28/12/2013 13:43

L'Espagne "convaincue" que sa loi sur l'avortement s'étendra en Europe

Le ministre espagnol de la Justice, Alberto Ruiz Gallardon, a défendu vendredi son projet très controversé de loi qui supprime quasiment le droit à l'avortement en Espagne, affirmant être "convaincu que cette initiative aura une suite" ailleurs en Europe.

"Nous avons rédigé la première loi qui reflète l'opinion majoritaire des citoyens européens", affirme Alberto Ruiz Gallardon dans un entretien publié par le journal conservateur espagnol ABC.

"Je suis convaincu que cette initiative aura une suite dans d'autres parlements d'autres nations européennes", poursuit le ministre du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres vendredi un projet de loi qui n'autorise l'avortement que lorsqu'il y a un danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou en cas de viol ayant fait l'objet d'une plainte préalable.

Ce texte, qui a de fortes chances d'être adopté au Parlement où le Parti populaire au pouvoir a la majorité, annulera de fait la loi de 2010 autorisant l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse et jusqu'à 22 semaines en cas de malformation du fœtus.

"C'est la loi la plus avancée et progressiste que ce gouvernement a introduite" depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, ajoutait vendredi le ministre de la Justice.

"Nous savons que nous avons fait quelque chose qui n'a pas de précédent en Europe au cours de ces dernières décennies: en finir avec le mythe de la supériorité morale présumée de la gauche", lançait le ministre.

Le chef du parti socialiste espagnol (PSOE) avait fustigé lundi le chef du gouvernement Mariano Rajoy qui a, selon lui, échangé la liberté des femmes contre "une poignée de voix d'extrême droite".

Promesse de campagne en 2011 du chef conservateur du gouvernement espagnol Mariano Rajoy mais retardé depuis, le projet de loi constitue un "retour de 30 ans en arrière" selon les féministes et la gauche en Espagne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
1/janvier/2014 - 10h58
Green-sky a écrit :

Et moi je suis convaincu que les femmes espagnoles vont bientôt aller se faire avorter dans d'autres pays d'Europe!

+5

Portrait de DarkAngel
1/janvier/2014 - 10h57

Que des paroles en l'air smiley

Portrait de LillyRush.
28/décembre/2013 - 21h20

Sûrement un adepte de Valladolid  à la solde du Tee party l'obscurantiste en question ! smiley

Sous Franco, comme les casinos étaient interdits les Espagnols pullulaient dans les casinos de Biarritz... bah là ce sont les cliniques du SO qui se frottent déjà les mains....

Portrait de brezou
28/décembre/2013 - 17h40

Et bientôt ils vont aussi ressusciter Franco tant qu'ils y sont

Portrait de Green-sky
28/décembre/2013 - 16h37

Et moi je suis convaincu que les femmes espagnoles vont bientôt aller se faire avorter dans d'autres pays d'Europe!

Portrait de mazou
28/décembre/2013 - 14h27

C'est bien pour ça qu'il faut SOUTENIR L'OPPOSITION à ce projet de loi espagnol

C'est une HONTE (de plus) pour ce gouvernement Rajoy smiley

Portrait de Grande gueule du 31
28/décembre/2013 - 14h16 - depuis l'application mobile

La caf verse mensuellement 180€ par enfant jusqu'à ses 3ans... Vu que certain parle du trou de la sécu, je vs laisse le soin de comparer ces données avec le prix d'un avortement ... Je crois qu'à moment donné, il faut avoir des arguments qui tiennent la route... Pk ne pas aussi punir les hommes qui commettent des génocides en se branlant?!