03/12/2014 07:51

Restos du coeur: Des dizaines de tonnes de produits alimentaires détruits dans un incendie près de Lens

90 tonnes de produits alimentaires sont parties en fumées, dans la nuit de lundi 1er à mardi 2 décembre, dans l'entrepôt des Restos du Coeur, de Vendin-le-Vieil, près de Lens qui desservait quelque 15.000 personnes dans l'ensemble de l'ancien bassin minier où sévit un chômage élevé.

L’alerte au feu a été donnée vers 5 heures, ce mardi matin.

Les entrepôts des Restos du cœur de Vendin-le-Vieil, installés depuis fin 2013 rue Pasteur, ont été ravagés par les flammes.

Un incendie qui a mobilisé quarante-cinq sapeurs pompiers et dont on ne connaît pas l’origine, mais qui perturbe fortement la distribution de denrées alimentaires, alors que la campagne démarre tout juste.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
16/décembre/2014 - 04h55
NICKI-MENAJ a écrit :

Tout les ans ils nous font le coup... C'est pas fait pour avoir plus de don par hasard?...

Ce n'est pas leur genre

Portrait de Koro
16/décembre/2014 - 04h55
Milie01 a écrit :

C'est triste d'en arriver la

Hélas

Portrait de Koro
16/décembre/2014 - 04h55

Je plains les bénéficiaires

Portrait de NICKI-MENAJ
3/décembre/2014 - 13h27

Tout les ans ils nous font le coup... C'est pas fait pour avoir plus de don par hasard?...

Portrait de Talion
3/décembre/2014 - 12h10

Doublons les donations faites ! 

Portrait de bjf56fr
3/décembre/2014 - 11h47 - depuis l'application mobile
Mooseman a écrit :

vous vous dire quoi par cette remarque ? que vous êtes content que toutes ces denrées à destination des plus démunis soient détruites ? expliquez vous !

savez vous ce que c'est que d'avoir honte d'y aller leur demander de l'aide ? je ne pense pas en fait !

y a qq années, quand j'ai eu besoin ils étaient là et j'y suis allé ravalant ma honte durant 2 hivers car je ne m'en sortais pas. au délà de la nourriture, l'accueil des bénévoles est bien réconfortant et ça faisait du bien dans ces moments où personne ne vous tendait la main, même pas votre famille qui vous laissait choir dans votre coin. quand vous sortez du 'moule' de la société, vous êtes un marginal alors que vous cherchez juste à trouver du boulot pour survivre. 

les voyants vivre cette dure épreuve aujourd'hui et ne pouvoir plus rien donner, eh bien je vais voir à leur donner mon aide à mon tour en repensant à ces moments où moi j'étais dans le même besoin, et même si je ne vis qu'avec un peu plus que le smic

ce sera ma façon de les remercier indirectement et pour moi de vous rabaisser votre caquet avec des remarques aussi puériles et mal placées. donnez leur quelque chose au lieu de porter des jugements absurdes !

à bon entendeur !!

c' est un grand désastre pour les bénévoles et les donateurs.