09/10/2013 18:03

Jean-Luc Romero porte plainte après des tweets homophobes et appelle Twitter à réagir

Dénonçant des tweets haineux, Jean-Luc Roméro, conseiller régional d'Ile-de-France (PS apparenté) et militant des droits homosexuels, a annoncé mercredi avoir déposé une plainte devant le procureur de la République de Paris, et appelé dans une lettre ouverte Twitter à lutter contre les dérives.

La plainte de M. Romero, qui cite des tweets homophobes très violents et les comptes qui les ont émis, concerne des faits d'injures publiques en raison de l'orientation sexuelle et de provocation à la haine.

"A plusieurs reprises, j'ai signalé à Tweeter des messages haineux. Si Tweeter défend la liberté d'expression, les réseaux sociaux ne peuvent pas être le Far West et s'affranchir ainsi des règles du droit, notamment en acceptant des appels à la haine et à la mort", a indiqué à l'AFP Jean-Luc Roméro qui a également saisi les ministres de la Justice et de l'Intérieur, et la porte-parole du Gouvernement.

"Au moment où Twitter entre en Bourse, le signal donné n'est pas très bon : on a l'impression que Twitter reste passif face aux messages haineux. Twitter doit prouver que la loi est respectée sur son réseau", a ajouté M. Roméro.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole de Twitter France a assuré que "tout est mis en oeuvre pour que chacun puisse se sentir à l'aise et en sécurité".

"Nous avons établi des règles très claires quant à ce que les utilisateurs peuvent faire ou ne pas faire sur Twitter. Tous les utilisateurs qui s'inscrivent sur la plateforme s'engagent à les respecter. La violence ciblée et les menaces, notamment, vont à l'encontre de ces règles", ajoute Twitter qui rappelle que des outils ont été créés "pour permettre à chacun de bloquer les comptes de son choix et signaler tout comportement inapproprié à nos équipes".

"Chaque signalement est vérifié et les comptes qui vont à l'encontre de nos conditions d'utilisation sont suspendus", affirme encore Twitter qui précise qu'une modération automatique n'est techniquement pas possible.

Mercredi soir, plusieurs tweets et comptes signalés à la justice par M. Roméro étaient suspendus ou supprimés, a constaté l'AFP.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
18/octobre/2013 - 00h46
Soso87 a écrit :

Il se prend pour qui :O

Le roi du monde smiley

Portrait de Ridley
18/octobre/2013 - 00h45
Soso87 a écrit :

Ou pas qui c'est !

smiley

Portrait de Ridley
18/octobre/2013 - 00h06

Il y a du boulot chez twitter

Portrait de leon48
10/octobre/2013 - 08h19 - depuis l'application mobile

Les uns peuvent divorcer, se remarier, vivre avec des femmes qui pourraient être leur fille et les autres devraient vivre reclus ?
Il faut changer de pays si la liberté, l'égalité et la fraternité cela ne vous convient pas.

Portrait de stephaned06
10/octobre/2013 - 07h36 - depuis l'application mobile

Ce sont les photos de son mariage avec un minet qui ont déclenché cette haine,si ces tweets sont condamnables il ne faut chercher le bâton pour se faire battre en publiant des photos privées sur les réseaux sociaux.

Portrait de mili93
9/octobre/2013 - 20h00
rimlax a écrit :
Il a raison, on est où là?!? Si ca continue on va bientot pouvoir traiter les noirs de negros et les maghrébins de bougnouls sur la place publique sans que ça ne choque

Ha bon?! ¨Parce que ce n'est pas déjà le cas ?smiley

Je n'ai rien contre l'homosexualité mais dpuis quelques temps, on n'entend parler que d'eux et ça commence à faire. A force de crier au loup à tout bout de champ pour un oui ou pour un non, plus personne ne s'offusquera de l'outrance et de l'injure.

Romero comme tous ceux qui sont excessifs desserve la cause, si tenté qu'on puisse parler de cause et se caricaturent eux-même. Comme les blacks ou les arabes ou les handicapés qui crient au racisme à tout va. Et je le dis avec d'autant plus de facilité que je suis moi-même maghrébine et handicapée moteur. J'en ai surement plus bavé que 'autres mais aujourd'hui, je suis docteur en psychologie en bossant, sans avoir eut à crier systématiquement à la discrimination.

Trop d'indignation tue l'indignation monsieur Romero. De l'indignation de bobo à mon sens. Allez plus top battre le pavé pour ds vrai insultes aux personnes gay dans certains villages ou villes.

Portrait de Razyiel
9/octobre/2013 - 18h37 - depuis l'application mobile
prodelasim a écrit :

Si il arrêtait de se faire remarquer partout aussi, p'tètre que ça irait mieux. 

Les gays ne sont pas prit pour cible (et encore, si on considère qu'ils le sont) a cause de leur orientation sexuelle, mais parce qu'ils veulent à tout prix la revendiquer et en faire une fierté. 

Vous êtes fier d'être hétéro ? Moi aussi alors laissent les être fiers de ce qu'ils veulent et que chacun s'occupe de ses affaires ça ne sera que mieux !