14/05/2013 07:58

Cancer: L'actrice Angelina Jolie révèle avoir subi une ablation des deux seins

Angelina Jolie révèle avoir subi une double mastectomie pour prévenir un risque de cancer.

Dans une tribune intitulée "mon choix médical" publiée dans le New York Times, l'actrice américaine a écrit qu'elle avait subi cette opération car elle abrite un gène défectueux qui accroit le risque d'un cancer des ovaires et du sein.

"Mes médecins estimaient que j'avais 87% de chances de développer un cancer du sein", explique-t-elle.

"J'ai décidé d'être proactive et de minimiser les risques au maximum. J'ai pris la décision d'avoir recours à une double mastectomie".

"Souvent, avec mes enfants, on parle de "la maman de maman», et je me retrouve à essayer d'expliquer la maladie qui l'a emmenée loin de nous.

Ils ont demandé si la même chose pourrait m'arriver. Je leur ai toujours dit de ne pas s'inquiéter mais la vérité est que je porte un gène "défectueux", BRCA1, qui accroît fortement le développement d'un risque de cancer du sein et de l'ovaire", poursuit l'actrice qui a décidé de rendre publique le choix de subir cette intervention afin de faire bénéficier d'autres femmes menacées par ce cancer de son expérience.

L'actrice dit avoir été opérée au cours du mois de février puis avoir bénéficié d'une reconstruction mamaire neuf semaines plus tard.

"Je voulais dire aux autres femmes que la décision de subir une mastectomie n'a pas été facile. Mais je suis très heureuse de l'avoir fait. Mes chances de développer un cancer du sein ont chuté de 87% à moins de 5%.

Je peux dire à mes enfants qu'ils n'ont pas à craindre de me perdre à cause d'un cancer du sein".

"Cela ne diminue en rien ma féminité", poursuit la compagne de Brad Pitt, qu'elle remercie également dans cette tribune: "J'ai la chance d'avoir un partenaire, Brad Pitt, qui est très aimant et qui a été solidaire de ma démarche. (...)

Brad était à chaque instant avec moi à la Lotus Breast Center Rose, où j'ai été soignée. Nous avons même réussi à en rire par moments".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lafourmiii
15/mai/2013 - 02h38

n'oublions pas qu'il est courant aux Etats-Unis d'enlever un organe en cas de risque de cancer.

On avait bien retiré le cerveau de Georges W Bush en prévention de tumeur cérébrale, ce qui ne l'a pas empéché d'etre un trés bon président !

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 22h59
ivermectine a écrit :

choix normal et humain: procréation. oui, certes, mais à son age? avec déja six enfants? euh.... 

soja : ns sommes entièrement d'accord toutes les deux ! dc aucun traitement substitutif, dc secheresse vaginale, vieillissement prématuré, etc... Maladie vs ménopause (mm si brutale et anticipée)= choix normal et humain .... apparemment  pas celui auquel on pense !

Aucun medecin n est la pour penser a la place de son patient. Et puis sortez de la petrochimie, de plus en plus de femme vivent tres bien leur peri  et menaupose sans s assecher. L humilite devrait etre enseignee a l ecole de medecine

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 22h27
ivermectine a écrit :

j'aime que ns puissions dialoguer sans agressivité . 

ce que je sais de ces ovaires? ds qq parutions, sont risque de develloper un cancer des ovaires ( bien plus " irrémédiables" puisque les chances de survie à 5 ans sont très réduites) est de 50 %. dc la logique voudrait qu'elle doive aussi se les faire retirer.

quant aux traitements substitutifs, il est évident que si l'on parle sérieusement, on ne parle pas de soja , mais, d'oestrogène/progestérone. 

enfin, concernant mon empathie, je la reserve à ceux de mes patients qui luttent, encaissent et croient en leur chance de guérison ( plutot que d'ignorer les 13 % de chance qu'elle possède tout de mm, et qui , si la maldie se déclarait, aurait de grandes chances de survie ) 

mes patients ne sont pas des icones. ils luttent, et personne n'en fait autant cas

Maladie vs ablation=  choix normal et humain : ablation

Maladie vs procréation= choix normal et humain : procréation

Soja= aliment interdit par les vrais oncologues

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 22h16
ivermectine a écrit :

et pourquoi son " courage" se limite-t-il aux seins et non aux ovaires( cf l'article, cancers  ts les deux hormonaux dépendants)  ...? dc comme je le dis, elle ( et ns ) faisons bien ce que ns voulons de nos facteurs de risque!

les seins se " remplacent" esthétiquement mais les ovaires.... ( les traitements substitutifs sont fortement déconseillés ds ce cas ) elle aurait alors brutalement ts les effets de la ménopause! son choix est dc bien, partiel, ambivalent.... ce choix là serait , à mon sens , bien plus courageux.

Vous pensez franchement qu avec les risques qui sont les siens elle va prendre les traitements substitutifs à la ménopause??

Croyez vous que cette femme mange 1 gramme de soja???

Le courage, est d avoir révélé quelque chose d intime en mémoire de sa mère et pour désacraliser le propos auprés des autres femmes.

Le courage c est de s'engager malgrè que vous puissiez y laisser des plumes

Et que savez vous de ses ovaires???? Peut être qu'entre le cancer et la stérilité, pour l instant elle mise encore sur la possibilité d^etre encore maman

N'étant pas dans votre cabinet, je comprends et respecte que votre parole se libère, mais , et sans agressivité, je ne la trouve pas particulièrement  neutre ou empathique pour un médecin.

Les oncologues sont plus ouverts d esprit avec leur patient, dieu merci

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 21h43
ivermectine a écrit :

je suis heureuse que vs soyez d'accord avec moi : elle ne perd dc rien au change ! 

quant aux "seins en plastique" combien les réclament, travaillent des mois pour les " acquérir" ....

 

cette opération se fait aussi en France régulièrement pour des infections à répétition ( svt suite à la lactation)

Le courage c est de  prendre une decision bonne pour soi ou d assumer une maladie. Les deux ne sont pas des contraires. En France celles qui ont recours a la mammectomie sont remboursees par la cpam. Ou est le probeme qu elle ait choisi de se prendre en charge et d avoir le controle sur sa maladie plus que potentiel??? Il est vrai qu en France les medecins aiment bien les malades infeodes a leur savoir 

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 21h14
ivermectine a écrit :

ne confondez pas mastectomie d'un cancer avéré, qui ote le mamelon en entier ( qui peut être reconstitué, certes, mais jamais aussi bien, et sans sensibilité) et avec une rançon cicatricielle importante ( environ 15 cm, tt de mm) et la simple mastectomie d'A.J. ! 

de plus ses prothèses ont surement été placées en sous pectoral, dc avec un resultat DURABLE ( sa poitrine ne subira pas les aléas de la pesanteur et du temps) et très joli. ....

alors caprice peut être pas , mais résultat où elle n'a rien perdu au change.

Ben non voyons. Des beaux seins s en plastique vs 87/100 de probabilite d avoir: le cancer, une cicatrice de 15cm, eventuellent d en mourrir, une chimio, de la radotherapie et accessoirement de perdre confiance en elle. 

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 21h05
domy7357 a écrit :

Tu m'excuses, mais je crois qu'on marche sur la tête. Je ne vais pas développer toutes les causes du cancer et les facteurs aggravants , mais subir volontairement une telle chirurgie, quand on sait les risques d'anesthésie, les risques au niveau des prothèses (t'as déjà oublié le scandale des prothèses PIP ????), les risques d'infection, et de rejet, et tout le reste, je ne suis pas sûre que ce soit positif à la fin. je n'appelle pas ça du courage, j'appelle ça de la bêtise à l'état pur. On n'a pas de recul, et cette méthose est très contreversé.

Les usa pnt 19 ans de recule sur ce coup et de plus, vu les controls, peu de chance qu un escroc comme PIP passe au travers

Portrait de Bouli pat
14/mai/2013 - 20h37 - depuis l'application mobile

Une fois rétablie de l intervention, elle pourra vivre psychologiquement sereine sans avoir à faire des examens à répétition et avoir toujours la crainte du résultat positive...... C est femme femme comme une autre ......

Portrait de zipzap
14/mai/2013 - 17h54 - depuis l'application mobile
ivermectine a écrit :

où est le courage de cette femme? le vrai courage ne serait il pas d'assumer sa part d'hérédité; d'assumer le risque , même majeur de cancer, ( mais aussi croire en sa part de chance !) plutot que de demander aux médecins de modifier les risques. 

que va faire cette femme à la ménopause? elle demandera tout de mm, j'imagine, un traitement hormonal substitutif pour avoir une belle peau, ne pas vieillir, ne pas avoir ni bouffées de chaleur, ni sécheresse vaginale.. pourtant ce traitement CHOISI est très controversé aux USA ! mais ce risque là elle le prendra surement pour ne pas nuire à sa qualité de vie et à son image.

de plus, que fait on pour réduire le risque de cancer de colon? ( pourtant de forte prévalence en France) on se coupe de ses boyaux ? 

enfin, les personnes qui cautionnent ce prosélytisme, le font surement la cigarette à la main, voire le verre de martini ( ou autre alcool ) ... je reconnais un vrai courage à ceux qui ont fumé ( ou bu) à qui j'annonce un cancer ( 70 000 morts / an pour le tabac et 40 000 par l'alcool, qd même !!!!) et qui " encaissent", assument leur chimio et/ ou l'intervention chirurgicale.... vs disiez courage?

C'est clair que si l'on demandait a des femmes ayant souffert du cancer du sein le choix qu'elles feraient entre tenter d'eviter le cancer ou passer par les "joies" d'une chimio, radiotherapies, les risques de developpement par la suites de metas ailleurs, l'angoisse continuelle apres le cancer de rechutes et j'en passe, elles repondraient bien sur choisissons le cancer, j'aurais l'air plus courageuse c'est trop cool d'avoir le cancer. Quelles conneries on peut lire. La medecine a bien avance, si on m'annonce un pourcentage 87% vs 13% je choisirais le cote qui me donne le plus de chance de survie, sutout si je suis jeune et mere de famille. Prenez le cas de 2 avions: un a 87% derisques de s'ecraser et un autre seulement 13%. Lequel prenez vous, celui a 87% juste pour montrer aux autres que vous etes courageux????

Portrait de axl59
14/mai/2013 - 17h30
cagliostro a écrit :

Je me demande comment les médecins arrivent à ce chiffre précis : 87% ?

Ce qui veut dire qu'elle avait aussi un certain pourcentage de chance de ne pas développer de cancer.

C'est pas facile de se faire mutiler de cette façon alors qu'on est en bonne santé.

 

Ce ne sont pas les médecins mais les statisticiens qui déterminent ces chiffres. Le BRCA1 est un oncogène, autrement dit sur 100 femmes qui ont ce gène 87 vont développer un cancer du sein.

Tu prends un billet de loterie...

 

 

Portrait de Bouli pat
14/mai/2013 - 17h25 - depuis l'application mobile

Certes, la peur n évite pas le danger.... Mais si j avais la gangrène, je me ferai amputé.....

Portrait de Mich-Mich
14/mai/2013 - 16h18 - depuis l'application mobile
ivermectine a écrit :

où est le courage de cette femme? le vrai courage ne serait il pas d'assumer sa part d'hérédité; d'assumer le risque , même majeur de cancer, ( mais aussi croire en sa part de chance !) plutot que de demander aux médecins de modifier les risques. 

que va faire cette femme à la ménopause? elle demandera tout de mm, j'imagine, un traitement hormonal substitutif pour avoir une belle peau, ne pas vieillir, ne pas avoir ni bouffées de chaleur, ni sécheresse vaginale.. pourtant ce traitement CHOISI est très controversé aux USA ! mais ce risque là elle le prendra surement pour ne pas nuire à sa qualité de vie et à son image.

de plus, que fait on pour réduire le risque de cancer de colon? ( pourtant de forte prévalence en France) on se coupe de ses boyaux ? 

enfin, les personnes qui cautionnent ce prosélytisme, le font surement la cigarette à la main, voire le verre de martini ( ou autre alcool ) ... je reconnais un vrai courage à ceux qui ont fumé ( ou bu) à qui j'annonce un cancer ( 70 000 morts / an pour le tabac et 40 000 par l'alcool, qd même !!!!) et qui " encaissent", assument leur chimio et/ ou l'intervention chirurgicale.... vs disiez courage?

Pour toi, le courage c'est d'affronter le cancer sans rien faire ? Eh bien je ne suis pas d'accord. Accepter que l'on nous coupe les 2 seins est preuve d'un grand courage selon moi.
Lorsqu'on nous annonce que l'on a 87% de chance d'avoir le cancer du sein, et que la meilleur solution serai de les ablater, on doit se poser milles et une question, notamment "est ce que ça va changer quelque chose de ma vie sexuelle ?" "Que va penser mon mari ?".
Je ne suis pas un grand fan d'Angelina J. mais je dois avouer que sur ce coup, elle a prit un très gros risque et elle a fait preuve de courage...

Portrait de flore44770
14/mai/2013 - 15h37
Green-Froggie a écrit :

C est toujours facile de donner un avis et un jugement quand on est pas concerné.

Vous avez raison, elle a eu le courage de prendre une décision qui la regarde et qui n 'est pas facile

En france, on préfère donner des tonnes de médocs en prévision de.... plutôt que d'avoir le courage d'attaquer de front les quelques fois ou c 'est possible.

Et puis comparer un cancer dont on est pas responsable au courage du fumeur qui apprend un jour que sa tabagie lui a donné le cancer, franchement, je ne vois pas!

Dans tous les cas, chacun assume sa santé comme il le peut au moment ou il le peut et avec les moyen qu'il a &nbspsmileyà ce moment.

Etablir une échelle du courage est proprement étrange

Pire qu'etrange ....RIDICULE 

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 15h34
flore44770 a écrit :

Et oui j'assume, j'ai bien dit courage .... que ça vous plaise ou non, etant moi meme touchée par ce cancer je peux vous dire que si j'avais eu la possibilité d'eviter cette horreur je l'aurai fait , mais tel n'a pas été le cas. Et pour moi la moindre des choses est de respecter les choix de chacun c'est franchement le minimum, alors mettez vous vos leçons de morale ou vous voulez ....je n'en ai que faire.

C est toujours facile de donner un avis et un jugement quand on est pas concerné.

Vous avez raison, elle a eu le courage de prendre une décision qui la regarde et qui n 'est pas facile

En france, on préfère donner des tonnes de médocs en prévision de.... plutôt que d'avoir le courage d'attaquer de front les quelques fois ou c 'est possible.

Et puis comparer un cancer dont on est pas responsable au courage du fumeur qui apprend un jour que sa tabagie lui a donné le cancer, franchement, je ne vois pas!

Dans tous les cas, chacun assume sa santé comme il le peut au moment ou il le peut et avec les moyen qu'il a &nbspsmileyà ce moment.

Etablir une échelle du courage est proprement étrange

Portrait de flore44770
14/mai/2013 - 15h18
ivermectine a écrit :

où est le courage de cette femme? le vrai courage ne serait il pas d'assumer sa part d'hérédité; d'assumer le risque , même majeur de cancer, ( mais aussi croire en sa part de chance !) plutot que de demander aux médecins de modifier les risques. 

que va faire cette femme à la ménopause? elle demandera tout de mm, j'imagine, un traitement hormonal substitutif pour avoir une belle peau, ne pas vieillir, ne pas avoir ni bouffées de chaleur, ni sécheresse vaginale.. pourtant ce traitement CHOISI est très controversé aux USA ! mais ce risque là elle le prendra surement pour ne pas nuire à sa qualité de vie et à son image.

de plus, que fait on pour réduire le risque de cancer de colon? ( pourtant de forte prévalence en France) on se coupe de ses boyaux ? 

enfin, les personnes qui cautionnent ce prosélytisme, le font surement la cigarette à la main, voire le verre de martini ( ou autre alcool ) ... je reconnais un vrai courage à ceux qui ont fumé ( ou bu) à qui j'annonce un cancer ( 70 000 morts / an pour le tabac et 40 000 par l'alcool, qd même !!!!) et qui " encaissent", assument leur chimio et/ ou l'intervention chirurgicale.... vs disiez courage?

Et oui j'assume, j'ai bien dit courage .... que ça vous plaise ou non, etant moi meme touchée par ce cancer je peux vous dire que si j'avais eu la possibilité d'eviter cette horreur je l'aurai fait , mais tel n'a pas été le cas. Et pour moi la moindre des choses est de respecter les choix de chacun c'est franchement le minimum, alors mettez vous vos leçons de morale ou vous voulez ....je n'en ai que faire.

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 14h43
cagliostro a écrit :

Je me demande comment les médecins arrivent à ce chiffre précis : 87% ?

Ce qui veut dire qu'elle avait aussi un certain pourcentage de chance de ne pas développer de cancer.

C'est pas facile de se faire mutiler de cette façon alors qu'on est en bonne santé.

 

Vous avez raison, la décision ne doit pas être facile.

Une mutilaton reste une mutilation

Mais avec seulement 13% de chance de passer à coté, comment ne pas prendre le pari, qui plus est quand on a perdu sa propre mère de cette maladieet que lon a des enfants, jeunes?

Portrait de Green-Froggie
14/mai/2013 - 14h38
josette a écrit :

moi qui ai vraiment subi une masectomie suite a un cancer du sein ce n'est vraiment pas drole d'avoir un sein manquant malgré les prothéses,cette femme c'est une capricieuse et ne sait pas mesurer la gravité des choses

Sauf qu'avec 87% de risque avéré, d'autant plus que sa mère l' a eu, il vaut mieux faire la masectomie avant que le crabe n'explose et ainsi éviter la chimio et la radiothérapie.

Sans compter que chacun à le droit d'être acteur de sa santé en fonction des choix médicaux qui lui sont proposés.

En France on est trop frileux concernant la masectomie préventive (87%de risque, la messe est dite) alors que la cuture médicale anglo-saxone attaque le problème de front.

Au delà de la décision d'un point de vu médicale,  (et pour finir de tout façon par l' ablation puis le reconstruction, en passant par la chimio),  c'est quand même plus judicieux d'un point de vu financier d'anticiper le problème.

Quand une femme est certaine de développer un cancer et qu'elle peut l 'empecher, potentiellement, je ne vois pas ou est le caprice.

Parce que si vous avez vécu l'horreur d'apprendre que vous étiez malade, que pensez vous de celle d'attendre que la maladie se déclare?

Portrait de potionmagique
14/mai/2013 - 14h23
Lorelyzz a écrit :

Comment peut on dire ça ... Dans son cas , c'est génétique , elle l'aura et en mourra , comme sa mère . D'autres femmes anonymes américaines l'ont fait parce que c'était génétique , elle fait ce qu'elle veut de son corps , elle a des enfants en bas âge ... ton cas n'a rien à voir avec le sien

 

Pour info ça se soigne, ça ne décele pas en dessous de 2 mm mais en faisant un contrôle, mamo tous les deux ans et echo tous les ans, ce qui fait un contrôle annuel, ça laisse un peu de temps, de plus ça se sent au palper. Il faut surtout eviter les radiologues lambdas qui voient de faux négatifs et faux positifs, il faut préferer les centres de sénologie qui en cas de doutes prélèvent directement sur place (avec une piqure de xylocaine avant). C'est un cancer sur lequel certes il y a plus de cas mais un cancer ou l'on a enormément progréssé.

Portrait de blagueur59
14/mai/2013 - 13h32

Est-ce que ces seins sont en vente sur Ebay?

J'en veux un!!!

Portrait de rvgc52
14/mai/2013 - 12h07

j ai connu quelqu' un qui a été dans le même cas et on lui a reconstitué une poitrine, aucune cicatrice, on lui a tatoué les mamelons et on ne se rend compte de rien,même son nombril a été reconstitué....

Portrait de nomansland68
14/mai/2013 - 12h00
Bouli pat a écrit :

J ai déjà rencontre une femme qui avait fait ce choix la aussi.... Après l'effet de surprise, j'ai trouvé que c'était une décision d'amour pour ses enfants et son mari. En effet cette femme avait perdu sa mére, ses tantes, et 2 de ses sœurs d' un cancer du sein..... Donc bravo Angélina d'avoir rendu public votre décision: cela va ouvrir la discussion, faire réfléchir dans les maisons et peut être redonner espoir......

Portrait de Bouli pat
14/mai/2013 - 11h16 - depuis l'application mobile

J ai déjà rencontre une femme qui avait fait ce choix la aussi.... Après l'effet de surprise, j'ai trouvé que c'était une décision d'amour pour ses enfants et son mari. En effet cette femme avait perdu sa mére, ses tantes, et 2 de ses sœurs d' un cancer du sein..... Donc bravo Angélina d'avoir rendu public votre décision: cela va ouvrir la discussion, faire réfléchir dans les maisons et peut être redonner espoir......

Portrait de flore44770
14/mai/2013 - 10h28

Angelina Jolie a beaucoup de courage de devoiler cette operation qui touche à l'intime, j'espère que tout ira bien pour elle.

Portrait de mecbreizh
14/mai/2013 - 10h17

Chez elle la beauté n'est pas qu'à l'extérieur. Elle est très belle.

Portrait de brems
14/mai/2013 - 09h35
antisocial3175 a écrit :

Sauf que surtout aux USA ça peut faire admettre aux femmes que  c'est pas  la fin de leur vie,Si une femme qui est ou était un sex symbol ose le faire,d'autre  peuvent

 

Je suis d'accord mais là on touche à l'intime. Maintenant elle est touchée par la perte de sa mère par cette maladie et elle veut peut-être montrer l'exemple... Je ne sais pas... Mais ça me semble tellement intime qu'après je me dis il ne faut pas s'étonner que les gens pensent avoir el droti de tout savoir sur les stars si elles-mêmes ne se protègent pas...

Portrait de scorpionne72
14/mai/2013 - 09h21
antisocial3175 a écrit :

Sauf que surtout aux USA ça peut faire admettre aux femmes que  c'est pas  la fin de leur vie,Si une femme qui est ou était un sex symbol ose le faire,d'autre  peuvent

 

oui elle a dit que c'était pour permettre aux femmes américaines de se faire dépister car le cancer du sein tue chaque année des milliers de femmes

Portrait de scorpionne72
14/mai/2013 - 09h21

c'est très courageux de sa part, choisir d'attendre savoir si le cancer va se manisfester ou prendre les devants, bravo à elle

Portrait de antisocial3175
14/mai/2013 - 09h21
brems a écrit :

Elle a eu raison mais je pense qu'elle devrait garder ça pour elle. Je ne comprends pas que certaines choses soient rendues publiques et ensuite de faire la chasse aux paparazzis en criant qu'ils veulent de l'intimité...

Sauf que surtout aux USA ça peut faire admettre aux femmes que  c'est pas  la fin de leur vie,Si une femme qui est ou était un sex symbol ose le faire,d'autre  peuvent

 

Portrait de yaka
14/mai/2013 - 09h01

Bravo Angelina et longue vie !!!!!!

Portrait de brems
14/mai/2013 - 09h01

Elle a eu raison mais je pense qu'elle devrait garder ça pour elle. Je ne comprends pas que certaines choses soient rendues publiques et ensuite de faire la chasse aux paparazzis en criant qu'ils veulent de l'intimité...