15/12/2008 09:31

Attali s'explique sur son départ de chez Ruquier - VIDEO

Jeanmarcmorandini.com revenait dès dimanche matin sur le clash qui s’est produit sur le plateau de « On n’est pas couché » samedi soir entre Jacques Attali, Eric Zemmour et Eric Naulleau.

Sur son blog, Jaques Attali  revient sur cette séquence, et explique pourquoi il a décidé de quitter le plateau.

Extraits :

« je ne vois pas de raison de perdre mon temps, et de faire perdre celui des téléspectateurs en parlant avec des gens qui prétendent commenter mon travail sans le connaitre.  Je suis parti sans arrogance ni fatique, ni fureur. (…)  

(….)       Je suis accueilli sur la scène  ( après avoir attendu plus d’une heure au-delà de l’heure prévue de mon interview, sans que nul ne s’en excuse)  par un :  «  voilà encore un livre écrit sur la crise par quelqu’un qui ne l’avait pas prévue ». C’est drôle, mais il se trouve que c’est faux. C’était si facile de le savoir. Encore aurait il fallu préparer l’émission sérieusement.

(…)        Je  me vois ensuite contraint de répondre à quelqu’un qui m’accuse d’avoir volontairement caché la vraie cause de la crise, qui serait l’immigration, parce que cela détruirait ma thèse sur l’importance du nomadisme. C’est drôle, mais il se trouve que c’est faux. C’était si facile de le savoir. Encore aurait il fallu préparer l’émission sérieusement.

(…)         Je dois ensuite écouter quelqu’un expliquer que  je fais dans mon livre un mauvais jeu de mots entre la crise des « bulbes » de tulipes, et les « bulles » financières, je dois l’interrompre pour lui dire que ce jeu de mots ne se trouve pas dans le livre et qu’il vient de l’inventer. Il continue en disant que mon livre contredit le rapport dont j’ai dirigé la rédaction parce que dans l’un je recommande le renforcement de l’Etat, pendant que dans l’autre, nous aurions recommandé sa destruction ; quand je lui réponds que nous disons exactement le contraire dans le rapport, et que livre et rapport sont cohérents, le journaliste reconnait ne pas l’avoir lu. Là encore : c’est drôle, mais il se trouve que c’est faux. C’était si facile de le savoir. Encore aurait il fallu préparer l’émission sérieusement.

(…)      Quand un autre journaliste renchérit en disant que de toute façon, ce rapport n’a aucune importance parce que rien n’en a été appliqué. Là encore, C’est drôle, mais il se trouve que c’est faux. C’était si facile de le savoir. Encore aurait il fallu préparer l’émission sérieusement.

(…)         Les auteurs qui vont dans ces émissions doivent exiger le même traitement que les autres invités, chanteurs ou comédiens : les journalistes   et animateurs connaitre leur travail avant d’en parler. Ou au moins avoir l’honnêteté de reconnaitre  qu’ils n’ont pas eu le temps de le lire.   

(…)        La crise, si grave, qui commence, aurait mérité un meilleur traitement. »

Revoici la séquence :

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pierre_75
16/décembre/2008 - 22h25

Lors de l'émission "On n’est pas couché" du 13 Décembre 2008, une petite phrase de Jacques Attali est passée inaperçue.
La vidéo ici: http://www.dailymotion.com/Hprod2008/video/x7qotz_attali-avoue_news

Portrait de lolo7473
16/décembre/2008 - 11h26

attali a dit "la crise qui commence

ah bon ca fait un moment qu'elle a commence.

Portrait de lolo7473
16/décembre/2008 - 11h07

inutille de ^perde du temps avec ce typ

inutile de perde du temps avec ce type d'emission pourquoi y aller a ce moment la et les invites de droite ne se font pas plus lynche qque ceux de gauche.

Portrait de lolo7473
16/décembre/2008 - 10h29

mdr c'est pas la premiere fois qu'il fait ce coup la monsieur ne supporte pas le contredise alors qu'il arrete d'aller dans ce genre d'emission ou il sait a quoi s'attendre

Portrait de groucho2007
16/décembre/2008 - 08h40

Nous avons la chance d'avoir peu d'économistes de valeur. Attali en est un, même si, parfois, il peut surprendre par ses analyses.
Il aurait fallu qu'il reste chez lui, au chaud ...
L'émission de Rouquier n'est pas une de celles qui peut se permettre de l'avoir sur le plateau.

Portrait de proustien
16/décembre/2008 - 03h06

je n'ai pas vu l'émission, juste les extraits montrés à la télévision, et de plus je dois avouer n'avoir encore jamais regardé l'émission. Dans les commentaires ci-joints de ce post, je m'aperçois qu'une grande partie des commentateurs reconnaît que M.ATTALI n'aurait du pas venir, entre autres raisons parce que le cadre de cette émission ne s'y prêtait pas. je m'oppose à cet argument et ce pour deux raisons :
- la vulgarisation sur des sujets techniques est essentielle dans un pays démocratique pour justement que les "élites" ne confisquent pas le savoir et les enjeux des décisions qui seront prises subséquemment et de fait cette émission semble rassembler une certaine audience
- que les acteurs de cette émission n'ait pas une écoute nécessaire à un débat de fond, peu importe, l'écho de quelques idées neuves, choquantes, voire même parfois la mauvaise foi peut servir à forger une opinion (la preuve en est ce blog où déjà 169 personnes ont commenté et même fort bien)

Une grande partie des critiques ensuite visent l'imprévision de cette crise par cet expert, une nouvelle fois je me dois de contester cet argument :
- la plupart des acteurs financiers de haut rangs ont reconnu eux mêmes la nature imprévisible de celle-ci (preuve en est que tout le secteur est touché et il me semble qu'une économie fondée sur le risque possède ce vice inhérent)
- de plus le mythe de Cassandre démontre que toutes personnes qui feraient part de prévisions sans preuves tangibles (et encore !) s'exposent à un déni du reste des personnes

Portrait de Samy59147
16/décembre/2008 - 00h50

la critique n'est pas focement negative dans cette emission. Les critiques négatives que fait la bande à Ruquier sert à l'invité qui sort grandit, défend son projet. ce qui rendra peut-être le livre, l'album... plus interéssant pour le lecteur.

Portrait de Francheskalina
16/décembre/2008 - 00h43

ruquier nolleau et zemour ont été nuls ce soir là, ruquier m a décue, il avait tort il aurait du le reconnaitre, il ne faudrait pas qu il commence a avoir la grosse tete, car nous telespectateurs on ne s y trompent pas !
et à avoir la grosse tete ont perd en 3 mois ce que l on a mis 10 ans à construire!il ne sera ni le premier ni le dernier....alors attention aux abus!quand aus deux autres ils sont dans leur role, sauf que là, le pere nolleau n avait meme pas lu en diagonale, triste pour lui, quand on EST EN FACE D' ATTALI ON N EST PAS EN FACE D' UN MINUS

Portrait de _jd_
16/décembre/2008 - 00h11

Zemmour et Naulleau sont la pour passer de la pommade aux invités...C’est drôle, mais il se trouve que c’est faux. C’était si facile de le savoir. Encore aurait il fallu préparer l’émission sérieusement.

Portrait de drareg71
15/décembre/2008 - 23h44

NAULLEAU ! encore lui ! Alors, non seulement il est inculte, non seulement il est grossier et rustre, mais en plus il est menteur......
Bah, avec RUQUIER, c'est normal ...............................................

Portrait de rivelino
15/décembre/2008 - 23h33

Pourquoi partir plutôt que de défendre son travail??? J'aurais bien aimé perdre mon temps à l'écouter...

Portrait de cath_vignon
15/décembre/2008 - 22h19

et naulleau et consorts; ils ne sont pas imbus de leur personne ? et en plus ils vont critiquer quelque chose qu'ils n'ont pas lu !

Portrait de adia
15/décembre/2008 - 21h17

n'étant pas assez cultivée pour connaitre ce monsieur dont j'avais entendu vaguement parler, j'ai eu la joie de le voir s'exprimer samedi soir... il est intelligent, cultivé, etc... mais ça n'enlève pas le fait qu'il est imbu de sa personne à un point tel que ça devient assez désagréable... :roll: :roll: :roll:

Portrait de dan 35
15/décembre/2008 - 20h41

en effet, ils viennent presque tous à la télé , souvent à "C' est dans l'air " l' émission de Calvi , si c'est vrai que marseille ( qui cogne sans arret sur les fonctionnaires , alors que lui meme est employé par l' état ) est plutot partial et our sarko , cohen est en revanche neutre et ses exposées non dirigés ;)

Portrait de cémoi
15/décembre/2008 - 19h47

:idea: :idea: :idea:

Portrait de cémoi
15/décembre/2008 - 19h46

C'est une alternative....pas deux :p :p :p :roll:

Portrait de Slowhand
15/décembre/2008 - 19h28

M. Attali, vos arguments sont en effet censés.
Mais alors, pourquoi venir sur un plateau d'amuseurs ?
Bien sûr, Laurent Ruquier fait plus d'écoute que Jean-Pierre Elkabbach et sa bibliothèque Medicis.
Je ne vois, en gros que 2 alternatives :
Soit vous acceptez les blagues plus ou moins bonnes de ce type d'émission et vous faites la promo de votre livre.
Soit vous allez dans une émission plus pointue avec des journalistes et des invités compétents sur ce sujet.

Portrait de Shoozle
15/décembre/2008 - 18h58

Le coup du départ est un vieux truc télé (Clavel années soixante !) qui fait nécessairement profit pour le vendeur de salades... Attali, qui fait pour ce bouquin un plan médias d'enfer (comme pour chacun des deux bouquins par an en moyenne publiés sous sa marque), est trop avisé du système pour ne pas savoir où il mettait les pieds. Cela dit, il s'est montré égal à lui-même, suffisant (mais pas nécessaire). Avec Minc, cité juste avant le pseudo incident, Attali est l'archétype de "l'élite" pour laquelle il est pénible de devoir expliquer au peuple de buses que nous sommes que le capitalisme est le meilleur des mondes, sous réserve de quelques corrections à la marge. Il est dommage d'ailleurs que le débat sur l'argument de Zemmour (le rôle de l'immigration dans la stagnation des salaires) n'ait pu avoir lieu. Il a été balayé d'ailleurs dès le début avec violence par Attali, dans le genre "connard, tu n'y connais rien". Pourtant, des économistes ou des essayistes (Emmannuel Todd) favorables à l'économie de marché remettent en cause la mondialisation et préconisent un retour au protectionnisme par zones. Dès qu'une thèse ne convient pas au penser correct d'Attali, celui-ci devient agressif. Quant à Naulleau, qu'on l'aime ou moins, le traiter de stupide suffisait à éclairer sur la vraie nature de notre pseudo prophète.

Portrait de coss
15/décembre/2008 - 18h52

c'est pas grave, attali s'en remettra - il a quand meme une façon de regarder les gens de haut, c'est impressionnant, arrogance et mépris...

Portrait de cametouam
15/décembre/2008 - 18h37

Attali s'est pris un four...

Portrait de anjelno
15/décembre/2008 - 18h30

J.Attali a montré son vrai visage, il aurait dû garder son sang-froid et prendre exemple sur C.Boutin, dont je ne partage pas les idées par ailleurs, qui s'est fort bien sorti des attaques de ses contracdicteurs. Quand J.A a présenté son rapport il y a plusieurs mois, en l'écoutant dans diverses interventions, j'ai fait partie des stupides qui y ont vu des mesures libérales. C'est plutôt difficile pour lui d'expliquer aujourd'hui le contraire.
Quant à ceux qui critiquent les "deux Eric", pourquoi faudrait-il être sorti des milieux financiers pour parler d'économie, pourquoi faudrait-il être musicien pour écouter des disques, être dans le cinéma pour aller voir des films, etc...?

Portrait de Ignatius
15/décembre/2008 - 18h30

CQFD ;

Portrait de wuwei
15/décembre/2008 - 18h20

"Mais que diable allait il faire dans cette galère!"

Attali ne doit pas regarder la télé, il aurait dû savoir que l'émission de Ruquier n'est ni culturelle, ni politique. C'est une émission raccoleuse, l'important c'est de faire venir les téléspectateurs qui attendront le clash. Morandini.com (puis-je citer des sites internets?) ne s'y trompe pas, tous les dimanches matins on a le droit au clash entre nolleau et tel Invité ou zemmour et telle Invitée. Ces chroniqueurs critcons (pour paraphraser Desproges) englués dans leur suffisance ne sont là que pour faire monter l'audimat d'une émission fade et ennnuyeuse, ils ne sont absolument pas payés pour nous aider à reflechir, à découvrir, à penser par nous même!

Monsieur nolleau, rien que pour vous faire chier, j'irai acheter le dernier livre de Marc Levy.

Monsieur Zemmour, rien que pour vous faire chier je ferai la vaisselle et mettrai mes chaussettes sales dans le pannier prévu à cet effet.

Désormais, rien que pour faire chier Ruquier, j'irai me coucher pendant "on n'est pas couché", j'en profiterai pour lire, dormir ou repeupler la France.

Portrait de cametouam
15/décembre/2008 - 18h13

Attali s'est pris un four...

Portrait de Al Anarc
15/décembre/2008 - 17h50

:mrgreen: De plus en plus con cette émission:mrgreen:
:evil: Baver sur l'invité dès son départ démontre le peu d'intelligence des zemour, naulleau y compris ruquier. Une fois de plus la preuve que le salaire n'est pas proprotionnel au degré d'intelligence et de savoir viver:twisted:

Portrait de Ignatius
15/décembre/2008 - 17h50

Quelle merveilleuse émission !!! c'est un véritable combat de pit-bulls. Qui démolira Attali, qui se fera la tête de Boutin ? Au bilan, les donneurs de leçons sont aussi mauvais à la télévision qu'à la radio.
Finalement, on comprend mieux pourquoi la télévision publique ne supporte pas les réformes en cours ; non pas qu'elle redoute la main-mise du pouvoir sur son indépendance (cracher à longueur de journée sur le pouvoir en place comme c'est le cas sur l'ensemble des chaines de France Télévision montre à l'évidence que l'on a pas de soucis à se faire sur l'indépendance vis à vis de l'Etat). Mais la simple idée d'avoir une télévision au service des français et non plus au service du PS n'est pas à l'ordre de jour dans les rédactions concernées.....

Portrait de Ysuke
15/décembre/2008 - 17h25

+10

:!:

Portrait de bergopzoom
15/décembre/2008 - 17h16

Dites donc, Attali, il n'était pas le dernier à se montrer, il y a déjà des années, avec tous les people possibles et imaginables.
Il n'a pas dû avoir peur d'entrer dans l'arène !!!...
Il en a vu d'autres, et a l'arrogance et la suffisance nécessaires pour supporter tout cela, qui n'est pas bien méchant.
Comme tous les hommes qui ont des théories bien personnelles, il ne supporte jamais le débat, persuadé d'avoir toujours raison. Je ne suis pas assez calée pour dire qui avait raison ou tort samedi soir sur chaque point abordé, mais un peu d'humour eût été le bienvenu en la circonstance...

Portrait de jocelyne06
15/décembre/2008 - 15h49

"La crise, si grave, qui commence, aurait mérité un meilleur traitement".
Ca tombe sous le sens. Et Monsieur Attali n'a sans doute pas l'habitude de jouer les bateleurs, et amuseurs publics. Il a commis une énorme erreur: il ne s'est pas entraîné avant d'entrer dans la salle à faire rire de tout, de rien, et par n'importe quel moyen.
Il s'est manifestement égaré dans cette émission - par ailleurs très sympathique - mais où , cette fois ci, le sujet est très sensible, alors pourtant que quelques attitudes des gentils animateurs frôlaient une certaine indécence dans le style BO-BO épanouis et joyeux.

Portrait de baros15
15/décembre/2008 - 15h27

Zemmour et Naulleau sont forts en polémique mais en économie ils n'y connaissent rien. ils auraient mieux fait de la fermer.

Les plus vus