12/01/2015 07:27

Au delà de l'unité de façade, les mots très durs de certains qui pensent que celà fait le jeu de Marine Le Pen

Quelques fausses notes ont résonné ce week-end, contrastant avec l'unité affichée lors des manifestations géantes en province et dans la capitale française, où dix-sept personnes ont été tuées dans des attentats cette semaine.

- Reporters sans frontières s'est "indigné de la présence de représentants de pays répressifs de la liberté d'information", tels que l'Egypte, la Russie, la Turquie, l'Algérie et les Emirats arabes unis dans la marche.

"Au nom de quoi les représentants de régimes prédateurs de la liberté de la presse viennent-ils défiler à Paris en hommage à un journal qui a toujours défendu la conception la plus haute de la liberté d'expression?", s'est interrogée l'ONG.

- Le dessinateur néerlandais Willem, collaborateur de Charlie Hebdo, a affirmé "vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis", dans la presse néerlandaise samedi.

"Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire", a-t-il ironisé. "Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout", a-t-il jugé.

- Luz, dessinateur rescapé de la fusillade qui a décimé la rédaction de l'hebdomadaire satirique : "C'est formidable que les gens nous soutiennent, mais on est dans un contre-sens de ce que sont les dessins de Charlie", a-t-il déclaré à l'hebdomadaire"Les Inrocks" dans un entretien mis en ligne samedi.

"Cet unanimisme est utile à Hollande pour ressouder la nation. Il est utile à Marine Le Pen pour demander la peine de mort", a estimé Luz.

- Dans le cortège parisien, certains échanges ont témoigné de positions irréconciliables, exprimées dans le calme : "La liberté d'expression oui, mais dans le respect du sacré", a ainsi déclaré à son voisin Essia Rammah, Française d'origine tunisienne, musulmane pratiquante, croisée place de la Nation. Meurtrie par les caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, elle estime que le blasphème devrait être puni par la loi. "Je suis choqué que dans la même phrase, vous disiez que Charlie est allé trop loin", lui a répondu Raphaël Dumas, un musicien de 37 ans, venu avec quelques amis. Lorsqu'ils se quittent, Essia lui lance : "Que Dieu vous protège !", ce à quoi Raphaël réplique : "Que la République vous protège !".

- Le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a ironisé dimanche sur la marche républicaine parisienne, qualifiant de "charlots" les responsables politiques français qui y ont pris part. "Tous ces gens marchent avec la pancarte +Je suis Charlie+ alors qu'en fait ce sont des +charlots+ qui sont responsables de la décadence de la France", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Tarascon (Bouches-du-Rhône).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Essia RAMMAH
13/janvier/2015 - 10h45

Pour une meilleure compréhension de ces témoignages, je tiens à compléter les propos qui m’étaient attribués et les remettre dans le contexte de la discussion.

1.       Pour rappel, je suis venue pour soutenir Charlie Hebdo, condamner les crimes crapuleux commis au nom de l’Islam et rappeler que l’Islam condamne le crime et recommande le bon comportement même face au mal. Je portais les messages suivants :

·         Collé sur le dos de mon manteauè  « Cabu, Wolinsky. Je vous aime. Paix à vos âmes. Paix à tous les morts. Non au terrorisme. Non aux crimes crapuleux» ;

·         Et sur ma poitrine « ISLAM=PAIX ». Et en appui de ces propos,  j’ai sélectionné 7 versets du saint Coran que j’ai remis à mes interlocuteurs.

2.       Sincèrement, je ne pouvais pas dire  que Charlie Hebdo est  allé trop loin mais j’ai répondu à mon voisin qui me reprochait d’avoir dit cela. Je lui ai répondu que « même s’ils sont allés trop loin, ce n’est pas une raison pour les tuer! ».  Je ne pouvais pas avoir dit qu’ils sont allés trop loin car j’avais refusé de voir les caricatures du prophète par respect ; je n’ai pas vu s’ils sont allés trop loin ou pas. (La représentation des prophètes et de leurs compagnons (même une belle photo) n’est pas d’usage chez les musulmans). Donc et  de ce fait, je  ne pouvais pas l’avoir dit. Nous étions d’accord sur la responsabilité du Wahabisme dans des positions, très réductrices de l’Islam.

3.       Pour le reste de la discussion, nous avions abordé le principe de la liberté d’expression, que mon voisin voulait sans limite et craignait que la France ne perde le privilège d’être probablement  le seul  pays à ne pas condamner le blasphème.  Je ne serais pas contre une telle loi et j’estime que tous les croyants en ont besoin (juifs, chrétiens et musulmans). Si elle existait ; on aurait probablement évité ces crimes. La liberté s’arrête là où commence celle des autres.  Et la notre est de croire et respecter le sacré : Dieu et ses prophètes.

Message pour la rédaction

 

En vous remerciant par avance pour la publication de la totalité de ma réponse; et vous souhaitant la réussite dans cotre lourde tâche.

 

Cordialement.

Portrait de D85
12/janvier/2015 - 17h10

Eh bé les amis, à vous lire tous, il semble que la belle unité de façade d'hier n'ai pas duré longtemps, la Politique politicienne reprend vite le dessus ! ... Pauvre France ! ... En train de se déchirer entre nous  pour des idées, des postures ! ... Droite, Gauche, Milieu, 2 Bouts ! ... Allez-y, continuez, pendant que l'on disserte encore et toujours sur ce qui est bien ou mal, qui a raison ou tord, et surtout qui le dit ! ( cqfd ) Sarko, Le Penn, Hollande et consort ??? ... Pendant ce temps là les islamistes continue de dormir planqués tranquilles dans leurs Cités, au chaud de la République, au milieu de leurs femmes en burka ... Super hier, c'était génial à voir, mais que des "bons français" bien pensants ... Mais où était-ils hier tous ces "gens" bien "visibles" qui n'ont pas hésité à descendre dans la rue pour "pour" le port du voile, en demandant la liberté ( pour eux, pas pour leurs femmes ! ) Sic ! ) ? ... Pendant qu'on replonge dans nos travers de conformisme politiquement correct, ils continuent de préparer le prochain coup, tranquille ! ... Allez, allez-y continuez de parler, parler ... parler encore ! ... "Un con qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis ! ... cf Audiard, un bon copain des gars de Charlie ! ...  

Portrait de Macgyver41
12/janvier/2015 - 14h25 - depuis l'application mobile

Moi de toute façon aux prochaines élections je voterai tout et n'importe quoi sauf le Sarkouille.Ce petit bonhomme nerveux et dangereux et sa clique ne doivent surtout pas revenir !

Portrait de 64 San fermin
12/janvier/2015 - 12h02

Elle est tellement dans son trip que ce matin elle a menti . Les auteurs etaient français avec une CNI donc son shengen n'y est pour rien . C'est principalement en prison ou ils sont devenu terroriste

Portrait de DeesseEnSabots6
12/janvier/2015 - 11h23
[email protected] a écrit :

SUITE :
Il faut que Nicolas Sarkozy homme d'état revient au pouvoir...
Jamais dans l'histoire de la VI Republique, aurais autant de chaos d'échec et de terrorisme, avec François Hollande et ses gouvernement, ce n'est plus possible.
"Français, française nous somme pour Charlie", demandez de dissoudre l'assemblée nationale, et demande destituer le président de la république, le plus urgent possible le avant qui soit trop tard.
La France est en danger, depuis le 6 mai 2012.
Je suis pour Charlie

 

Tien je viens juste d'apprendre que nous sommes en 6ème république..... 

 

aurais je loupé un évènement de cette ampleur, la déclaration de la constitution de la 6ème .......... hi hi hi hi hi ........ 

ça et le reste de votre post est ""ridicule"" il me semble que Merah agissait déjà sous la gouvernance de Nicolas Sarkozy..... les fanatiques sont là depuis longtemps ..... 

 

 

Portrait de Knarf
12/janvier/2015 - 09h17 - depuis l'application mobile
djceline13 a écrit :

Il faudra donc l'expliquer a Sine qui fut viré par les mêmes qu'on honore aujourd'hui. La liberté d'expression a géométrie variable malheureusement. Dieudonne aussi est victime de censure, marine le pen aussi en étant interdite de manif alors qu'on laisse défilé des chefs d'etat dictateur avec bcp de sang sur les mains. 

C'est De la désinformation
Essayez de réfléchir par vous même et de vous renseigner avant d'écrire de tél idioties sur lepen