25/06 11:06

La violente charge de l'avocat Richard Malka contre les Insoumis: "Ce parti a réhabilité l'antisémitisme... Aujourd'hui, on peut être de gauche, antisémite et cool, cela s'appelle LFI" - Regardez

Hier, l'avocat Richard Malka était l'invité de RTL où il a notamment été interrogé sur la monté de l'antisémitisme en France. "Ca devient compliqué de ne pas parler d’antisémitisme. 300% pour les uns, 1.000% pour les autres : ce n’est plus une explosion mais une déferlante, selon les mots utilisés par le Premier ministre", a-t-il débuté.

Et d'ajouter : "Il y a Jean-Luc Mélenchon, chef d’un parti de gauche qui dit que ce n’est que résiduel. Nous avons ses avocats qui nous disent que c'est contextuel. On a un député de ce parti qui utilise des codes néonazis, les dragons célestes pour qualifier les Juifs. Il y a aussi Aymeric Caron qui relativise le viol d’une jeune fille de 12 ans parce qu’elle est juive".

"Comment François Hollande et ses alliés vont faire pour s’associer avec ces personnes là ?", s'est interrogé Richard Malka. "Ce parti a réhabilité l’antisémitisme… Aujourd’hui, on peut être de gauche, antisémite et cool, cela s’appelle LFI", a conclu l'avocat sur RTL.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
25/juin/2024 - 19h22

Analyse on ne peut plus exacte.

Portrait de maudav
25/juin/2024 - 12h44

L'extrême gôche qui appelle à la révolte au cas où le 7 juillet le résultat des élections ne lui plairait pas, quel beau parti démocrate !

Portrait de Archimedes
25/juin/2024 - 12h28

Les gens de LFI n'ont rien de cool, ce sont des boulets inutiles dont la société à profondément envie de se débarrasser.

Et leur antisémitisme ne sert qu'à caresser les nazislamistes dans le sens du poil. Rien d'autre au fond que du collaborationnisme avec le suprémacisme arabe agressif et menaçant.

Portrait de Le Suisse
25/juin/2024 - 11h42

quand vous aurez fini de violer la fillette juive,  vous pourrez venir manger votre glace au kinoa les enfants.

Portrait de Orwell2024
25/juin/2024 - 11h11

"Aujourd’hui, on peut être de gauche, antisémite et cool, cela s’appelle LFI"

Non ,

"Aujourd’hui, on peut être de d'extrême gauche, antisémite et haineux, cela s’appelle LFI"