27/03/2014 13:52

Jean-François Copé affirme que l'UMP "n'a plus rien à voir" avec 2012

Jean-François Copé, président de l'UMP, a assuré aujourd'hui que son parti n'avait "plus rien à voir" avec ce qu'il était lorsqu'il a perdu le pouvoir en 2012 car il prône désormais d'"aller beaucoup plus loin", notamment avec l'abrogation des 35 heures. "L'UMP d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle de 2012", a assuré Jean-François Copé sur France Info.
Interrogé sur les 35 heures, que la droite n'a pas abrogées entre 2002 et 2012, le président de l'UMP a répondu: "On a pensé qu'on pourrait tenir le coup avec les 35 heures, moyennant quelques assouplissements. Mais ce n'est pas vrai, il faut aller beaucoup plus loin." "Il faut qu'on arrête de se payer de mots, avoir le courage de dire aux Français que ces efforts-là, c'est pas des mauvaises nouvelles, c'est des bonnes nouvelles parce qu'à la clé c'est une nation qui se redresse", a poursuivi le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne). "Je préconise depuis longtemps que l'on fasse comme l'avait fait le général de Gaulle en 1958 à un moment où la France allait très mal: pendant six mois, par ordonnances et sur contrôle du Parlement, que l'on prenne tout de suite les cinq ou six décisions qu'on aura présentées aux Français lors de l'élection présidentielle", ce qui "évite les blocages habituels, les grèves, tout ce qui empêche notre pays de s'en sortir alors que nous avons une énergie extraordinaire en France qui ne demande qu'à se déployer."
Par ailleurs, Jean-François Copé s'est félicité que "les digues aient parfaitement tenu" entre l'UMP et le Front national lors des élections municipales. Marine Le Pen a, selon lui, "tout fait pour espérer faire je ne sais quelle alliance contre nature avec l'UMP" mais "visiblement, elle n'y est pas arrivée" car seulement "deux villes divers droite, absolument pas UMP, ont succombé à la tentation de prendre le pouvoir à n'importe quel prix", Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) et L'Hôpital (Moselle), théâtres de fusions de listes entre Front national et divers droite. "Je n'appelerai jamais à voter ni pour le Front national ni pour un PS allié à l'extrême gauche", a martelé Jean-François Copé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razyiel
28/mars/2014 - 02h41 - depuis l'application mobile
bigbang a écrit :

il se moque de qui copé? Non mais sérieusement...

y a des couillons qui vont le croire en plus mdr !!!

Portrait de guismox
27/mars/2014 - 23h40 - depuis l'application mobile

pour repondre a bbbking.
je suis entierement ok avec toi.
perso je boss chez edouard.l .......

Portrait de sisi 03
27/mars/2014 - 17h33

Menteur et rementeur il nous fatigue ce mec bon a rien etc............

Portrait de fanf
27/mars/2014 - 16h30

ben voyons!!!!

 

Portrait de JP67
27/mars/2014 - 15h12

effectivement maintenant le president de ce parti est un tricheur qui tente sans succés de se refaire une virginité après une election de partie truquée.

Portrait de Flivia44
27/mars/2014 - 15h09

Trop drôle, Sarkozy nous avait déjà fait le coup de la rupture en 2007

Portrait de POKEMON69
27/mars/2014 - 15h02

Il fait la leçon à Hollande, comme quoi il étouffe les Français avec des impots et autres. Et lui il n'a rien d'autre à faire qu'à dire je vous ferais bosser 39h (payées 35 bien sur...) Celà fait 12 ans quand entend que les 35h la droite va les supprimer et en 10 ans de pouvoir pas eu le courage, et quand la droite n'est pas au pouvoir ils remettent celà. Il faut arrêter ce n'est pas les 35h qui ont provoqué le declin du pays, c'est leur politique dirigée uniquement vers la finance et non les PME et le coût du travail.  Quand Sarkosy est arrivé au pouvoir, il n'y avait pas la crise et la première chose qu'il a réussi à faire c'est un bouclier fiscal (qui a ruiné la France au passage). Il a réduit les impots des plus riches plutôt que de réduire la fiscalité des entreprises. J'espère de tout mon coeur que Hollande va réussir à enfin faire baisser les charges des entreprises pour qu'elles retrouvent un peu d'air, que celà remplisse les carnets de commande etc.... Et oui c'est la gauche qui est obligé de faire cette politique car la droite ne voit plus que pour les riches et la finance ...

Portrait de 12vies
27/mars/2014 - 14h13

Une belle tête de champion Copé

Portrait de jonthebest
27/mars/2014 - 14h03

Ben voyons, chassez le naturel, il revient au galop. Et puis chiche, virons les 35h, les congés payés, les week-end, etc...