07/06/2013 13:15

Jean-Michel Jarre élu à la présidence de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs

Le musicien français Jean-Michel Jarre a été élu jeudi à Washington à la présidence de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (Cisac), a-t-on appris auprès de la Sacem, un de ses membres.
Jean-Michel Jarre succède à la tête de la Cisac au peintre Hervé Di Rosa, qui assurait la présidence par intérim depuis le décès du musicien Robin Gibb en 2012.
Dans un entretien à Direct Matin à paraître vendredi, Jean-Michel Jarre souligne qu'il existe "une problématique nouvelle entre le droit des créateurs et la propriété intellectuelle d'un côté, et les nouveaux acteurs de la diffusion que sont les fournisseurs d'accès à internet".
"Aujourd'hui, notre appétit insatiable pour le contenu gratuit affame la créativité. La notion de propriété intellectuelle ne se réduit pas à une question de versements de droits d'auteur", dit le pionnier des musiques électroniques, qui a vendu plus de 80 millions d'albums dans le monde.
Suite à une modification des statuts, Jean-Michel Jarre sera épaulé par quatre vice-présidents représentants tous les répertoires défendus par l'organisation: la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, l'auteur, poète et scénariste indien Javed Akhtar, le réalisateur argentin Marcelo Piñeyro et le sculpteur sénégalais Ousmane Sow.
Jusqu'à présent, l'assemblée générale de la Cisac n'élisait qu'un président et un vice-président.
La Cisac est une organisation internationale non gouvernementale, dont le but est de défendre les intérêts des créateurs et développer les normes professionnelles les plus exigeantes pour protéger leurs droits.
Elle regroupe 232 sociétés d'auteurs de 121 pays représentant plus de 3 millions de créateurs et ayants droit.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
17/juin/2013 - 04h32
Pistouille a écrit :

Genre tiré d'un film d'horreur smiley

On va dire ça comme ça

Portrait de DarkAngel
17/juin/2013 - 04h32

Quelle mauvaise idée smiley