son bureau - Regardez

Comme vous l'a rapporté jeanmarcmorandini.com, les dépenses de la direction de Radio France font l'objet d'une enquête de l'inspection générale des Finances, un service du ministère des Finances.

Ce matin, Mathieu Gallet a tenu à s'expliquer devant les salariés durant une Assemblée générale.

Le dialogue a été quelque peu tendu,  à en croire plusieurs personnes qui étaient présentes et qui ont publié des messages sur Twitter en direct.

On peut notamment lire qu'après "quelques huées", Mathieu Gallet a lâché : "Si je ne peux pas parler, je repars !J'ai le courage de venir devant vous"

Le patron de Radio France a notamment évoqué la polémique autour des travaux de rénovation de son bureau qui ont coûté 100.000 euros.

Il a déclaré: "Je tiens à préciser qu'il s'agit d'une dépense qui a été votée dans le budget de 2014 avant mon arrivée à Radio France."

Et d'admettre: "Je peux comprendre votre colère, 100.000 euros, c'est beaucoup de sous, c'est vrai!".

Mathieu Gallet en a profité pour qualifier de "calomnieux" l'article de Libération qui affirme qu'à son arrivée dans le groupe, il a changé de voiture de fonction.

Et de conclure: "L'ouverture d'une enquête par l'Inspection générale des Finances ne me pose aucun problème. Cela permettra de mettre les choses au clair".

Plusieurs tweets affirment qu'il a ensuite quitté l'assemblée sous les huées.

Regardez l'accueil tendu réservé à Mathieu Gallet par les salariés en colère: 

(Source: twitter de JC Wasner)

 


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de neidi1
21/mars/2015 - 15h47

ils ont bien raison§c'est indecent des sommes pareilles pour monsieur!

Portrait de martina
21/mars/2015 - 00h03
HoubaHoubaHop a écrit :

C'était un cadeau empoisonné de son prédécesseur nommé sous Sarkozy (Jean-Luc Hees).

 

Mais sa jeunesse et une certaine naïveté ne lui ont pas permis de contrôler ce piège. smiley

Matthieu Gallet est tout sauf naïf !!! Il ne découvre pas le pouvoir.

Le budget voté avant son arrivée et qui concerne l'ensemble de la Maison de la radio correspond à des travaux qui avaient déjà été réalisés dans le bureau du Président; sauf que Monsieur Gallet n'aimait pas du tout la couleur des revêtements (pourtant neufs) et souhaitait un beige classique pour assortir ensuite avec des bois précieux !

Donc non pas naïf mais princier; il n'est pas le seul. Ce genre de comportement est légion.

A bon entendeur, salut !

Portrait de tom6954
20/mars/2015 - 15h37

Génial la video, c'est un journaliste qui a filmé ça???????????

Portrait de abidjan80
20/mars/2015 - 13h08

Même si le budget était voté avant son arrivée, en ces temps difficiles, une réduction de la facture aurait été bien vue de tous.