08/04/2013 14:44

Malaise à Libération après la Une sur les rumeurs concernant Laurent Fabius

Libération s'est défendu lundi d'avoir propagé une rumeur sans fondement sur une "possible affaire" de comptes à l'étranger de Laurent Fabius, en invoquant la liberté d'information et l'existence d'un démenti officiel de l'avocat du ministre des Affaires étrangères.

Le quotidien a fait trois pages, dont la Une, sur une "possible affaire Fabius (qui) tétanise l'Elysée", assurant qu'un"scénario noir circule dans tous les ministères: Mediapart aurait les preuves que Laurent Fabius détient un ou plusieurs comptes en Suisse".

"Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart",  twittait dès dimanche soir Edwy Plenel, le directeur du site qui a révélé l'affaire Cahuzac en décembre.

"Certains médias perdraient-ils tout repère ? Après ne pas avoir accordé suffisamment de crédit aux informations documentées et recoupées de Mediapart sur le compte suisse de Jérôme Cahuzac, voici qu'ils officialisent et relayent une rumeur concernant Laurent Fabius, pour les mêmes faits", ajoutait-il lundi matin sur Mediapart.

"Il était impensable de ne pas donner ces informations à nos lecteurs", s'est défendu Sylvain Bourmeau, directeur adjoint de la rédaction de Libération.

"Trois informations sont révélées, d'abord que Mediapart enquête sur l'éventualité de comptes à l'étranger de Laurent Fabius et que Fabrice Arfi (journaliste de Mediapart) a rencontré samedi le ministre des Affaires étrangères. Ensuite que Fabius en a informé immédiatement François Hollande, enfin que son avocat Me Darrois a pris l'initiative d'appeler Libération pour apporter un démenti", a-t-il expliqué.

"Libération n'a fait que traiter l'angle politique en montrant la tétanie qui frappe l'exécutif, dès lors que de telle informations circulent, il suffit de constater l'effet de panique produit dans les cabinets ministériels, c'est ce que nous avons raconté", a expliqué Sylvain Bourmeau.

Edwy Plenel, directeur-fondateur de Mediapart avait  annoncé la semaine dernière un "scandale républicain à venir" et de nouvelles révélations sur son site au lendemain de la chute de Jérôme Cahuzac.

"Un cauchemar, ce n'est pas la réalité, c'est un mauvais rêve et notre sous-titre n'est pas la rumeur mais son démenti", a insisté Sylvain Bourmeau. 

"Affaire Cahuzac Le cauchemar continue", pouvait-on lire lundi en manchette avec parmi les sous-titres "Laurent Fabius dément à Libération détenir un compte en Suisse". 

"Si l'avocat de M. Fabius ne nous avait pas appelé, sans doute n'aurions nous pas cité son nom", a assuré M. Bourmeau.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de putois
8/avril/2013 - 18h48
xenox28 a écrit :

Pour changer je dis que c'est la faute a holland et aux immigrés

 

Pour changer je dis que c'est la faute a holland et aux immigrés

 

ET A TA MERE AUSSI .C EST TOUJOURS LA FAUTE AUX IMMIGRES  N EST CE PAS?????????????? BANDE DE LACHES . CAHUZAC, SARKOZY, DSK, BALKANY............. CE SONT DES FRANCAIS BIEN DE CHEZ VOUS

Portrait de cast
8/avril/2013 - 16h08
audrey24ans a écrit :

lol c'est tres simple, la presse a été humilié par mediapark avec l'affaire cahuzac, du coup ils veullent se rattraper et montrer qu'ils ne sont pas des larbins en balançant tout et n'importe quoi.... voila tout.

Nous pouvons également donner une autre explication smiley  Plenel étant un ami de longue date de Hollande a sorti  l' affaire Cahuzac qui était prête à sortir dans d'autres médias puisque c'était un secret de polichinelle. Pourquoi ? Afin de se crédibiliser auprès de l'opinion publique pour mieux taper par la suite sur la Droite et garder dans les coffres les autres affaires ...  Libération n'a peut-être pas tort en disant que Médiapart avait cette information sur Fabius mais avait-il l'intention de la publier ?  Libération oblige donc Médiapart à sortir de sa stratégie du poker-menteur  ...smiley

Portrait de Dancol
8/avril/2013 - 15h52

Lolo pas coupable !

Portrait de cast
8/avril/2013 - 15h01

Il nous prend pour des demeurés ! Si je devais cacher mon argent ce n'est pas en Suisse ou au Luxembourrg que je le mettrais. Pas assez fiables , il existe d'autres paradis fiscaux à travers le monde. Les banques israéliennes sont également très intéressantes car il n'y a pas d'accord avec les autres pays ... Investir dans les œuvres d'Art est aussi une manière parfois de blanchir son argent. En outre il n'y a pas de taxes sur celles-ci ! Je n'ai pas dit qu'il était coupable car je n'ai pas de preuves mais il faut cesser de nous prendre pour des débiles ...