13/01/2015 10:16

Après les attentats, François Fillon estime que la France doit "revoir sa stratégie" mondiale

François Fillon (UMP) a estimé mardi que la France devait "revoir entièrement sa stratégie" pour faire face à la "crise mondiale" que révèlent les attentats, prônant de rassembler les pays arabes, une entente avec Russie et Iran et un effort européen.
Alors que Nicolas Sarkozy a avancé des propositions sécuritaires, son ex-Premier ministre a, sur France Inter, privilégié une approche
géostratégique.

"La première chose qu'on doit faire, c'est réfléchir à la réponse à cette crise mondiale, avant de penser que l'essentiel des problèmes, c'est chez nous, c'est l'intégration", selon le député.

Ce "sont des problèmes réels mais qui ne sont pas la cause de ces crimes et de ces drames. La cause, c'est la montée de l'intégrisme musulman dans toute une partie du monde, le basculement dans le terrorisme de territoires entiers, la Syrie, l'Irak, le Yémen, la Libye, une partie du Sahel", a déclaré M. Fillon.
"Pour l'instant, on a considéré cela en des termes classiques du XXe siècle: l'alliance atlantique, les Occidentaux qui mènent un combat pour leur civilisation, leurs principes, leur démocratie.... Ca ne fonctionne pas, c'est un échec. Donc il faut revoir nos alliances".
"Il faut d'abord rassembler les pays arabes en mettant ceux qui ont un langage équivoque au pied du mur. On sait très bien qu'il y a un certain nombre de pays du golfe qui financent le terrorisme". Le Qatar ? "Je n'en sais rien mais je voudrais qu'on mette les gens devant leurs responsabilités et que les pays arabes soient en première ligne, c'est d'abord leur conflit et leur existence qui est en cause".
 Ensuite, prône le député de Paris, "il faut que la Russie soit associée à ce combat. C'est une des clés de la solution en Syrie". Par ailleurs, "on peut ne pas aimer l'Iran" mais "on ne règlera pas la question du Proche-Orient sans l'Iran".
S'agissant de l'Europe, la présence des chefs d'Etat et de gouvernement ne doit pas être "pour solde de tout compte". "Maintenant, je veux qu'ils s'associent à ce combat. Soit avec leurs forces, parce que c'est une guerre, soit en finançant cet effort, parce qu'il n'est pas possible que la France continue toute seule, avec la situation économique qui est la sienne, à porter seule cet effort militaire, au Mali et en Irak".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de soly
13/janvier/2015 - 11h23
La cause est aussi la montée de l’intégrisme musulman en France. La plupart, est non pas une petite partie, des jeunes musulmans en France ne condamnent pas cet attentat. Ca c'est la REALITE. Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, demandez aux profs la la réaction de leurs élèves musulmans...