20/05/2014 11:36

Jean-Christophe Cambadélis dénonce le "cirque hallucinant" autour de Jérôme Kerviel

Le premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a dénoncé lundi le "cirque hallucinant" autour de Jérôme Kerviel, y voyant un "système médiatique de défense" de l'ex-trader qui, estime-t-il, "doit purger sa peine".

"Je trouve que le cirque autour de M. Kerviel est assez hallucinant. Franchement! C'est un système médiatique de défense contre une décision de justice", s'est exaspéré le responsable socialiste sur i-Télé et Europe 1.

"Comment dans un Etat de droit peut-on accepter cela? Comment peut-on accepter cela?", s'est indigné Jean-Christophe Cambadélis, au cours du débat qui l'opposait à la présidente du FN, Marine Le Pen, dans la perspective des européennes.

Jérôme Kerviel "a été condamné, il doit honorer sa peine, si je puis dire (...) Sur le fond, il doit purger sa peine", a souligné Jean-Christophe Cambadélis.

Six ans après un premier séjour en prison en détention provisoire, l'ex-trader Jérôme Kerviel a retrouvé le chemin des geôles à Nice, où il a été écroué lundi matin, achevant ainsi l'épisode très médiatisé de son retour en France.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fantomial59
20/mai/2014 - 15h51

UN POLITITIEN QUI OSE DIRE SA LAISSER MOI RIRE C'ET LES PREMIERS ESCROS ,MAGOUILLEURS QUI ECHAPE LA PLUS PART DU TEN A LA JUSTICE MR KERVIEL ET VRAIMENT TOUT PETIT A COTER DE C4ET POLITITIENS VEREUX

Portrait de gabin
20/mai/2014 - 13h59 - depuis l'application mobile
ondine48 a écrit :

Mr cambadélis,ferait mieux de balayer devant sa porte!!!

 

comme l'explique Libération : « De 1991 à 1993, c'est en qualité de « sociologue » que Jean-Christophe Cambadelis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la Mnef. Cambadelis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu'en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu'administrateur « chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités ». » Seuls « trois documents manuscrits » auraient attesté du « travail » du député10.

 

Le 2 juin 2006, reconnu « coupable de recel d'abus de confiance », il est condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n'est pas assortie de période d'inégibilité1

Tu donnes donc raison à cambanelis puisque pour sa condamnation il n y a pas eu de cirque médiatique et il a payé son amende......kierviel nouvel altermondialiste après avoir été prit la main dans le sac n à rien payé et fait le cirque

Portrait de mystermael
20/mai/2014 - 12h15

c'est étrange qu'une seule personne, parmis la multitude de trader de la banque, arrive à perdre cette somme sans que personne ne s'en apperçoive... ouvrez les yeux il n'était pas le meilleur durant des années et pourtant il ramenait de l'argent. Comment faisaient les meilleurs? le déficite de la banque correspond exactement au montant des pertes de ce trader!!! tous les autres étaient à zéro? Les politiques le savent bien... la question est quelle est la monnaie d'échange pour que ça reste ainsi.