13/01/2015 10:22

Deux gendarmes de Dammartin-en-Goële témoignent : "On est arrivés les premiers. Il a tiré sur nous"

Vendredi dernier, les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo se retranchent dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne).

Vers 8h30, deux gendarmes sont envoyés sur place. Le chef de patrouille de 45 ans et sa collègue de 28 ans racontaient ce matin en exclusivité sur Europe 1 leur face-à-face avec les terroristes.

"On est descendu de la voiture et on s'est approché. J'ai vu un homme sortir du bâtiment avec une kalachnikov » raconte le chef de patrouille. Saïd Kouachi ne voit pas tout de suite le militaire collé au bâtiment.

Le gendarme, lui, voit un homme à travers la baie vitrée du premier étage de l'imprimerie. « Là, j'ai tout de suite su qu'il fallait réagir", raconte le gendarme qui a fait feu le premier et touche le terroriste au cou.
Le chef de patrouille explique : "j'avais l'occasion de le neutraliser, mais je n'étais plus en situation de légitime défense et les règles sont strictes sur l'usage de notre arme » précise-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CHIROUBLONNE
13/janvier/2015 - 10h30
OneStarOnly a écrit :

il y a un gros problème s'il ne peut pas neutraliser un mec avec une kalash et un lance roquette sous pretexte que le gars ne tire plus sur lui ... 

C'est abérant ...

Portrait de OneStarOnly
13/janvier/2015 - 10h24

il y a un gros problème s'il ne peut pas neutraliser un mec avec une kalash et un lance roquette sous pretexte que le gars ne tire plus sur lui ...