25/04/2012 15:47

Google lance "Google Drive", un service de stockage en ligne

Google a lancé mardi son service très attendu de stockage en ligne grand public "Google Drive", un système d'informatique dématérialisée, qui permet également de collaborer et communiquer des dossiers en ligne. Les internautes ont droit à 5 gigaoctets de stockage gratuit, et peuvent s'acheter plus de capacité, à des prix variant par pays et par capacité - le maximum aux États-Unis atteignant 799 dollars par mois pour 16 téraoctets, c'est à dire 16.000 gigaoctets. 

Les forfaits professionnels comprendront aussi un service d'aide disponible 24 heures sur 24. Le logiciel permettant d'accéder à Google Drive a été conçu pour les ordinateurs sous Windows (le système d'exploitation de Microsoft) ou ceux d'Apple, ainsi que les appareils portables sous Android (système Google). Une version pour les appareils portables d'Apple (système iOS des iPod, iPhones et iPad) est prévue prochainement.

Google Drive sera aussi intégré à la nouvelle génération des petits ordinateurs portables fonctionnant sous le système Chrome de Google. "Nous voulons nous assurer que toutes les données des utilisateurs soient accessibles partout", a souligné le responsable des applications chez Google, Sundar Pichai, lors d'une conférence téléphonique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PPABX
26/avril/2012 - 10h30

Attention à ceux qui souscrivent à ce service, lisez bien les conditions générales qui sont assez et pour ne pas dire très inquiétantes pour le respect de vos données et de votre vie privée : (Voir le CGU) dont voici un extrait :
« Vos contenus et nos Services : Certains de nos Services vous permettent de soumettre des contenus. Vous conservez tous vos droits de propriété intellectuelle sur ces contenus. Ce qui est à vous reste à vous.

En soumettant des contenus à nos Services, par importation ou par tout autre moyen, vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence, dans le monde entier, d’utilisation, d’hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d’œuvres dérivées (des traductions, des adaptations ou d’autres modifications destinées à améliorer le fonctionnement de vos contenus par le biais de nos Services), de communication, de publication, de représentation publique, d’affichage ou de distribution public desdits contenus.

Les droits que vous accordez dans le cadre de cette licence sont limités à l’exploitation, la promotion ou à l’amélioration de nos Services, ou au développement de nouveaux Services. Cette autorisation demeure pour toute la durée légale de protection de votre contenu, même si vous cessez d’utiliser nos Services (par exemple, pour une fiche d’entreprise que vous avez ajoutée à Google Maps). »

Si je sais lire cela signifie que Google se réserve le droit de faire avec vos données ce qu'il veulent. Il faut le savoir !

D'une façon générale et personnellement je ne mettrai pas mes données sur un "cloud" quel qu'il soit.
En dehors des pb de confidentialité clairement non respecté par certains services, personne ne peu nous garantir à 100% une sécurité parfaite que ce soit au niveau sauvegarde ou au niveau d'éventuels piratage de données, de plus aux Etats Unis, le patriote Act autorise les autorités américaine à avoir accès à tout ce qu'ils veulent. Même sans cela, ils prennent quand même ce qu'il veulent quitte à le faire par la force et en violant les lois nationnale et international des autres pays (voir l'affaire MegaUpload qui pourrai ne pas avoir de procès pour cause de procédure non respectée !)

Portrait de solex
25/avril/2012 - 22h01

Big brother est là.
Avec le patriot act, si demain le gouvernement Américain souhaite avoir accès à vos données stockées, c'est jackpot...
Il prend les infos qu'il veut, même sur le territoire francais
A vous de voir ...

Portrait de Shodo-Pan
25/avril/2012 - 15h54

Le cloud c'est le mal...