29/10/2014 16:41

Allemagne: Des ados "fans d'Adolphe Hitler" provoquent un scandale dans tout le pays

Le quotidien allemand Bild rapporte un scandale qui touche un lycée à Landsberg, en Bavière.

Une enquête a été ouverte après que des élèves aient" communiqué des slogans nazis, tels que «Heil Hitler», loué le dictateur allemand comme étant un «grand homme», ou proféré des insultes antisémites, par l’intermédiaire de l’application de messagerie instantanée WhatsApp.", comme le rapporte 20 Minutes.
Nos confrères ajoutent que plusieurs adolescents, âgés d'environ 14 ans, se sont échangés des photos en faisant le salut nazi ou en portant des moustaches d’Adolphe Hitler. 

Parmi les messages échangés, le quotidien rapporte également une blague sur les chambres à gaz: «Pourquoi Hitler s’est suicidé? Parce que les Juifs lui ont envoyé la facture de gaz.»

Un parent d'élève, scandalisé, confie: «Quand j’ai ouvert le journal et que j’ai lu l’article, j’ai cru à un mauvais rêve»

Et d'ajouter: «Mon fils m’a dit qu’une personne lui avait collé sur sa veste un sticker du NPD [parti nationaliste d’extrême droite]».

Un porte-parole de la ministre de l’Education de Saxe-Anhalt a également manifesté sa colère. «Si c’est vrai, il ne peut y avoir qu’une seule voie à suivre: la tolérance zéro.»

Les messages et photos échangés par WhatsApp ont été transmis aux autorités.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de natrod4
30/octobre/2014 - 02h45 - depuis l'application mobile

les gènes se transmettent ? et donc ?????????

Portrait de natrod4
30/octobre/2014 - 02h28 - depuis l'application mobile

vous dites n'importe quoi ! Hitler n'est pas le "serial killer " que vous dites , Staline, Pol pot, Mao , et d'autres tiennent le haut du palmarès ... !!!!

Portrait de zipasics
29/octobre/2014 - 19h45
Talion a écrit :

Sombres imbéciles. Si dans une conversation je fomentais une attaque contre un membre de votre famille, trouveriez vous cela si honteux que je sois "couvert" par le domaine privé ?

Des actes de cette nature, dans une "conversation" privé ou non doivent-être très sévèrement puni.

une conversation privé est privé. C'est tout ce qu'il faut retenir. le droit français est fait comme ça. Et comme vous avez l'air si rebel. Votez mieux au prochaine legislative ou envoyer un mot à votre député pour lui faire remonter les lacunes penales de notre pauvre France.

 

Portrait de zipasics
29/octobre/2014 - 19h42
Korveg a écrit :

Sauf que c'est un délit, en Allemagne comme en France. Un délit "en privé" n'est pas un genre juridique. Mais je subodore que vous êtes plus contrarié parce qu'ils ont été pris que par les propos tenus... Proximité de "pensée" ?

faux : 20sur20 à raison.... les échanges par sms sont du domaines privées au meme titre que le courrier ou les appels téléphoniques. Vous ne pouvez pas être enregistré a votre insu ( sauf police).. au meme titre qu'on ne peut ouvrir votre courier ( sauf police ) et intercepter vos sms ( sauf police )....rien à voir avec Facebook où les infos sont sur le mur est visible de tous.

Portrait de natrod4
29/octobre/2014 - 19h10 - depuis l'application mobile

je ne comprends pas ,si c'est d'ordre privé, pourquoi c'est divulgué ! mes conversations téléphoniques sont privées même si j'ai les pires intentions ... les seuls cas sont les écoutes par la police !

Portrait de Korveg
29/octobre/2014 - 18h14
le20sur20 a écrit :

les whatsapp et sms sont des echanges privés.

on n'a pas à s'introduire dans les conversations privées des gens.

Ce genre de blague passerait mal en public. OK

En privé c'est une honte de les attaquer.

Sauf que c'est un délit, en Allemagne comme en France. Un délit "en privé" n'est pas un genre juridique. Mais je subodore que vous êtes plus contrarié parce qu'ils ont été pris que par les propos tenus... Proximité de "pensée" ?

Portrait de Talion
29/octobre/2014 - 18h14

Sombres imbéciles. Si dans une conversation je fomentais une attaque contre un membre de votre famille, trouveriez vous cela si honteux que je sois "couvert" par le domaine privé ?

Des actes de cette nature, dans une "conversation" privé ou non doivent-être très sévèrement puni.