22/06 08:01

Après la polémique, la direction décide (enfin) de réagir : Cinq journalistes de France 3 National "mis en retrait" pour avoir appelé à voter Front Populaire et contre le RN

Cinq journalistes de la rédaction de France Télévisions ont été "mis en retrait" jusqu'au 8 juillet par leur direction, pour avoir signé une tribune appelant à faire "front commun contre l'extrême droite, a-t-on appris auprès de la direction vendredi. Ces cinq journalistes "ne traitent plus des sujets qui couvrent la campagne" électorale, mais ils "sont au planning", a précisé France TV, qui leur reproche de ne pas s'être conformés au guide des pratiques professionnelles prônant la neutralité politique.

Mercredi, ces cinq membres qui se revendiquent de la Société des journalistes (SDJ) de France 3 rédaction nationale, avaient signé une tribune de 90 médias, dont Mediapart ou L'Humanité, appelant à faire "front commun" contre l'extrême droite qui menace, selon eux, "la liberté de la presse".

"Cet appel au vote s'avère incompatible avec le traitement de la campagne électorale sur l'ensemble des supports de France Télévisions", est-il notifié aux intéressés, selon le courrier de la direction dont l'AFP a eu copie. "Il en va de l'image d'impartialité des rédactions de France Télévisions", ajoute le courrier.

Selon la direction, cette SDJ n'est plus représentative depuis la fusion des rédactions.

La SDJ de la rédaction nationale de France Télévisions, qui regroupe des journalistes de France2 et France 3, avait d'ailleurs indiqué, sur le réseau social X, n'avoir "pas été sollicités", ni avoir "signé cette tribune".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rinaldowalter

Dommage pas le gros Cohen

Portrait de maudav
22/juin/2024 - 10h00

Historiquement, à la création de l'ORTF, tous les présentateurs, Réalisateurs et petits personnels, ils étaient TOUS recrutés au parti communiste.

Portrait de KERCLAUDE
22/juin/2024 - 09h25

Certains journalistes sont trop impliqués dans la politique et  il ne fait pas oublier que le vote est à bulletin secret...... chacun vote comme il le souhaite...

Portrait de Ocarina
22/juin/2024 - 09h55

Une réaction juste de façade ; ça ne change rien au fond du problème ou un média public n'a pas à être aussi orienté politiquement puisqu'il est rémunéré par l'argent de tous les contribuables.

Portrait de Bigpower
22/juin/2024 - 08h53

Et après ces gauchistes s'étonnent qu'on envisage de privatiser le service public !

Portrait de Jeje82000
22/juin/2024 - 08h12 - depuis l'application mobile

bon débarras dehors les collaborateurs gauchistes fonctionnaire qui se gave depuis des années sur le dos des français

Portrait de YVESM
22/juin/2024 - 08h08

Cela est bien, mais : votons.