17/08/2012 12:55

Michel Denisot à la tête de l'édition française du magazine Vanity Fair?

Selon "Les Inrocks", Michel Denisot serait pressenti pour prendre la direction de la publication de version française de "Vanity Fair".

"CondéNast, le groupe de presse américain qui détient les droits du magazine, et qui dément depuis plusieurs années vouloir adapter Vanity Fair en français (plusieurs « numéros zéro » ont néanmoins été testés), aurait donc choisi Denisot pour incarner le magazine" indiquent nos confrères.

L'animateur du "Grand Journal" ne devrait cependant pas abandonner son poste de présentateur de l'émission phare de Canal +.

Rappelons que le mensuel Vanity Fair propose de nombreux articles sur les grandes personnalités, mais aussi des enquêtes sur divers sujets sociétaux ou politique. Le magazine américain est déjà publié en Grande-Bretagne, en Italie ou encore en Espagne. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aldeug8
17/août/2012 - 17h54
badibalo a écrit :

vous savez bien que Sarkosy est le roi de l'ouverture à gauche  et s'il était ami avec lui , ça se saurait!! non.. non !!!denisot est bien dans l'air du temps  ....des.    parisiens ,snobs ,et gauchos ,  ça s'appelle l'esprit "CANAL"

Sarkozy est surtout le roi de la manipulation des médias, il est copain avec tous les gens à la mode qui acceptent son "amitié" répugnante et laisse tomber les animateurs et journalistes quand ils ne sont plus au sommet, bien fait pour eux!!!

Portrait de supergavin
17/août/2012 - 17h31

ça fait plus de 30 ans qu'il est a canal +

il est proprietaire de chevaux de courses

il a des  responsabilités dans le festival de Cannes

et tout ce qu'on sait pas

il ne manque de rien,il a beaucoup de copains bien placés

Portrait de Antho3475
17/août/2012 - 15h04
zapping a écrit :

Tout à fait d'accord avec vous.

Ras le bol Denisot.

Et dire que l'on peut l'abonnement Canal + pour payer les animateurs.

Par contre on est pas obligés de s'abonner.

 

Pourquoi ras le bol? Le mec a qu'une seule émission, il dérange personne, c'est pas Drucker quoi. Et puis le Grand Journal correspond bien à l'esprit Canal et à sa personnalité. Si on aime pas Denisot, on aime forcement pas l'émission avec ou sans lui.