23/04/2012 10:41

Le médecin de Robin Gibb, des Bee Gees, salue son rétablissement "incroyable"

Le médecin de Robin Gibb, le chanteur du groupe britannique emblématique des Bee Gees, âgé de 62 ans et tombé dans le coma la semaine dernière suite à une pneumonie, a salué dimanche son rétablissement «incroyable».
Robin Gibb était sorti samedi du coma et a pu avoir des échanges avec sa famille dans l’hôpital londonien où il est hospitalisé. Il est lucide et peut parler à ses proches.
Le chanteur, qui lutte contre un cancer du côlon et du foie, était tombé dans le coma la semaine dernière après avoir contracté une pneumonie, selon sa famille et son site internet officiel.
Son médecin, Andrew Thillainayagam, a indiqué qu’il avait averti l’épouse du chanteur, Dwina, son fils Robin John et son frère Barry, de se préparer au pire.
«Le pronostic était très défavorable, étant donné que Robin avait des complications dues à ses problèmes de foie, une pneumonie sévère et un système immunitaire affaibli en raison de malnutrition,» selon un communiqué du médecin.
«Nous pensions très probable que Robin succomberait à ce qui semblait être des obstacles insurmontables à un rétablissement. L’équipe craignait d’approcher des limites de la futilité» médicale.
«C’est un témoignage de l’extraordinaire courage de Robin, de sa volonté de fer et de ses réserves de force physique qu’il soit arrivé où il en est contre toute probabilité», selon le médecin.
Le docteur Thillainayagam a toutefois averti que l’évolution future était incertaine, estimant que c’était «un privilège de s’occuper d’un être humain aussi extraordinaire».
La femme du chanteur avait indiqué que Barry, frère du chanteur et lui aussi membre des Bee Gees, avait chanté pour tenter de faire sortir le malade de son coma et que ses trois enfants avaient joué de la musique à côté de lui.
Gibb, qui appartient à l’un des groupes qui ont vendu le plus de disques au monde, avait été opéré des intestins il y a 18 mois. C’est à cette occasion que les médecins ont diagnostiqué chez lui un cancer du côlon et du foie.
De retour en public en février, Gibb avait déclaré que son traitement avait provoqué chez lui une amélioration «spectaculaire», faisant naître l’espoir que son cancer était en rémission. Mais, depuis, sa santé s’était fortement détériorée.
Gibb était trop malade pour participer mardi au lancement de sa première oeuvre classique, «Le Requiem du Titanic», composé avec son fils Robin-John Gibb pour célébrer le 100e anniversaire du naufrage du paquebot.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jpv
23/avril/2012 - 15h47
yoakesan a écrit :
Un milliardaire de sauvé ! Ouf !!!!

Ridicule !...

Portrait de jujuras
23/avril/2012 - 11h00
yoakesan a écrit :
Un milliardaire de sauvé ! Ouf !!!!

Et un crétin de perdu...