13/01/2015 17:17

Après les attentats, les banlieues françaises sont "sur le fil" préviennent leurs élus

Les banlieues sont "sur le fil" et doivent bénéficier d'une attention accrue "pour que les jeunes de banlieue puissent être aux avant-postes de la génération Charlie", ont estimé mardi les maires de l'association "Ville et banlieue".
"Les banlieues sont aujourd'hui plus que jamais, et plus que tout autre territoire, le révélateur et le théâtre de nos fractures, de nos impuissances, contradictions et faiblesses", ont estimé les maires dans un communiqué.
Les représentants de l'association, qui rassemble les maires de 120 villes de banlieue, ont été reçus mardi par la secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville, Myriam El-Khomri, "pour évoquer la situation des banlieues et de ses habitants après les tragiques événements de la semaine passée".
"Les banlieues sont sur le fil, prises entre la révolte et le déni devant cette barbarie, la volonté d'en être et la crainte de trahir, la tentation mortifère de l'identité et la difficulté de s'en sortir, l'intégration et la désintégration", ajoute le communiqué.
Les maires jugent qu'il faut "d'urgence rebrancher l'économie sur l'utilité sociale et environnementale, développer la participation citoyenne, (...) combattre la misère et le mal-logement, poursuivre la rénovation urbaine" et surtout "amplifier la tâche jamais terminée de l'éducation".
Appelant à "combattre l'obscurantisme et les fanatismes", les maires demandent à participer "aux discussions et aux politiques nouvelles" qui doivent s'élaborer, "pour que les enfants et les jeunes de banlieue puissent être aux avant-postes de la génération Charlie".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pozeidon
14/janvier/2015 - 03h47

Traduction , ils faut verser encore des centaines de millions en subventions dans les banlieues, financer toute sortes d assos qui ne servirontt à rien,acheter la paix social pour pas que ça pete,

Portrait de no way
13/janvier/2015 - 20h37
WesaytotransIateinto3 a écrit :

Et la reponse va etre quoi? Au lieu de contrôler 10 fois par jour les musulmans, vous allez passer a 20 fois?

La plupart ont une double nationalité car nés en france de parents, grand-parents étrangers ...  on leur demande de choisir et surtout on modifie la loi !

Portrait de lechene
13/janvier/2015 - 18h16

avant de dépenser quelque argent dans les cités difficiles, commençons par faire ménage et reprendre le terrain de ces zones de non droit. envoyons gendarmes et armée et non pas 5 ou 6 flics qui ne peuvent rien faire que de prendre des frigos qui descendent des fenêtres. ramassons toute la racaille de trafiquants de drogue et pour ceux qui ne sont pas français ont les remets aux autorités de leur pays et les autres au gnouf. après on investi pour tous les jeunes