27/11/2012 18:05

E-commerce: Fleur Pellerin veut accélérer l'harmonisation fiscale européenne

La ministre déléguée à l'Economie numérique Fleur Pellerin a plaidé mardi pour une accélération de l'harmonisation fiscale en Europe des sites de e-commerce qui s'y implantent, lors d'une visite chez vente-privée.com pour le lancement des achats en ligne de Noël.

"Les taux de TVA différents d'un pays à l'autre créent une concurrence déloyale", a-t-elle déclaré devant des journalistes à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

"Le gouvernement discute avec ses partenaires européens pour accélérer le calendrier. On ne doit pas attendre 2019 (date prévue pour la mise en application de cette harmonisation fiscale) pour que cette concurrence anormale cesse de s'exercer", a-t-elle insisté.

"Il n'y a aucune raison pour qu'Amazon (son concurrent américain) paie zéro impôt parce que son siège est au Luxembourg", a renchéri le patron de vente-privée.com, Jacques-Antoine Granjon.

La ministre s'est par ailleurs félicitée de la réussite de vente-privée.com, qui emploie plus de 1.600 personnes en France.

"C'est un plaisir de visiter une entreprise française qui va bien", a déclaré Mme Pellerin.

"Le e-commerce peut participer demain très fortement au redressement économique de notre pays", a-t-elle ajouté, rappelant que le commerce en ligne connaît en France des "croissances à deux chiffres", de l'ordre de 20% par an.

La ministre a souligné que la "plupart des freins au développement des ventes en ligne avaient été levés" avec l'amélioration des livraisons et la sécurisation des moyens de paiement.

Fleur Pellerin effectuait cette visite à quelques semaines de Noël et alors qu'une étude Médiametrie/Netratings montre que 70% des Français prévoient d'effectuer leurs achats de fin d'année sur internet.

Selon la fédération du e-commerce (Fevad), les Français prévoient de dépenser quelque 9 milliards d'euros en ligne pour leurs achats de Noël (+18% par rapport à 2011).

"Pour nous, c'est tous les jours Noël", s'est félicité M. Granjon, qui table sur un chiffre d'affaires 2012 de plus de 1,2 milliard d'euros.

Le site, qui reçoit 2,5 millions de visiteurs chaque jour, expédie environ 75.000 commandes par jour. Ce chiffre passe à 100.000 en période d'achats de Noël (du 10 novembre au 10 décembre pour les achats en ligne).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
29/novembre/2012 - 15h52
C rof a écrit :

Personne ne sait qui c'est en France, alors son avis en Europe !

smiley

smiley 

Portrait de stephsa
28/novembre/2012 - 09h10

et les commercant dans tout ça????

Portrait de Laurent93
28/novembre/2012 - 08h16 - depuis l'application mobile

Aucune chance que ça se fasse quand on voit qu'il y a des pays européens qui ont légalisé le mariage homosexuel et en France on ne voulait pas avec l'ancien gouvernement. Il y a tellement qu'il faudrait harmoniser mais ça sera impossible à faire. On a qu'à voir pour les produits BIO : dans certains pays ils ont une France mais pour nous en France ils ne seraient pas BIO donc allez comprendre.

Portrait de Dominnic
27/novembre/2012 - 21h03

et le monopole de la Poste française ???

 

Cette entreprise qui pratique déjà des tarifs élevés, ce qui effraie les acheteurs étrangers, outrés de devoir tant payer... Certains annulent leur commande.

Et la Poste augmente encore ses tarifs à partir du 1er janvier 2013 !!!

 

Avec de tels tarifs et augmentations, comment F. Pellerin veut-elle que les entreprises françaises de e-commerce s'en sortent ?????

 

Il faudrait de réels concurrents à la Poste ::: pour tous les envois (particuliers, entreprises), quel que soit le type de pli, et vers toute zone géographique...

Comme ce fut le cas pour Leclerc/carrefour avec Lidl, leader, Aldi, etc.

France telecom pour les nouveaux venus comme sfr, bouygues, free, etc.