23/09/2012 11:56

Daniel Cohn-Bendit annonce qu'il quitte "Les Verts" de façon temporaire

Après le vote du conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts contre la ratification du traité budgétaire européen, Daniel Cohn-Bendit, député européen, a assuré qu'il suspendait "provisoirement" sa participation au mouvement.

"J'ai mis, disons, ma participation à ce mouvement entre parenthèses.

"Trois possibilités" se présentent désormais : "l'immigration intérieure -être dedans mais ne plus rien dire et ne plus rien faire avec eux- sortir, ou (...) créer autre chose", a-t-il développé.

Mais "c'est sûr que dans mon fort intérieur, entre Europe Ecologie et moi maintenant c'est une histoire terminée", a précisé sur i>Télé l'eurodéputé écologiste qui défend la ratification du traité.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sallyforever
23/septembre/2012 - 21h45
Pilou a écrit :

C'est ce que j'ai toujours pensé: l'écologie ne doit pas être un parti politique mais être dans les partis.

Exact  !  j'ai souvent souffert de ça  ! Mes convictions étaient ensevelies sous ce déferlement de haine contre la droite. L'Ecologie méritait mieux. 

Portrait de Sallyforever
23/septembre/2012 - 21h42
Izelle a écrit :

Pourquoi Ecologiste doit-il être obligatoirement de gauche ??? c'est un truc que je n'ai jamais compris (mais c'est vrai que je suis blonde)... étant de droite je me sens autant écolo que des gens de gauche ! 

Bien dit !

depuis bien longtemps (trop longtemps) la gauche s'est accaparée le "parti écologiste"

en réalité si c'était un parti, il devrait compter bien plus de membres, mais beaucoup s'en sont sentis écartés

Portrait de Izelle
23/septembre/2012 - 14h29

Pourquoi Ecologiste doit-il être obligatoirement de gauche ??? c'est un truc que je n'ai jamais compris (mais c'est vrai que je suis blonde)... étant de droite je me sens autant écolo que des gens de gauche ! 

Portrait de Izelle
23/septembre/2012 - 14h27
iroise a écrit :

coucou...dany le rouge veut faire encore un coup d'éclat...qu'il retourne voir Angéla et qu'il nous foute la paix une bonne fois pour toute...personne n'a oublié quand 68 il a voulu mettre notre pays à feu et à sang...j'épilogue pas plus les faits sont là...kénavo.

Tout à fait d'accord avec toi Iroise... Dany le rouge est devenu une pastèque, rouge à l'intérieur et vert autour mais il restera toujours celui de mai 68 qui n'a pas toujours été un bien pour notre société. La libération des moeurs c'est bien mais il faut des limites. Menfin, là il a surement prévu autre chose qui ira à son avantage pour pas changer... 

Portrait de Yaya35
23/septembre/2012 - 14h25

On peut reprocher beaucoup de choses à Dany, comme à tout le monde en fait, mais je crois que cette personne ne cache pas ses véritables pensées pour essayer de grappiller des postes à haute responsabilité comme l'ont fait ses anciens comparses avec à leur tête une certaine Cécile ! 

Ce parti est une véritable pétaudière faite de bric et de broc, avec pour seul ciment, être contre tout et le reprocher aux autres, sans oublier de se servir soi même au passage.

Ils vont finir par réussir l'exploit de nous détourner de sujets importants liés à l'écologie !

Encore bravo Dany ! Que de courage politique !

Portrait de lili
23/septembre/2012 - 13h24

il a du pif

Portrait de Diabolo60
23/septembre/2012 - 12h57

Le "de façon temporaire" est tout-à-fait savoureux ...

Portrait de Siwalik
23/septembre/2012 - 12h13

C'est un grand Européen qui vient de se rendre compte que pour EELV, seules, les places au Gouvernement comptent... Triste comportement de Cécile Duflot et de toute sa clique !!!!!

Portrait de .
23/septembre/2012 - 12h05

Bon vent!

Portrait de Yaya35
23/septembre/2012 - 11h58

Bravo Dany ! Quelle volonté d'être en accord avec ses convictions et la réalité. EELV est un parti qui pas très ouvert, souvent paralysé par des stéréotypes de bobos bien pensant. 

C'est grâce à lui que EELV a été créé, mais aussi entendu. Malheureusement, les vieux démons des anciens verts a fini par faire tomber ce parti à son tour dans la démagogie et la réaction la plus totale, comme son prédécesseur.