18/11/2014 12:57

Australie: Elle découvre une photo d'elle en string sur un panneau publicitaire

Le site Internet du Parisien nous rapporte la mésaventure qui est arrivée à une Australienne âgée de 50 ans.

Mandy Lingard a découvert un cliché d'elle bronzant à l'arrière de sa maison dans les publicités pour la vente de la propriété de son voisin.

Les Australiens ont ainsi pu la voir vêtue d'un string, allongée sur l'herbe, sur de nombreux panneaux publicitaires à Melbourne. Une photographie qui l'a "humiliée" et "très embarrassée", a-t-elle expliqué au Herald Sun.

Nos confrères précisent que l'agent immobilier en charge de vendre la maison de son voisin a utilisé un drone pour prendre la fameuse photographie.

Mandy Lingard s'est souvenue avoir entendu un bruit et vu "cet objet volant autour de [sa] maison", mais elle pensait qu'il s'agissait d'un "jouet".

"Heureusement que j'étais allongée sur le ventre, car mon fils a été le premier à remarquer dans la rue cette photographie plus que gênante", explique Mandy Lingard.

Très vite, la campagne publicitaire a été arrêtée et l'Australienne envisagerait de déposer plainte.

Voici la campagne publicitaire que les habitants de Melbourne ont pu découvrir

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de marino02
19/novembre/2014 - 07h03

smileysmiley

Portrait de LucreziaBorgia
18/novembre/2014 - 16h42

Liliane : Dis-moi, José, jusqu'à quel âge une femme peut-elle mettre des strings ?

José : Rappelle-moi. Tu as quel âge déjà ?

L : Pourquoi tu me demandes ça ?

J : Pour éviter les emmerdes.

L : Tu trouves que je suis trop vieille pour porter des strings ?!

J : Et voilà ! Ca y est ! On y est ! 

Portrait de Contradictoire
18/novembre/2014 - 15h08

J'ai vue "agée de 50 ans" j'ai vite tout fermer !! mdrr

Portrait de JeanRi
18/novembre/2014 - 14h12

Pas de quoi fouetter un chat !

Portrait de Ons'enfout
18/novembre/2014 - 13h12

Euhhhh c'est un argument de vente cette photo ? 

Portrait de Rose Well
18/novembre/2014 - 13h01

On ne se montre pas dans une tenue dans laquelle on ne veut être vu...