04/06/2014 10:30

Un ancien acteur de "Plus belle la vie" condamné pour violences en réunion

Franck Sémonin, qui incarne Lucas Auriol dans "Section de recherches" sur TF1 ou encore Patrick Nebout dans "Plus belle la vie" sur France 3, vient d'être condamné à deux mois de prison avec sursis, rapporte Ouest-France.
Le comédien est accusé d'avoir frappé un agriculteur dans une discothèque du Mans le 27 juin 2010, en présence de son frère
Nos confrères ajoutent que celui-ci conteste toute participation, et est convoqué à s'expliquer devant le juge le 1er octobre, au Mans.
Ouest-France ajoute que Franck Sémonin a déjà un casier judiciaire "noirci par deux mentions", pour de précédentes violences, faux et usage de faux, et a été jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.
Et d'expliquer que dans cette procédure, "le prévenu accepte une peine plus clémente, proposée par le procureur, en échange de la reconnaissance de sa culpabilité."
Franck Sémonin a aussi été condamné à une amende de 300 €. Il doit, en outre, verser 1 500 € à la victime.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nenouco
5/juin/2014 - 02h08
blaireauhabile a écrit :

LOL !!!!! Ancien ? Je pense qu'il y est encore et il est ...policier ! 

 

:bigsmile:

non il a quitté la série! le role est joué par un autre acteur cependant!

Portrait de Polelle
4/juin/2014 - 17h51 - depuis l'application mobile
Dubitatif a écrit :

Le texte proposé à notre attention n’est pas clair et se contredit.

Il est écrit que l’acteur a été condamné en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité ; c’est donc que, dans cette procédure plus souple et plus rapide, il reconnaissait les faits. Il est donc étonnant que maintenant qu’il a été jugé, il revienne sur sa responsabilité dans l’affaire. Il y a là une antinomie !

C'est le frère qui réagit et qui conteste.

Portrait de supermulo2
4/juin/2014 - 13h21

double copié collé et contradictions... 

Portrait de Dubitatif
4/juin/2014 - 11h40

Le texte proposé à notre attention n’est pas clair et se contredit.

Il est écrit que l’acteur a été condamné en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité ; c’est donc que, dans cette procédure plus souple et plus rapide, il reconnaissait les faits. Il est donc étonnant que maintenant qu’il a été jugé, il revienne sur sa responsabilité dans l’affaire. Il y a là une antinomie !