16/08/2012 11:45

Le fondateur de Megaupload autorisé à avoir accès aux accusations pour contester son extradition

Le fondateur de Megaupload.com, bête noire des Etats-Unis qui veulent le juger pour violation de droits d'auteur, a été autorisé jeudi par la justice néo-zélandaise à consulter les documents de l'accusation afin de pouvoir contester la demande d'extradition américaine.

La Haute cour a débouté les avocats de l'administration américaine et confirmé une décision de première instance permettant à Kim Schmitz de mieux préparer sa défense au cours de l'audience sur l'extradition prévue pour mars 2013.

Sans cette information, la justice priverait l'homme d'affaires allemand d'une "audience équitable", a dit la Cour.

Les Etats-Unis accusent les responsables de Megaupload d'avoir frauduleusement amassé 175 millions de dollars américains, soit 140 millions d'euros, en proposant des copies piratées de films, de programmes télévisés et d'autres contenus.

Kim Schmitz, 38 ans, avait été arrêté en janvier dans sa somptueuse propriété d'Auckland, dans le nord de la Nouvelle-Zélande, à la demande du FBI américain. Placé en détention, il a été libéré sous caution un mois plus tard.

Créé en 2005 et installé à Hong Kong, le site Megaupload, affirmait rassembler chaque jour 50 millions d'utilisateurs et représenter 4% du web.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de reve13013
16/août/2012 - 15h39 - depuis l'application mobile

gt une fan de mega je n'ai jamais rien payé sur ce site les auteurs de logiciels qui se gavent avant tout,quand on voit les prix, c'est normal d'essayer de les avoir autrement je suis certaine que pas une personne ne s'est jamais servi de mega,les concepteurs eux meme et tous ces messieurs soi disant intègres ,je prefère en rester là. salut

Portrait de Polaris
16/août/2012 - 13h35

Vive le streaming, hein !

Portrait de paprika_483
16/août/2012 - 12h43 - depuis l'application mobile

Vivement le retour de megaupload :)

Portrait de Civisme et Liberté.
16/août/2012 - 12h27

Au-dela du prochain projet de Dotcom, il est proprement sidérant de se rendre compte des ratés énormes de la procédure du FBI. A quels contrôles est-soumis cet organisme qui peut frapper n'importe où dans le monde ? Quels sont les sanctions pouvant être reçues lorsqu'une opération est ratée ?

Portrait de Tooside
16/août/2012 - 12h11 - depuis l'application mobile

Les Jeunes ne comprennent plus les enjeux économique que ça bouleverse. Il y a moyen de faire la même chose légalement ça s'appelle la VOD.