09/02/2015 14:49

SwissLeaks: Michel Sapin juge qu'il faut être "intraitable" avec les "fraudeurs du passé"

Le ministre français des Finances Michel Sapin a jugé aujourd'hui qu'il fallait être "intraitable" avec les "fraudeurs du passé" révélés par l'enquête dite "SwissLeaks" mais a jugé que les récentes mesures mises en place contre la fraude fiscale ont permis d'entrer "dans une nouvelle période".
"Il faut solder le passé, il faut être intraitable avec les fraudeurs du passé, il faut être intraitable avec ceux qui ont aidé à la fraude même parfois qui ont organisé la fraude", a déclaré Michel Sapin, en marge d'une rencontre des ministres des Finances du G20 à Istanbul.
Selon l'enquête SwissLeaks publiée aujourd'hui dans la presse internationale, quelque 180 milliards de dollars ont transité sur des comptes de la banque HSBC Suisse entre 2006 et 2007 pour échapper à l'impôt, pour blanchir de l'argent ou financer le terrorisme. "Techniquement, ça peut toujours se reproduire mais je pense que nous sommes passés dans une nouvelle période", a toutefois estimé le ministre français des Finances.
"Quand je vois le nombre de ceux qui régularisent leur situation depuis la Suisse ou ailleurs, qui veulent absolument déclarer leurs avoirs, (qui) viennent payer leurs impôts et les rappels correspondants, j'ai le sentiment que vraiment il y a un état d'esprit différent", a-t-il estimé. Michel Sapin s'est réjoui des récents progrès réalisés en matière de coopération internationale contre la fraude fiscale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tarmac
9/février/2015 - 16h21
Miss Pimprenelleu a écrit :

Qu'est devenu le message d'"Albatros44" ?

Je m'apprêtais à lui répondre et pfittttttttttttt.......... plus rien  !

Il était à la fois très drôle et très pertinent !

Tout est faux chez Sapin, un vrai bois mort.

Seulement c'est un bon copain de promo alors.... tout comme Rebsamen qui refuse de commenter le chômage qui s'enlise désespérément... pour un Ministre du travail  c'est quand même inquiétant ! 

Tous ces bonshommes qui ont vécu largement de la politique politicienne et n'ont jamais travaillé de leur vie, ils attendent tranquillou que le mandat... s'écoule entre quelques bons gueuletons  ! 

Je trouve d'ailleurs que leur tour de taille s'arrondit sérieusement au fur et à mesure que les moyens des français  fondent au soleil.

Tout est dit et bien dit, après il leur reste à finir leur magnifique parcours du côté du sénat