05/03/2015 17:19

Françoise Hardy évoque son cancer: "Je suis tellement mal en point!"

A l'occasion de la sortie de son livre "Avis non autorisés...", Françoise Hardy s'est confiée à Paris Match sur sa maladie et la vieillesse.

"C’est une dévastation. L’insupportable déchéance du corps. Non seulement il fonctionne moins bien, mais il se déforme. Personne ne peut nier les difficultés motrices ni les pertes de mémoire du troisième âge. Je n’invente rien", explique la chanteuse âgée de 71 ans.

Et d'ajouter :

"Me concernant, je suis tellement mal en point que j’ai perdu 7 kilos par rapport à mon poids de base, déjà très bas. Et il y a ce ventre énorme, on dirait que je suis enceinte…".

En 2004, les médecins lui diagnostiquent un lymphome non hodgkinien, un cancer du système lymphatique. "Il a une faible évolutivité. Mais je me sens tellement épuisée", explique-t-elle.

Au cours de l'entretien, Françoise Hardy explique "être une farouche partisane du droit de mourir".

"Ma mère, qui avait la mala­die de Char­cot, a souhaité partir avant la fin terrible qui l’at­ten­dait.

Elle a eu la chance d’avoir un prati­cien qui lui permette de s’éteindre en douceur.

Je n’ai pas assisté à son départ. J’ai compris ce choix.

Depuis ma jeunesse, je suis une farouche parti­sane du droit à mourir.

Quand les gens souffrent trop, ils n’ont aucune envie de soins pallia­tifs. Ils veulent cesser de vivre".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Racoon 2
8/mars/2015 - 11h54
Dubitatif a écrit :

Il ne faut pas confondre Euthanasie (qui serait administrée par le corps médical) et le suicide assisté (acte volontaire du patient, légal en Suisse et bien traité dans le film "Quelques heures de printemps" avec Vincent LINDON et Hélène VINCENT, passé il y a quelques jours sur ARTE).

Ne reste à Françoise qu'à s'inscrire à un réseau suisse, qui s'occupe de tout. La potion à ingurgiter est indolore et l'on s'endort paisiblement pour ne plus se réveiller.

Mais comment se rendre compte que c'est le moment de franchir le pas, sans gâcher quelques mois de vie?

Je crois que Françoise est bien pessimiste et que nous la verrons encore longtemps!

financièrement c'est un coût important . Ce n'est surement pas un problème  pour elle mais pour le commun des mortels...

Portrait de lacerise_rouge
6/mars/2015 - 20h17

C'est triste de la voir dans cet état, le cancer qui ronge de l'intérieur, sans pitié!

Courage a Toi .... je t'aime bien !

Portrait de Dubitatif
6/mars/2015 - 11h45

Il ne faut pas confondre Euthanasie (qui serait administrée par le corps médical) et le suicide assisté (acte volontaire du patient, légal en Suisse et bien traité dans le film "Quelques heures de printemps" avec Vincent LINDON et Hélène VINCENT, passé il y a quelques jours sur ARTE).

Ne reste à Françoise qu'à s'inscrire à un réseau suisse, qui s'occupe de tout. La potion à ingurgiter est indolore et l'on s'endort paisiblement pour ne plus se réveiller.

Mais comment se rendre compte que c'est le moment de franchir le pas, sans gâcher quelques mois de vie?

Je crois que Françoise est bien pessimiste et que nous la verrons encore longtemps!

Portrait de renelle
6/mars/2015 - 10h34

si tu me lis Françoise  COURAGE , Maman avait le m^me cancer mais a survécu pendant de nombreuses années , car l'âge est un atout dans ce type de cancer, la douleur se traite mais la souffrance morale est bien présente et je comprends parfaitement ses propos

Portrait de Polichinelle
6/mars/2015 - 10h16
NouOnTV a écrit : 

 

J'ai eu la maladie de Hodgkin et cette Dame n'a absolument pas le droit d'en parler comme elle le fait... Je trouve ses propos scandaleux...

 

Françoise Hardy  a malheureusement  le non Hodgkinien  et vous avez eu apparemment le hodgkinien , ce sont deux pathologies differentes ayant la même source , la votre se soigne tres bien  tandis que la non hodgkinien est beaucoup plus difficile à traiter.  En plus ses propos , ne sont pas scandaleux  . 

Portrait de Polichinelle
6/mars/2015 - 10h05
JD2RK a écrit :

Pourquoi ?

A 71 ans, elle est atteinte, entre autre désagrément, d'une maladie non mortelle dont la classification de gravité selon l'OMS repose sur le degré de fatigue. Donc, rien d'anormal à se plaindre de la fatigue et ceci d'autant plus quand elle doit être vraisemblablement plus pesante quand on a son âge .

Elle évoque ensuite sa mère qui était atteinte de la maladie de Charcot, une véritable saloperie qui se caractérise par 2 choses: une dégénérescence rapide du système neuronal (paralysie du cerveau, du tronc cérébral et de la moelle épinière) et une probalité d'issue fatale, aidée ou pas, au même niveau que celle de NE PAS gagner la cagnotte du loto.

Bref, elle décrit la situation désagréable qu'elle subit en ce moment ET partage son opinion sur la fin de vie avec un des exemples le moins contestable et le plus personnel. 

Tout le monde peut bien comprendre qu'elle puisse s'intéresser à ce dernier sujet notamment d'un point de vue génétique, mais à aucun moment, elle ne fait le raccourci entre sa maladie présente et une volonté immédiate d'en finir.

 

Souhaitez-lui plutôt de guérir ou, tout du moins, de profiter de la vie avant de mourrir d'autre chose. Ce sera toujours plus utile qu'une polémique qui elle ne l'est pas..

Pourquoi dit elle et ceci reste une simple question  dans son livre , et dans les interviews car elle ne fait que recevoir les journalistes chez elle : que Jacques Dutronc est son veuf imminent ?    Assez étrange comme strategie : en 2004 , elle est diagnostiquée  d'un cancer  , dans certaines emissions de l'epoque , elle disait ne serrer que la main pour ses défenses imminutaires , elle pése beaucoup moins que son poids  normal  et a un ventre comme une femme enceinte  , dans son livre  et toujours dans les interviews mais récent , elle dit  en gros : qu'elle ne veut pas faire de la peine à son fils , que les choses doivent être dite  ensuite elle annonce qu'elle est tres affaiblie et que Jacques Dutronc est son veuf imminent  . Pour finir , elle nous parle  de fin de vie et d'acharnement thérapeutique ce qu'elle refuse , preferant choisir sa mort et ainsi relancer le debat  de l'euthanasie .

 

Je lui souhaite de tout coeur de guerir  mais après les faits exposés ci dessus que tout le monde peut retrouver  les traces en video , en presse ecrites etc ...  , j'en viens à me demander  , si les interventions , surtout les dernieres : ne serait ce pas tout bonnement  , un message tres particulier de Françoise Hardy pour les medias , ses fans et son entourage .

 

 

 

Portrait de Rimlax
6/mars/2015 - 01h54 - depuis l'application mobile

Je suis choqué je ne savais pas qu'elle était malade. J'avais lu son autre livre, et j'avais été étonné de lire qu'elle a été malheureuse toute sa vie... C'est une grande dame de la chanson, une icône des années 60

Portrait de michelfrance
5/mars/2015 - 19h20

je suis depuis toujours pour le droit de mourir dans la dignité.j'espère que françoise trouvera un médecin pour l'aider quand elle l'aura décidé.sa vie lui appartient et sa mort aussi.

Portrait de nina83
5/mars/2015 - 18h30

Quelle grande tristesse de l'apprendre smiley j'adore cette femme qui écrit de si belles chansons.... que lui souhaiter..... la guérison bien sûr, mais sinon : d'avoir le droit de partir au moment voulu, et dans la dignité smiley

 

Portrait de Block
5/mars/2015 - 17h55
oreo94 a écrit :

C'est ça qui est formidable dans cette société : par humanité pour ne pas les faire souffrir on pique nos chiens mais nous ne sommes pas capable d'admettre qu'un être humain puisse avoir la liberté et le choix de partir quand il veut sans souffrir plus..............

 

C'est exactement ce que je pensais en lisant cet article, car il se trouve qu'un de mes chiens a été victime il y a 2 mois du meme cancer dont souffre Françoise Hardy, un lymphome, un cancer des ganglions lymphatiques.

 

Sauf que celui qui s'est attaqué a mon chien etait du genre "foudroyant" ,entre les premiers symptomes et "la fin" il s'est passé 5 jours !!!

 

Au bout de 5 jours, mon veto m'a dit, c'est un lymphome foudroyant, c'est une question de quelques jours maintenant, il n'y a plus aucun espoir, et votre chienne va commencer a souffrir terriblement les prochaines 48 a 72 heures, on fait quoi ??

 

J'ai bien sur prit la décision de lui eviter ces dernieres 48 a 72 heures de souffrance en lui faisant administrer une injection létale ! smiley

 

Ma chienne, heureusement pour elle, y a eu droit, un etre humain, légalement,  non !!! smiley

Portrait de micnell
5/mars/2015 - 17h31 - depuis l'application mobile

Témoignage émouvant. Courage Françoise.