20/08/2012 10:20

Pussy Riot : pas de grâce présidentielle pour les 3 chanteuses du groupe punk

Les trois jeunes femmes du groupe de punk russe Pussy Riot condamnées vendredi à deux ans de camp pour une "prière punk" contre Vladimir Poutine dans une cathédrale ne vont pas déposer une demande en grâce présidentielle, a annoncé lundi l'un de leurs avocats, Nikolaï Polozov.

"Nos clientes ne vont pas déposer de demande en grâce", a-t-il déclaré.

Les avocats ont posé aux trois jeunes femmes la question d'une éventuelle demande en grâce présidentielle juste après l'énoncé des peines vendredi, et "littéralement, elles ont répondu : 'qu'ils aillent au diable avec cette grâce'", a précisé Nikolaï Polozov.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
28/août/2012 - 00h22
Soso87 a écrit :

Elles sont vraiment courageuses 

Quand elles seront dans le camps elles seront moins

Portrait de Koro
28/août/2012 - 00h22
Celya30 a écrit :

Mais c'est vraiment idiot de faire ça 

Carrément 

Portrait de Koro
28/août/2012 - 00h01

Je ne vais pas m'en plaindre 

Portrait de Mlefrmike
20/août/2012 - 12h55 - depuis l'application mobile
altore a écrit :

Tant mieux, 2ans de camps remettront leurs idées en place, on n’attaque pas Vladimir Le Grand impunément.

Les moralisateurs Français donnent des leçons de conduite, mais quand on voit la situation en France où on ne peut plus sortir un téléphone dans le métro sans se faire agresser, ou qu'une vieille dame ne peut avoir plus de 10euros sur elle sans qu'une horde de banlieusard se jette sur elle. Au moins en Russie, on sait gérer nos racailles et protéger nos personnes fragile comme Vladimir, qui est un homme profondément bon et généreux, mais parfois, trop gentil.

Gloire à Vladimir 1er

Mafieux!

Portrait de cocodamour
20/août/2012 - 11h55

FEMMES COURAGEUSES QUI FONT FACE A UN PETIT DICTATEUR DE MERDE( Poutine est le poison de la Russie)

Portrait de Lessy Sbola
20/août/2012 - 10h23

Certes, elles ne méritent pas la prison, on est d'accord. Mais c'est pas plus mal qu'elles y aillent... c'est un mal pour un bien, et je pense qu'elles le savent très bien toutes les 3.