01/03/2013 16:25

5.000 euros d'amende pour ... un "radin maladif"!

Un homme de 45 ans habitant la région de Fougères (Ille-et-Vilaine), qualifié de "radin maladif" par son avocate, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Rennes à 5.000 euros d'amende pour avoir utilisé des bons de réduction falsifiés, a indiqué vendredi l'avocate.

L'homme, un ancien cadre, photocopiait des bons de réductions avant de les utiliser dans des commerces de la région rennaise, un système de falsification qui lui rapportait au minimum 400 euros par mois, a reconnu Me Laudic-Baron.

"C'est un radin maladif", a-t-elle indiqué. "C'était plus une sorte de jeu qu'autre chose, il voulait voir jusqu'où il pouvait aller".

Le parquet réclamait un an de prison avec sursis et pas de peine d'amende. Mais le tribunal a choisi de frapper le prévenu au porte-monnaie. Outre les 5.000 euros d'amende, il écope de six mois de prison avec sursis.

Le prévenu, sans emploi, bénéficie toutefois d'un patrimoine conséquent acquis grâce à des activités professionnelle antérieures.

Plusieurs enseignes de la région ont été concernées par la fraude, a indiqué le journal Ouest-France qui a relayé cette information vendredi matin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
10/mars/2013 - 00h06
Milie01 a écrit :

Il prend cher le type

Il aura bien cherché

Portrait de Koro
10/mars/2013 - 00h06
jarod26 a écrit :

ho mais quelle chance :) 

smiley

Portrait de Koro
10/mars/2013 - 00h00

ça va vite le calmer smiley

Portrait de Ridley
3/mars/2013 - 03h05
katchoubak a écrit :

je sais pas si il a une femme mais elle a pas dû avoir des fleurs souvent :D 

smiley

Portrait de Ridley
3/mars/2013 - 00h01

Non c'est excellent ce qu'il a fait smiley

Portrait de Romuald18
1/mars/2013 - 17h22 - depuis l'application mobile

Même si personnellement je n ai pas le temps pour jouer au coupon je pose juste une question a qui la faute?
Aux consommateurs qui voient son pouvoir d achat baisse tous les jours ou a ces grandes surfaces ou enseignes de resto rapides qui en font une vraie publicité en donnent des tonnes. Alors que le simple passage d une carte de fidélité pourrait servir a bénéficier de ces réductions et ce sans bloquer les caisses rallonger les files d attente et faire des caissières les remparts malheureuses de leurs techniques de vente.
Alors si les retraites qui ont souvent un pouvoir achat faible s amusaient a cela pendant quelques temps de manière organise cela rapidement des conséquences bénéfiques pour tous.

Portrait de Kirtan
1/mars/2013 - 16h35

Il risque de payer avec des bons de réduction