18/10/2012 17:49

Un Français sur cinq renonce "plus souvent" aux soins ou les retarde, pour des raisons financières

Un Français sur cinq renonce "plus souvent" aux soins ou les retarde, principalement pour des raisons financières, révèle une enquête du Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (CECOP) et l'Institut CSA, publiée jeudi à l'occasion du Congrès de la Mutualité française.

Selon cette étude consacrée à la relation des Français à leur système de santé, "20% des personnes interrogées ont déclaré avoir au cours des deux dernières années renoncé ou retardé des soins plus souvent que par le passé".

Expliquant pourquoi ils ont renoncé à se faire soigner ou ont différé des soins, 57% ont répondu "par manque d'argent", 41% "parce que le remboursement aurait été insuffisant", 22% "par impossibilité d'avoir un rendez-vous auprès du médecin ou du spécialiste", 18% "parce qu'il n'y avait pas de prise en charge des soins", 12% "parce que le médecin ou le spécialiste était trop loin de chez moi", et enfin 8% "par absence de place dans l'établissement de santé où je pouvais aller".

Le renoncement aux soins, montre cette étude, tient plus à des raisons financières qu'à des raisons de proximité avec les professions de santé.

D'ailleurs 75% des Français ont déclaré avoir accès à des soins satisfaisants dans leur habitat proche, selon l'étude. La même proportion a exprimé une opinion largement positive sur la qualité des soins, 53% les jugeant "bons", 22% "excellents", 20% "moyens" et seulement 4% "mauvais ou très mauvais".

La question de l'amélioration de l'accès aux soins est la plus importante pour 47% des personnes interrogées, loin devant l'amélioration de la gestion du système de santé (29%) et l'amélioration de la qualité des soins (24%).

Cette amélioration est non seulement ressentie par les plus démunis (bénéficiaires de la CMU) mais encore plus par les personnes fragilisés par la crise (jeunes, chômeurs, assurés sociaux sans mutuelle).

L'enquête a été conduite les 20 et 21 juin 2012 par téléphone auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Le 40e congrès de la Mutualité française se tient de jeudi à samedi à Nice (Alpes-Maritimes) sur le thème de l'accès aux soins. Il sera clôturé par le président François Hollande.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
26/octobre/2012 - 00h15
Ridley a écrit :

Perso quand je suis malade j'ai une petite "pharmacie" chez moi et je me sert smiley

smiley

Portrait de Flivia44
26/octobre/2012 - 00h15
Milie01 a écrit :

Merci la gauche et la droite smiley

Fallait voter les verts smiley

Portrait de Flivia44
26/octobre/2012 - 00h15

Elle est belle la France

Portrait de Koro
21/octobre/2012 - 11h59
Lola13 a écrit :

On attend avec impatience que le gouvernement mette au pas les medecins en secteur 2 qui abusent....

 

Tu peux toujours attendre !

Portrait de Koro
21/octobre/2012 - 11h58
brezou a écrit :

Merci la droite, à force de déremboursement voila ou ça nous mène: une santé à deux vitesse.

ça sera pareil pour la gauche ..

Portrait de Ridley
20/octobre/2012 - 03h22
philou002 a écrit :

par contre certains ne renoncent pas à acheter le dernier iphone !! bon il est vrai que de se faire soigner pour les dents et les yeux coutent trop cher !! 

Tu as bien raison

Portrait de Ridley
20/octobre/2012 - 03h07

Perso quand je suis malade j'ai une petite "pharmacie" chez moi et je me sert smiley

Portrait de christianmiel
19/octobre/2012 - 10h20
Maurice a écrit :

Bilan de 10 ans de droite. Baisse d'impots à gogo pour les copains, taxes et  franchises à tous les étages pour les autres.  A quand les charters vers la Belgique ou la Suisse. C 'est urgent !

quand les charters seront pleins  et  tant que le français moyen paiera 6à7 mois de salaire en impots et taxes diverses(impots sur le revenu 2590 euros taxe fonciere 1500 euros

impots locaux 1200 euros tva sur les achats 4500 euros taxes diverses 1800 euros charge sociale3500 euros soit un total de15090 euros sur l'année revenus retraite 30000  euros soit  impots taxes et divers la moitié de mes revenus

je pense que je suis représentatif de la classe qui paie le plus et qui passe à la trappe

oui  certains en ont assez de passer toujours à la caisse et quand ils seront tous partis qui paiera pour les autres??????????????????

Portrait de manudu85
19/octobre/2012 - 09h46
Sojanaff79 a écrit :

incroyable de lire des choses comme ça ! "tout se permettre" ?? t'as cru que tu pouvais avoir ce que tu veux quand t'es à la CMU ?? as-tu déjà été bénéficiaire de la CMU ?? apparemment non pour écrire des aberrations pareilles ! mon compagnon l'a déjà été, il ne pouvait pas "tout se permettre", déjà d'une tous les médecins n'ont pas forcément envie de te recevoir car tu es bénéficiaire de la cmu, de 2 tu as le droit au minimum (par exemple pour une couronne, ils te mettent pas une couronne "de luxe" hein...) et j'en passe ! alors arrêtez de croire aux conneries que vous entendez je ne sais où sans savoir !

et puis moi perso je bosse et je peux me faire soigner !

 

Bonjour, je viens de m'inscrire, ça fait un petit moment que je pensais le faire. Mais quand on voit ceux qui critique les gens qui ont la CMU qui non pas de problèmes pour se soigner me révulse.

J'ai fait l'erreur de la prendre il y a plusieurs années, et bien je les vite regretter, quand il a fallu que je change de lunettes, tout ce qui m'etait permis de prendre comme montures était des lunettes de "grand mère" et comme j'ai une très mauvaise vu j'aurais eu des verres gros comme des bocaux. comme j'ai refusé de subir ça à 25 ans en plus de ne pas trouver de boulot malgré toutes mes recherches. J'ai du payer PLEIN POT.

 

 

 

Portrait de fabienne59370
19/octobre/2012 - 08h19

si seulement certaint français arrété de fumer il pourrais se soigner , je trouve ça  ridicule de se fusillé la santé de cette façon

pour les CMU et autre AME ils ont presque tout gratuit effectivement mais si leur médecin leur prescrit un médicamant non remboursé ils sont comme nous ils le paient mais comme beaucoup aujopurd'hui ils ne les prennent pas les seules choses qu'ils ne paie pas sont les 1€ par consultation , les 4 € par acte en laboratoire et le 0.50 € par boite de médicament a la fin ça en fait des sous que la sécu aurais pu récuperer

de plus l'invention de l'avance des frais par les pharmacies et une trés mauvaise idée car la plupard des gens ne savent pas combien coute leur médicament de plus a cause de ce systéme les caisse de sécu et les mutuelle ne rembourse pas toujours les pharmacies ce qui fait qu'a l'heure actuel il y a en France 50% des officines qui sont dans le  rouge et beaucoup au bord de la faillite je parle en connaicance de cause puisse que je suis prépératrice en pharmacie

Portrait de beldemai
18/octobre/2012 - 23h24 - depuis l'application mobile

Choisir un écran plat ou des lunettes, l'iphone5 ou une couronne dentaire ?
Ceux qui profitent de la CMU peuvent avoir les deux.
Entendre un bénéficiaire de la CMU dire ,une ambulance j'y ai Droit , alors qu'il peut rentrer chez lui en voiture individuelle ou en transport en commun c'est courant quand on travaille aux urgences
Travaillez, payez votre mutuelle, il ne vous restera que vos yeux non pas pour y mettre des lunettes mais pour pleurer.

Portrait de fred595
18/octobre/2012 - 18h54

j'en fait partie malheureusement je dois mettre un appareil stellite 5 dents depuis 4-5 ans mais je peut le faire la cause je bosse et je paye une mutuelle je dois rajouter 600 euros de ma poche  . faut pas deconner non les personne qui ne bosse pas et qui ont la cmu ils l'ont gratos  vive ce pays de merde . 

Portrait de brezou
18/octobre/2012 - 18h41
segolene02 a écrit :

Je trouve que certains médecins abusent et rèclament des 2 000 euros de dépassement sans comprendre que la majorité de leurs patients ne peuvent pas les payer. surtout quand on sait que le salaire médiant est à 1500 euros.

C'est honteux de profiter des patients en situation difficile

 

Et oui mais il ne faut pas toucher à leurs privilèges à ces messieurs.

Portrait de segolene02
18/octobre/2012 - 18h37

Je trouve que certains médecins abusent et rèclament des 2 000 euros de dépassement sans comprendre que la majorité de leurs patients ne peuvent pas les payer. surtout quand on sait que le salaire médiant est à 1500 euros.

C'est honteux de profiter des patients en situation difficile

 

Portrait de brezou
18/octobre/2012 - 18h33

Merci la droite, à force de déremboursement voila ou ça nous mène: une santé à deux vitesse.