31/01/2015 07:40

Cinq candidats pour une fréquence TNT en Ile de France dont le Figaro, Alain Weill et Vincent Bolloré

Au moins cinq candidats se sont déclarés pour une fréquence TNT en Ile-de-France, à la date limite fixée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ce vendredi, soit pour lancer de nouvelles chaînes de télévision soit pour passer en haute définition des chaînes existantes.

Outre Le Figaro qui souhaite lancer une chaîne de télévision locale "de loisirs et de proximité" en partenariat avec le groupe de télévisions Secom, le groupe NextradioTV d'Alain Weill a annoncé vendredi sa candidature pour une fréquence en haute définition.

Le groupe souhaite offrir BFM Business TV Paris en HD afin de renforcer "le succès de la chaîne qui est aujourd'hui un média unique offrant à la fois une couverture complète de l'actualité économique ainsi que des programmes quotidiens sur la vie en Ile-de-France", selon un communiqué.

La chaîne de télévision francilienne IDF1 (groupe JLA) a aussi annoncé vouloir obtenir une chaîne en haute définition, dans un communiqué.

Marc Laufer, associé par ailleurs au magnat des médias Patrick Drahi au sein du groupe de médias Mag&NewsCo, a confirmé avoir déposé une candidature pour une fréquence. Selon le site d'informations BFM Business, l'homme de médias envisage une chaîne consacrée à l'entreprise et l'innovation.

Le groupe Bolloré, selon la même source, a aussi confirmé avoir déposé une candidature. L'homme d'affaires Breton souhaiterait ainsi renforcer son quotidien gratuit Direct Matin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions