24/04 14:53

EXCLU - Florian Philippot réagit après l'annonce de Geneviève de Fontenay qui ne veut plus s'afficher avec lui - VIDEO

Hier, Geneviève de Fontenay, ancienne présidente du Comité Miss France, et le président des Patriotes, Florian Philippot, ont tenu ensemble une conférence de presse pour lancer une alliance contre "la politique antisociale" d'Emmanuel Macron. Ils appellent à se joindre aux manifestations du 1er mai "sous la seule bannière du drapeau français". Mais, rebondissement ce matin : Geneviève de Fontenay a annoncé, en exclusivité à Jeanmarcmorandini.com, qu'elle ne souhaite plus apparaître aux côtés de Florian Philippot.

Ce matin, le président des Patriotes était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Il a réagi, en exclusivité, après l'annonce de la "dame au chapeau". "Je comprends Geneviève. Hier, elle a été victime de commentaires extrêmement désobligeants pour elle. Moi, ça m'interroge politiquement sur l'identification au Front national", a déclaré l'homme politique.

Et d'ajouter : "On s'est eu ce matin au téléphone. (...) On se connait depuis 3/4 ans. Notre relation personnelle n'a rien à voir là-dedans. Quand on est victime de commentaires désobligeants, je comprends qu'elle veuille souffler. Il y a encore un sujet d'identification au Front National qui est perçu comme pas fréquentable, pas crédible, pas totalement républicain. Je dois démontrer que Les Patriotes sont parfaitement républicains, au clair sur les questions qui interrogent les gens (...) Je le dis et je le redis : je m'adresse à tous les Français sans aucune distinction de couleurs, d'origines".

Florian Philippot a indiqué que les propos de Geneviève de Fontenay ne sont pas "vexants" pour lui. "J'ai eu Geneviève ce matin. Elle me dit que ça n'a rien à voir avec la relation personnelle. Elle m'a montré des insultes qu'elle a subies. Ça, je le mets sur le compte de l'identification fallacieuse au Front national", a-t-il confié en précisant que "ce n'était pas du tout une erreur cette association avec Geneviève de Fontenay" et qu'il maintient l'opération du 1er mai.

"Je préfère répondre à une personne qui n'a rien à gagner dans l'opération, qui ne demande pas de mandat, pas de poste ni d'argent. Elle le fait avec ses tripes. Je préfère ça que les petites combines qui sont en train de se mettre en place sur les plateaux TV pour savoir comment on va constituer la liste dans un an et un mois aux élections européennes", a conclu Florian Philippot.

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
24/avril/2018 - 17h10

Philippot n'a visiblement pas encore compris que FN ou pas, comme il s'oppose à la politique mondialiste et européiste, à la politique d'immigration ainsi qu'à l'ultra libéralisme, il sera forcément diabolisé, traité de fasciste, de nazi et d'extrémiste de droite. Tous ceux qui l'approcheront seront immédiatement harcelés pour qu'ils s'en éloignent.

Les plus vus