17/04/2012 14:05

Ecoutes téléphoniques: Nicolas Sarkozy défend le procureur Philippe Courroye

Nicolas Sarkozy a nié tout "errement" aujourd'hui dans l'affaire des écoutes des journalistes du Monde, en marge du dossier Bettencourt, et a pris la défense du procureur de Nanterre Philippe Courroye, en assurant qu'il n'était pas un "suppôt" de son gouvernement.

"Il n'y a pas d'errement, excusez-moi. Tant qu'il n'y a pas de condamnation, il n'y a pas d'errement. Je suis désolé de vous le dire", a répondu Nicolas Sarkozy à la question d'un journaliste de France Inter. "Il n'y a aucun journaliste qui a été espionné, il faut être précis, il y a eu une procédure en violation du secret de l'instruction (...) Pourquoi espionner un journaliste? Pour savoir ce qu'il va dire dans le journal le lendemain? Ce n'est pas la peine de se donner tant de mal", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy a également pris la défense de Philippe Courroye, mis en cause dans l'afffaire dite des "fadettes". A la question de savoir si Philippe Courroye s'était "bien comporté" dans cette affaire, le président-candidat a répondu: "A ma connaissance, oui."

"Philippe Courroye a été pendant des années l'incarnation du juge indépendant. Je vous rappelle que c'est lui qui a fait mettre en prison Alain Carignon, que c'est lui qui a mis un terme à la carrière de Michel Noir, que c'est lui auquel M. (Charles) Pasqua a eu affaire", a rappelé le chef de l'État. "Ne présentez pas Philippe Courroye comme un suppôt d'un pouvoir qui serait le mien, c'est faux. La justice est indépendante et la République a beaucoup progressé (pendant mon mandat, ndlr), c'est la vérité, tout le monde le sait", a-t-il conclu.

L'affaire, dite des "fadettes", concerne la violation présumée en 2010 par des magistrats et des policiers du contenu de SMS de journalistes du Monde qui enquêtaient sur l'affaire Bettencourt. Philippe Courroye et son adjointe Marie-Christine Daubigney ont été mis en examen dans ce dossier, mais la cour d'appel de Paris a annulé ces mises en examen le 22 mars, ainsi que l'essentiel de l'enquête visant les deux magistrats. Le directeur central du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini, a été de son côté mis en examen dans cette affaire des "fadettes" en octobre 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
23/avril/2012 - 19h32

Et la marmotte .. :)

Portrait de chevalvapeur
17/avril/2012 - 15h57
nedved a écrit :

Toutes les affaires qui lui tombent dessus...., le pauvre Nicolas.
De plus il dit ceci "Permettez-moi de vous dire que s'il y a un chef d'Etat qui, dans le monde, n'a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qui lui est arrivé, je pense peut-être que c'est moi" mais tout le monde se souvient d'une tente plantée à Paris non?


___________________________ Tout le monde sait que cela faisait parti du deal pour le sauvetage des infirmières bulgares.... et de plus c'était son grand projet de l'Union de la Méditerranée et la Libye ne pouvait être écartée ainsi que la Syrie. C'étaient des manoeuvres diplomatiques.... et puis si on ne tend pas la main il y a peu de chance que les gens changent. Ca aurait pu marcher......

Portrait de azazel
17/avril/2012 - 15h31

Ces deux là, c'est le binôme diabolique, personne n'est dupe, ce magistrat lui a déjà sauvé les miches plus d'une fois.
L'incarnation de la justice sous influence, de la ripouxcratie.

Portrait de nedved
17/avril/2012 - 14h52

Toutes les affaires qui lui tombent dessus...., le pauvre Nicolas.
De plus il dit ceci "Permettez-moi de vous dire que s'il y a un chef d'Etat qui, dans le monde, n'a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qui lui est arrivé, je pense peut-être que c'est moi" mais tout le monde se souvient d'une tente plantée à Paris non?

Portrait de Glloq75
17/avril/2012 - 14h27

Une question me taraude , l’exécutif n'as rien à voir avec la justice, donc en tant que président (exécutif) il doit prendre son droit de réserve en gros la fermée.

Portrait de tata 2 le retour
17/avril/2012 - 14h13

Etonnant qu'il prenne sa défense !