18/01/2014 12:04

Grève reconductible au quotidien La République du Centre après l'annonce de la suppression de 230 emplois

Les salariés du quotidien La République du Centre (groupe Centre France La Montagne) se sont prononcé pour une grève reconductible à l'issue d'une journée de négociations sur le plan de sauvegarde de l'emploi, a-t-on appris auprès du CE et de la direction du groupe.

L'édition de samedi du quotidien régional est absente des kiosques, selon le Comité d'entreprise.

Le groupe de presse Centre France La Montagne a annoncé début novembre un vaste plan de restructuration qui prévoit la suppression de 230 emplois, pour réaliser une économie annuelle de fonctionnement de 16 millions d'euros.

A La République du Centre, dont le siège est à Saran, près d'Orléans (Loiret), la restructuration va se traduire par le licenciement de 51 personnes, dont la quarantaine de salariés du centre d'impression, supprimé.

En outre, 22 licenciements sont prévus à la régie publicitaire du titre.

Enfin, un plan de départs volontaires concerne 5 postes de journalistes, selon le CE et la direction.

"Nous sommes en cours de négociations" sur le plan de sauvegarde de l'emploi, a commenté un représentant de la direction. Ce processus doit s'achever le 31 janvier", a-t-il précisé.

Selon le CE, les négociations achoppent sur les conditions de départ.

Centre France a justifié en novembre son plan de restructuration par des "résultats en fort recul" et le risque d'être confronté "dès 2016 à une grave situation financière".

Faisant le constat d'un "déclin inéluctable car structurel" du volume de ses ventes papier et de la baisse corrélative de ses recettes publicitaires, le groupe, qui détient huit quotidiens et une douzaine d'hebdomadaires, veut se réorienter sur le numérique et diversifier son offre, grâce à un investissement de 15 millions d'euros. Le groupe, qui emploie environ 2.100 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires de 223,5 millions d'euros en 2012 et mise, grâce à cette restructuration, sur 240 millions en 2016.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mon stere aie
18/janvier/2014 - 12h26

comme depuis une dizaine d'années, les directions de PQR pas capables et changent de titres au grès des arrangements entre actionnaires résultat  ....les salariés  trinquent...#autarciequandtunoustient