29/01/2013 17:49

Google publie une carte de la Corée du Nord identifiant les camps d'internement du régime communiste

Google a publié une carte actualisée de la Corée du Nord identifiant notamment les sinistres camps d'internement du régime communiste, ainsi qu'un site de recherche sur le nucléaire au coeur de tensions croissantes entre Pyongyang et la communauté internationale. "Pendant longtemps, la Corée du Nord est demeurée l'une des plus vastes zones dotées de données cartographiques limitées. Aujourd'hui nous y remédions", a déclaré sur son blog Jayanth Mysore, un responsable de Google Map Maker.

La carte du pays sur Google Maps est composée à partir du service Google Map Maker grâce à des contributions d'internautes, un peu sur le modèle de l'encyclopédie en ligne Wikipedia, essentiellement sur la foi d'images satellite. Elle propose un aperçu plus détaillé de Pyongyang avec des écoles, des hôtels, des hôpitaux, une cathédrale, un marché et des parcs ci et là de part et d'autre du fleuve Taedong qui traverse la capitale.

A l'extérieur de Pyongyang, la carte est encore plus clairsemée: quelques grandes villes, des aéroports, une raffinerie, un site de recherche nucléaire et surtout des taches grisâtres représentant des camps d'internement. A 100 km au nord-est de Pyongyang par exemple, le camp (kwan-li-so) N°18 identifié comme "goulag".

Près de la frontière nord avec la Chine, le camp de travail N°22. La carte marque avec précision l'emplacement d'une usine pharmaceutique, d'une usine alimentaire, d'une armurerie et des baraquements des gardes.

Dans un rapport de mai 2011, Amnesty International affirmait que les camps d'enfermement ont augmenté en taille et en nombre ces dix dernières années et renferment actuellement quelque 200.000 personnes dans des conditions qu'elle qualifiait d'"atroces". "De nombreuses personnes dans le monde sont fascinées par la Corée du Nord, mais ces cartes sont surtout importantes pour les Sud-Coréens qui y ont des connexions ancestrales ou de la famille qui y vit", a ajouté M. Mysore.

La carte améliorée de Corée du Nord reste néanmoins très sommaire.

Google avait déjà participé à dévoiler l'emplacement des camps d'internement nord-coréens grâce à son service d'image par satellite, Google Earth, abondamment utilisés par les ONG de défense des droits de l'Homme.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
31/janvier/2013 - 02h38
jarod26 a écrit :

bravo google smiley

smiley

Portrait de Ridley
31/janvier/2013 - 00h02

ça ne va pas plaire à la Corée

Portrait de kiki88
29/janvier/2013 - 20h31 - depuis l'application mobile
lius a écrit :

il en dit quoi Mélenchon ?

Ça c'est plutôt idiot comme réflexion