10/02/2015 10:49

Le ministre du Travail, François Rebsamen, "espère" une baisse du chômage fin 2015

Le ministre du Travail, François Rebsamen, a dit "espérer" aujourd'hui une diminution du nombre des chômeurs "à la fin de l'année", au lendemain de la présentation d'un plan contre le chômage de longue durée.
"Ce que j'espère, c'est que le nombre de chômeurs diminuera à la fin de l'année", a affirmé le ministre du Travail sur RTL, refusant de parler de "courbe du chômage".
Année record sur le front du chômage, 2014 "n'a pas été une bonne année" sur le plan de "l'activité économique", a rappelé François Rebsamen.

 "On peut avoir, j'espère, avec la reprise économique, plus de 1% de croissance" a déclaré le ministre, concédant que le taux de 1% envisagé par le gouvernement ne "créerait pas suffisamment" d'emplois.
"Il faut créer suffisamment d'emplois" pour "les 120.000 personnes qui arrivent de manière supplémentaire" chaque année, a martelé François Rebsamen, évoquant le "boom démographique" rencontré en France.
Mi-janvier, l'Unédic, l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage, prévoyait 104.000 chômeurs supplémentaires cette année. Mais elle "se base sur des prévisions de croissance qui étaient celles du mois d'octobre", a fait valoir le ministre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rosette
11/février/2015 - 17h33

Ils ne parlent même plus d'objectifs, mais d' "espérances", c'est dire combien ils ne croient plus en eux-mêmes ces socialistes prétentieux, agressifs et  impuissants ! Le chômage a encore de beaux jours devant lui avec cette équipe de bras cassés. Et pendant ce temps les français souffrent comme jamais .. Les sans-dents penseront à vous aux prochaine élections M. Le Président !

Portrait de Koro
10/février/2015 - 14h53

C'est ça on en reparlera début 2016 

Portrait de Saya74
10/février/2015 - 13h36 - depuis l'application mobile

Lol bla bla bla! En attendant ça fait 2 ans que je suis au chômage.

Portrait de Alligator-35000
10/février/2015 - 12h49 - depuis l'application mobile

L'espoir fait vivre....

Portrait de Dostolor84
10/février/2015 - 11h35

Arrive le moment pour Hollande et ses relayeurs de propagande de donner l’impression que leur politique économique est sur le point d’obtenir des résultats. L’Economie un domaine dans lequel le propagandiste en chef s’est pourtant lamentablement vautré, domaine dans lequel il a pratiqué l'enfumage et le mensonge à grande échelle pour enfin en arriver au reniement dans le discours (début 2014) de tous ses errements malhonnêtes.

Nouvelle analyse économique qu'il tente hypocritement (sa spécialité) de faire passer comme étant le prolongement d'une réflexion de long terme plutôt que comme une volte-face paniquée et contrainte par un effondrement économique français.

Mais Hollande vient d'entrer ces dernières semaines dans un nouveau cycle de manipulation. Pour l’instant il fait en sorte que l’Economie ne soit plus un sujet d’actualité. Les journalistes se plient d’ailleurs à sa volonté ; conférence de presse de plus de 2 heures. Bilan: moins de 10 minutes en ce qui concerne les sujets économiques et pas une phrase concernant le chômage et la dette; véridique!!

Cela lui donne pour le moment l’opportunité de continuer sa marche funèbre et de prolonger ses posture sur des cadavres. Moi Président dans toute son hypocrite splendeur.

Depuis le 11 janvier il est en effet persuadé que la donne a changé pour lui et il attend son heure pour revendiquer une victoire usurpée sur le front économique car il sait que des données inespérées vont jouer en sa faveur.

Le cours Euro/Dollars est au plus bas depuis 12 ans (inespéré pour les exportations) et les cours du pétrole chutent sous les 50 dollars le baril alors qu'ils étaient autour de 100 dollars il y a moins d'un an et jusqu'à 150 dollars pendant le quinquennat Sarkozy. C'est l'équivalent d'une baisse d'impôt de 30 ou 40 milliards soit presque l'équivalent de son matraquage fiscal.

Ces 2 données économiques sont bien entendues des bonnes nouvelles mais elles n'en demeurent pas moins miraculeuses pour Hollande. Et nul doute qu'il saura en spécialiste du mensonge qu'il est, s'attribuer tous les mérites d'une éventuelle embellie économique, laquelle si elle a lieu résulterait de facteurs sur lesquels il n'a eu aucune prise.

Paralyser qu'il est par sa majorité de gauche et par sa propre faiblesse, il espère déguiser son immobilisme des 2 prochaines années en action de tous les instants. Ajoutez des médias partisans qui le grandissent et Moi Président se croit plus que jamais père de la Nation.

En arrivant à l'Elysée, il s'est lui-même persuadé que viendrait un changement de cycle économique dont il pourrait se prévaloir. Cela n'a pas eu lieu et il a au contraire nettement aggravé la situation.

Aujourd'hui il se remet à y croire sérieusement car "il n'y a pas de problème qui ne peuvent pas se résoudre par l'absence de problème"; tout du moins temporairement. Cette formule, il y croit et c’est même sa devise. Et s'il peut donner l'illusion d'améliorer la situation d'ici 2017, il mettra dans cette entreprise tous ses talents d'enfumeur.

Enfin, les médias frustrés de voir leur gauche en si mauvaise posture depuis 2012 se feront une joie de servir la propagande de Moi Président de la République.

 

Vive la liberté d’expression.

Portrait de 22levoila
10/février/2015 - 11h30

continue d esperer alors, fais bruler un cierge