23/10/2014 12:57

Manuel Valls ne se "retrouve pas dans ceux qui proposent de changer nos institutions"

Le Premier ministre, Manuel Valls, ne se "retrouve pas dans ceux et celles qui proposent de changer nos institutions" pour mettre en place une VIe République, a-t-il déclaré jeudi sur RMC et BFMTV.

"Je ne me retrouve pas dans ceux et celles qui proposent de changer nos institutions, le vieux débat du passage à la VIe République, d'enlever des pouvoirs du président de la République, alors que les Français pensent au contraire que c'est la véritable élection qui leur permet de choisir le destin du pays" ou consistant à "supprimer le poste du Premier ministre, il n'y a aucun corporatisme dans cette affaire-là", a affirmé le chef du gouvernement.

"Faisons attention à ces manipulations hasardeuses concernant nos institutions", a alerté le Premier ministre.

"Je suis très respectueux des institutions, du rôle du président, du rôle du Premier ministre. Nous formons un tandem et il faut que ça marche et je crois que ça marche", a-t-il insisté.

Les institutions de la Ve République "sont une force, elles permettent la stabilité", estime en particulier le Premier ministre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de étonnée
23/octobre/2014 - 14h25
JPN49 a écrit :

Mais M. Le ministre si vous ne faîtes pas ce que veut la majorité des FRANÇAIS et bien vous serez viré. FRANCAIS de sang et non de sol, suppression de tous les avantages consentis aux émigrés clandestins ou non, quels avantages les Francais peuvent attendre de cet afflux de pauvres à part de le devenir. Tous les politiques seront responsables de ce qui ce profile. Si nous étions en démocratie comme on veut nous le faire croire Hollande démissionnerait et la gauche se retirerait consciente de son échec et de ses incompétences.

bien dit BRAVO