Rechercher

30/11/2012 14:33

Florence Lamblin fait condamner le Figaro pour atteinte à sa vie privée

Le Figaro a été condamné jeudi à verser 10.000 euros de dommages et intérêts à Florence Lamblin, ancienne maire-adjointe du XIIIe arrondissement de Paris mise en examen dans une affaire de blanchiment, pour atteinte à la vie privée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Statuant en référé (procédure d'urgence), une juge du tribunal de grande instance de Paris a ordonné aussi la publication d'un communiqué judiciaire sur le site internet du quotidien, qui avait également diffusé l'article litigieux fin octobre.

La juge a estimé dans son ordonnance que les "informations litigieuses sur la vie privée" de Mme Lamblin "n'ont qu'un lien ténu avec le sujet de l'article, évoquant l'affaire dans laquelle elle est mise en cause.

"Que le compagnon de la demanderesse soit +rockeur+ ou qu'il commercialise des +sex toys+ est sans incidence sur ce qui peut ressortir du débat d'intérêt général sur lequel porte l'article", a jugé la magistrate. Elle a également formulé les mêmes observations sur d'autres passages du texte, qui la présentait comme "bobo" ou "BCBG" et évoquait ses biens immobiliers. Mme Lamblin a en revanche été déboutée de ses demandes pour atteinte au droit à l'image.

L'élue EELV a été mise en examen pour blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs dans une affaire liée à un trafic de drogue à partir du Maroc.

Ailleurs sur le web

Vos réactions