24/05/2013 14:49

Rémunération des patrons: Le gouvernement renonce au plafonnement

Le gouvernement français renonce à faire voter une loi pour limiter les rémunérations "abusives" des dirigeants d'entreprises, comme il l'avait envisagé après un référendum sur le sujet en Suisse, a annoncé le ministre de l'Economie Pierre Moscovici vendredi.

Le gouvernement préfère en rester son projet de taxe à 75% sur la part des salaires supérieure à un million d'euros par an, promesse phare de François Hollande lors de sa campagne électorale.

Cette taxe, qui devra être payée par l'employeur, sera soumise au vote du Parlement dans le cadre du budget 2014 et aura une durée de deux ans, a confirmé Pierre Moscovivi dans un entretien aux Echos.

Le gouvernement n'ira "pas au-delà sur le plan législatif: il n'y aura pas de projet de loi spécifique sur la gouvernance des entreprises", a-t-il expliqué, ajoutant avoir "choisi d'agir dans le dialogue".

Pierre Moscovici a souligné avoir rencontré la semaine dernière les dirigeants du patronat français "qui se sont engagés à présenter rapidement un renforcement ambitieux de leur code de gouvernance".

"Nous préférons miser sur une +autorégulation exigeante+. Mais attention: si les décisions annoncées ne sont pas à la hauteur, nous nous réservons la possibilité de légiférer", a-t-il insisté.

Début mars, les Suisses avaient décidé par référendum de limiter les "rémunérations abusives" des patrons des sociétés cotées et prévoyant d'interdire leurs parachutes dorés, ces indemnités de départ faramineuses.

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault avait alors jugé cette initiative constituait une "excellente expérience démocratique" et qu'il fallait "s'en inspirer".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de corleone
24/mai/2013 - 18h38

cette promesse electorale - je dirais même électoraliste, avait pour objectif de montrer aux élécteurs pauvres que le candidat socialiste, il aime pas les riches;;;;hummm c'est pas bien, pas beau

d'ou aussi la taxe à 75% des revenus

finalement, au pouvoir, les socialistes préfèrent taxer à 75% les gros salires plutôt que les empecher:

1/ d'(abord, parce qu'il pourrait pas le faire

2/ parce que l'argent des riches, finalement c'est pas si mal quand on peut en croquer

3/ y'a pas mal de bobos gaucho qui gagnent plutôt tres trres bien leur vie et ils vont devoitr revoter dans quelques mois aux municipales - on leur laisse leur salaire mais on les plumera dans 1 an...

trop fort hollande

 

Portrait de Rose Well
24/mai/2013 - 15h11

A quand sa carte de membre d'honneur de l'UMP pour ce cher Monsieur Moscovici ?