20/10/2014 14:16

Frigide Barjot a quitté son logement social parisien

L'ex-chef de file de la Manif pour tous, Frigide Barjot, a quitté aujourd'hui le logement social de la mairie de Paris qu'elle occupait, un an après une décision de justice ordonnant son expulsion.
Lundi matin, cinq camions de déménagement se trouvaient devant son duplex de 173 m2 du XVe arrondissement de Paris, a indiqué la mairie de Paris.
L'ancienne égérie du combat contre la loi Taubira, qui a fondé un nouveau mouvement, "L'Avenir pour tous" après son éviction de La Manif pour tous, a confirmé son déménagement à l'AFP. "C'est vrai mais ça n'a aucun intérêt, aucune importance", a-t-elle affirmé. 

"Que je subisse le contre-coup d'un mouvement monumental, on s'en contre-tape. Ce qui importe c'est l'avenir de la Famille, ce qui s'est passé au Vatican ce week-end (avec le synode sur la famille), les débats qu'il y a en France", a ajouté celle qui se fait dorénavant appeler par son vrai nom, Virginie Tellene.
Le tribunal d'instance du XVe arrondissement avait décidé le 30 octobre 2013 l'expulsion de Frigide Barjot et de sa famille, à la demande du bailleur, la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), qui estimait qu'elle et son mari Basile de Koch n'avaient pas respecté les clauses de leur bail, en domiciliant illégalement une activité commerciale dans les locaux loués, celle de la société Jalons de Basile de Koch.
Le couple avait dénoncé une décision à caractère politique, liée selon eux à La Manif pour tous.
Le tribunal avait donné un délai de 4 mois à Frigide Barjot. La RIVP lui avait accordé quelques mois supplémentaires, le temps qu'elle trouve un nouveau logement.
En avril, Frigide Barjot avait expliqué à l'AFP qu'elle et son mari ne gagnaient pas assez d'argent pour retrouver un appartement à Paris et qu'elle était obligée de vendre des biens de son héritage. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
3/novembre/2014 - 04h09
zecailloux a écrit :
vache ! elle est vilaine quand même.

Rhoo smiley

Portrait de Gallus
3/novembre/2014 - 04h09
étonnée a écrit :

en effet il serait souhaitable que les journalistes suivent  CETTE EXPULSION et nous informent de l'attribution de ce 173 M² ?

 

 

N'en demande pas trop

Portrait de Gallus
3/novembre/2014 - 04h09

Un logement social de 173M2 mouai ...

Portrait de étonnée
21/octobre/2014 - 14h39
Norno a écrit :

J'espère que tous les élus , conseillers etc ... qui occupent aussi un logement social vont devoir aussi " dégager " les lieux ! Personnellement j'ai connu un président de tribunal qui habitait un logement de ce genre Bd st Jacques , a noter qu'ils tous situés dans des " quartiers chics "

en effet il serait souhaitable que les journalistes suivent  CETTE EXPULSION et nous informent de l'attribution de ce 173 M² ?

 

 

Portrait de rvgc52
21/octobre/2014 - 01h53

barjotphobe !!!  est ce puire qu' homophobe ???  Juste retour des choses pour elle qui aime tant la légalisation 

Portrait de darkangel
20/octobre/2014 - 16h38

que cette dame dise à qui veut bien l'entendre qu'elle n'a pas les moyens de se loger me laisse de marbre. Je n'ai jamais vu un appart HLM de 173 m2, ce n'est plus du social. Donc, qu'elle aille se loger dans son appart dont elle est proprio.

Portrait de Axolotl
20/octobre/2014 - 15h59
MICK-88 a écrit :

Attention les braves gens au chômage qui veulent s'en sortir en créant une boîte et qui donneront comme lieu de domiciliation de leur petite entreprise en création (auto-entreprise, auto-entrepreneur...) l'adresse de leur HLM ou de leur appartement à loyer modéré, vous risquez le même sort !

 

Ne créez surtout rien, restez au chômage ou payez chèrement pour avoir une domiciliation chez les professionnels qui vous proposent une adresse-boîte aux lettres.

 

Lorsque j'ai créé ma première boîte à mon domicile, en plus d'une taxe d'habitation et d'une taxe foncière à 2 x 2000 euros que je payais normalement, j'ai du payer une taxe professionnelle pour utilisation d'une de mes pièces de ma maison à titre "professionnel" tout simplement parce que s'y trouvait... mon ordinateur.

 

C'est d'ailleurs le premier courrier que j'ai reçu de "L'Etat" via l'administration fiscale.

 

Pas une lettre d'encouragement, pas une missive me proposant la moindre aide non financière, non !, juste un mot me demandant la superficie de mon bureau pour établir le montant de la taxation...

 

 

Good but trop long # 149 letters max Darling smiley
Portrait de APAB
20/octobre/2014 - 14h45

Vengeance du Maire de Paris !!! combien y a t il de logements distribués par ce monsieur et ses successeurs à des gens du showbiz ?

La gauche est tellement sectaire qu'elle préfère mettre au jour ce scandale que de laisser Barjot dans son appartement