21/08/2012 10:33

Dopage: La justice rejette le recours de Lance Armstrong contre l'Agence américaine antidopage

Le tribunal fédéral d'Austin, au Texas, a rejeté lundi le recours de Lance Armstrong contre l'Agence américaine antidopage (Usada), dont le septuple vainqueur du Tour de France voulait bloquer la procédure disciplinaire qu'elle a engagée contre lui.

Armstrong, qui a toujours farouchement nié s'être dopé au cours de sa carrière, soutenait que l'Usada n'était pas compétente pour le poursuivre. Il avait demandé un arbitrage en justice, estimant que ses droits constitutionnels avaient été violés.

Le juge Sam Sparks a rejeté la requête d'Armstrong, qui peut désormais faire appel auprès d'une juridiction supérieure, ou demander un arbitrage direct à l'Usada, ou encore accepter les sanctions de l'agence. Elle l'accuse de dopage tout au long de la période 1999-2005, celle où il a remporté sept Tours de France.

Les sanctions peuvent aller jusqu'à une exclusion à vie du cyclisme professionnel et la perte de ses victoires sur le "Tour".

Le juge Sparks a certes évoqué "des aspects troublants" dans le dossier de l'Usada contre Armstrong et une bataille "qui laisse perplexe" entre l'Usada et l'UCI pour la compétence dans ce contentieux. Mais, malgré ses critiques, il est resté sur sa position: selon lui, ce n'est pas aux tribunaux américains de trancher.

"Nous sommes satisfaits que le tribunal fédéral ait débouté Lance Armstrong et appliqué les lois qui prévalent pour tous les athlètes", a déclaré le directeur général de l'Usada, Travis Tygart, dans un communiqué.

"Les règles en place protègent les athlètes depuis plus d'une décennie et nous nous réjouissons de l'audience publique qui aura lieu dans cette affaire. Monsieur Armstrong devra choisir quelles preuves il va présenter, ses témoignages seront faits sous serment et soumis à un contre-interrogatoire par un groupe indépendant d'arbitres qui détermineront l'issue de cette affaire", a-t-il ajouté.

L'avocat d'Armstrong, Me Tim Herman s'est félicité que le juge Spark se soit dit "perplexe" devant la position de l'Usada: "L'UCI a stipulé avoir la compétence exclusive pour décider s'il y avait lieu de poursuivre dans ce dossier, et a intimé à l'Usada de ne pas aller plus loin", a-t-il souligné dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
29/août/2012 - 01h04
jarod26 a écrit :

et un menteur !

smiley

Portrait de Koro
29/août/2012 - 01h04
jarod26 a écrit :

lance il est temps de rendre tes titres :p

Comme je serai content smiley

Portrait de Koro
29/août/2012 - 01h03

Bien fait pour ce tricheur 

Portrait de Boubaa
21/août/2012 - 11h20

ces nomrale kil a ete rejeté de sa demande ces pas sportife et pas bien de consomé de la droge come il a fais cet un mauvai example en plus pour les enfant surtout pour le vélo que bueacoup de gen il aimes et font en vacance ce cicliste il ma buaecoup dessu...