20/12/2013 09:40

Free plonge de plus de 10% à la Bourse après la déclaration de guerre de Bouygues

Free plonge de plus de 10% à la Bourse après la déclaration de guerre de Bouygues. A 09H08 (08H08 GMT), l'action perdait 6,38% à 156,25 euros après avoir plongé de plus de 10% jusqu'à être brièvement suspendue. Bouygues reculait de son côté de 1,99% à 26,11 euros.

Rappelons que le PDG du groupe Bouygues, Martin Bouygues, a indiqué jeudi qu'il allait "déclarer la guerre dans l'internet fixe" en cassant les prix pour réduire les marges de son concurrent Xavier Niel, le patron d'Iliad, dans une interview au Figaro.

"Dans l'Internet fixe, la fête est finie. [...] Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants. Nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,5 euros par mois. Qui dit mieux ? Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable!", a déclaré M. Bouygues.

Il a assuré que les marges de Bouygues Telecom étaient "inférieures à 20%" alors que celles de Free "sont supérieures à 40% dans le fixe".

"Je constate simplement qu'entre 2010 et 2013, la fortune de Xavier Niel évaluée par Challenges est passée de 3 à 6 milliards d'euros, ce qui le place en 10e position (des plus grandes fortunes de France, ndlr). De qui se moque-t-on ?", a-t-il ajouté.

Selon le patron de Bouygues Telecom, le lancement de la téléphonie de quatrième génération (4G) a été "un vrai succès".

"Nous franchirons le cap du premier million de clients dans quelques jours, [...] ce qui rend Free nerveux. Xavier Niel a fait volte-face. Il a lancé dans la plus grande précipitation une offre 4G, alors qu'il n'avait que 700 antennes. Et quand il affirme que Bouygues Telecom n'en a que 530, c'est faux! Il a été déjà condamné pour nous avoir dénigrés", a-t-il indiqué.

Free Mobile (groupe Iliad) a surpris tout le secteur début décembre en offrant la 4G à ses clients sur tous ses forfaits, y compris le low-cost à 2 euros, sans augmenter ses tarifs.

Cela a notamment été un rude coup pour Bouygues Telecom qui a fortement investi pour bénéficier au mieux de l'autorisation qui lui a été donnée de pouvoir utiliser pour la 4G la fréquence 1.800 MHz pour laquelle il possédait déjà une infrastructure. Cela lui a permis d'ouvrir commercialement son réseau avec un avantage concurrentiel en terme de couverture.

Bouygues Telecom couvrait ainsi 63% de la population en 4G depuis le lancement de son réseau le 1er octobre, tandis que ses concurrents SFR et Orange atteindront 40% à 50% de couverture d'ici à la fin de l'année.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CYTISE
20/décembre/2013 - 19h51

bravo FREE les prix commence a baisser  !!!

Portrait de ouganda
20/décembre/2013 - 15h29
coulenot75 a écrit :

a quel prix ils te changent tes options ?????  rien de bien compliquer de faire ça sur  le net pour modifier ou commander une autre puce. Regarde les services de bandyou , sosh ou red , tout se fait sur le net , aucune aide en boutique !!!

Concernant martin b , tu crois que parce qu'il detient tf1 ou le batiment , il va se permettre des folie dans l'internet ???   et pourquoi ne l'a t il pas fait depuis longtemps ????   12,50€ par mois d'economie !!! mais a ce prix là je prefere rester avec la freebox revolution qui est  largement plus complete que la bbox sensation et surtout qui bug moins !! 

La freebox bug mois que la bbox ? Tu as testé les deux ? Moi oui et la Bbox s'est révélée bien plus sure. Après je ne dis pas que ce sera le cas pour tout le monde, mais affirmer le contraire ça sent un peu la pub pour free...

Portrait de angevic
20/décembre/2013 - 13h38

IL e fait bien ire ou j'habite actuellement ni orange ni bouygue ni sfr me propose la télé par adsl, bizarement Free oui et ca fonctionne bien.Il peu ba&issé ses pix mais a l heue actuel Free me fait l meilleure offre

Portrait de renardchenapan
20/décembre/2013 - 10h01

"Le poisson qui étouffe sur la berge remue plus que celui qui est dans l’eau. C’est bien la preuve de ce que je dit : si on se débat, c’est qu’on est en train de crever."

    -Caius Camillus