12/06 11:18

Charline Vanhoenacker s’exprime après le licenciement "pour faute grave" de Guillaume Meurice de France Inter: "Le bouffon congédié, ma troupe amputée, il faudra une fois encore m'adapter"

Au lendemain de l'annonce du licenciement pour "faute grave" de l'humoriste de France Inter Guillaume Meurice, Charline Vanhoenacker, l'animatrice du "Grand dimanche soir", s'est exprimée pour la première fois sur son compte X dans un long message.

"En congédiant Guillaume Meurice, Radio France nous prive d'un humoriste talentueux et intègre, doué et cohérent avec les valeurs véhiculées dans ses chroniques. Et me voilà privée de mon complice historique, d'un collègue investi, d'un camarade attentionné. En baladant son micro siglé France Inter depuis 10 ans, le comique d'investigation de la chaîne a donné la parole aux racistes, aux imposteurs, aux homophobes, aux tocards, aux islamophobes, aux cuistres, aux antisémites ou aux masculinistes", débute-t-elle.

Et d'ajouter : "N'est-ce pas ce qu'on peut appeler « assurer la pluralité de l'antenne »? En enrobant ces saillies de son propos drôlatique, n'a-t-il pas « garanti l'équilibre » ? Le tout, dans de grands éclats de rires salutaires. En bref, pendant 10 ans, Guillaume a jeté une lumière rigolarde sur toutes les outrances de la haine ordinaire, ce qu'on appelle pudiquement aujourd'hui « la parole décomplexée ». Par son savoir-faire, l'absurde, il a poussé ces outrances dans ses derniers retranchements pour en faire éclater les logiques toxiques. N'est-ce pas ce qu'on appelle « une mission de service public » ?".

"Tendre impertinence, espièglerie mordante et reportage satirique, tels sont ses outils critiques pour appréhender l'actualité, avec pour seule ambition de nous la rendre plus supportable. Merci pour tout ça, mon cher Guillaume. Je repense à une décennie de ce travail quotidien et à toutes ces chroniques matinales à mes côtés, face à nos principaux dirigeants politiques, souvent médusés que nous puissions employer une telle liberté de ton à leur égard. Merci pour ça aussi".

Avant de conclure : "Et merci à ceux qui nous ont permis de l'exercer. Guillaume est l'un des principaux artisans du succès insolent de France Inter aujourd'hui. Je prends acte que celui qui a fait honneur au service public est aujourd'hui remercié. Le bouffon congédié, plusieurs de mes camarades ayant démissionné, ma troupe amputée, il faudra une fois encore m'adapter". 

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GLGD
15/juin/2024 - 20h02
Moraline a écrit :

Oui et ?

Mis à part que ces deux infos prouvent qu'il n'y a aucun lien entre le "service public" et l'exploitation des minorités, vous essayez de démontrer quoi au juste ?

J'ai dit que le service public n'était pas le média le plus "moralisateur" dans le domaine, et vous me sortez deux exemples qui le prouvent.

Et qui, du coup, invalident toute votre haine anti service public qui serait précisément le parangon du domaine...

C'est moi ou il y a un bug dans votre raisonnement ?

Quand Delphine Ernotte a reconnu lors de son audition devant les parlementaires qu'elle travaillait à représenter la France non pas telle qu'elle est réellement mais telle qu'elle devrait être, elle vous claque à la figure que sa charte d'inclusion impose des surreprésentations de minorités au-delà du réel, leur manipulation, à visée idéologique, avec l'argent de tous les Français. 

Portrait de Moraline
12/juin/2024 - 22h10
GLGD a écrit :

Gauchiste : "La diversité fait vendre"

La vérité : "À la suite d'un fiasco marketing, la bière Bud Light décroche aux Etats-Unis", Les Échos. Ils avaient pris un travesti en égérie pour leurs pubs Internet

"En novembre 2022, Disney a en effet renvoyé Bob Chapek et rappelé M. Iger, 73 ans actuellement, pour diriger le groupe pendant deux ans" Le Figaro. Disney a essuyé des grosses pertes avec ses productions cinéma aux sujets wokes avec des héros non binaires et l'usage de pronoms iels comme dans Elemental.

smiley

Oui et ?

Mis à part que ces deux infos prouvent qu'il n'y a aucun lien entre le "service public" et l'exploitation des minorités, vous essayez de démontrer quoi au juste ?

J'ai dit que le service public n'était pas le média le plus "moralisateur" dans le domaine, et vous me sortez deux exemples qui le prouvent.

Et qui, du coup, invalident toute votre haine anti service public qui serait précisément le parangon du domaine...

C'est moi ou il y a un bug dans votre raisonnement ?

Portrait de GLGD
12/juin/2024 - 18h29

Gauchiste : "La diversité fait vendre"

La vérité : "À la suite d'un fiasco marketing, la bière Bud Light décroche aux Etats-Unis", Les Échos. Ils avaient pris un travesti en égérie pour leurs pubs Internet

"En novembre 2022, Disney a en effet renvoyé Bob Chapek et rappelé M. Iger, 73 ans actuellement, pour diriger le groupe pendant deux ans" Le Figaro. Disney a essuyé des grosses pertes avec ses productions cinéma aux sujets wokes avec des héros non binaires et l'usage de pronoms iels comme dans Elemental.

smiley

Portrait de Moraline
12/juin/2024 - 17h48
GLGD a écrit :

C'est tellement faux que lorsque je me suis reconnecté au Replay FTV après des mois sans y aller, première bannière en haut de page : Drag Race.

C'est tellement faux que Ernotte a déclaré en audition à l'Assemblée qu'elle travaillait pour représenter la France non pas comme elle est mais comme elle souhaiterait qu'elle soit. La charte de France TV pour TOUTES les productions extérieures qui prévoit les obligations de représentation de diversité est publique, c'est marqué noir sur blanc. La directrice de Radio France a déclaré sur France 2 que les politiques qui n'étaient pas d'accord sur l'urgence écologique ou les vaccins Covid.étaient interdits d'antenne sauf périodes électorales par obligation légale. Je ne cite que des faits produits et vérifiables par le groupe public lui-même.

C'est quoi le problème avec Drag Race ??? C'est une vraie question : est-ce que quelqu'un ici pense sérieusement que ça peut conduire qui que ce soit à modifier son apparence et/ou son comportement ?

C'est pas une maladie contagieuse que je sache. Et mieux : c'est pas une maladie du tout.

Mais allons y. Pour la représentation de diversité, je vais répéter ce que j'ai déjà dit : TF1, chaine privée, en fait tout autant, et Disney se voit reprocher EXACTEMENT la même chose alors qu'aux dernières nouvelles c'est pas un bastion gauchiste.

La réalité, même si elle vous fait mal au cul, c'est que la diversité fait vendre. C'est devenu un créneau porteur. Ca n'a donc RIEN A VOIR avec une quelconque idéologie qui voudrait transformer les enfants en esclaves de la transidentité, c'est juste que comme des tonnes de gens se reconnaissent là dedans ET DE PAR LE FAIT ils sont des clients potentiels pour les publicitaires, alors ça a ouvert le champ à une représentativité qui n'existait pas jusqu'alors.

C'est du business de base, et peu importe que le pouvoir en place soit de gauche ou de droite, peu importe que vous regardiez du public ou du privé, si ça rapporte des sous, alors ça sera exploité.

Quant à Ernotte, on peut lui reprocher plein de choses, mais certainement pas d'être de gauche. A tel point que le projet de fusion radio/télé était pour elle une très bonne idée, et qu'elle s'est encore exprimée récemment pour regretter que la dissolution retarde l'option.

Pour l'urgence écologique il s'agit d'un sous-sujet dont les opposants sont juste les marionnettes des puissants, et c'est assez curieux que pour des complotistes vous ne compreniez pas celui-là : Ceux qui ont intérêt à nier le réchauffement climatique sont ceux qui produisent et commercialisent les produits qui en sont les principaux responsables. Et plus globalement tout ce qui est de nature capitaliste. Freiner le réchauffement climatique impliquerait de faire gagner moins d'argent aux producteurs.C'est exactement comme à la grande époque du tabac : les lobby étaient tellement puissants qu'ils ont pu créer de toute pièce des "preuves" de l'innocuité du tabac, avant que le vrai scandale n'éclate.

Pour les vaccins c'est le contraire (comme quoi on n'est pas à une contradiction près) puisque ça part de l'idée que bigfarma a réussi à créer une psychose MONDIALE et mensongère pour vendre des vaccins considérés par vous comme inefficaces.Le problème c'est que comme ça ne repose sur aucun fait scientifique avéré et que toute tentative de démonstration est immédiatement balayée sans aucun contre-argumentaire autre que "vous êtes complices", et que des débilités à base de puce 5g, de magnétisation magique, et autres trucs farfelus ont pour le coup disqualifié vos propos.

Alors évidemment C8/Cnews assène à longueur de temps des idioties sur des invités "interdits de service public", alors que les faits prouvent largement le contraire (c'est d'ailleurs régulièrement reproché aux chaines concernées), mais comme il n'y a jamais aucun vrai contradicteur en plateau, ça ressemble effectivement à la vérité. Sauf que c'est juste un élément de langage dont le vrai message est "heureusement qu'on est là". Et à la limite tant mieux, mais parler d'ostracisation de certains invités alors que la galaxie Bolloré à elle toute seule représente Canal +, C8/Cnews/Europe 1/Paris Match/Le JDD, sans oublier les sympathisants (valeurs actuelle, etc.), c'est un peu le roquefort qui dit au camembert "tu pues"...

Et même : dans les émissions du matin du service public ces mêmes invités ont leur rond de serviette pour venir expliquer le magnétisme ou les pierres magiques pour arriver à devenir "une meilleure version de nous-même". 

Vous faites un procès d'intention, vous voulez vous payer le service public. Et à la limite grand bien vous fasse, mais dites simplement "je ne veux pas d'infos qui n'aillent pas dans le sens de ma pensée". Ca ira plus vite.

Portrait de GLGD
12/juin/2024 - 16h26
Moraline a écrit :

Je veux bien que tu recommences ta diatribe en citant quelques exemples à chaque "fini".Parce que là tu ne fais que citer les éléments de langage de Cnews/C8, ce qui est non seulement un procès d'intention, mais surtout complètement faux.

Et que je sache, ceux qui sont accusé de mettre "trop de diversité" dans les fictions c'est pas tellement France Télé, c'est Disney et TF1. Ca tombe mal...

Quant à l'idéologie anti-chrétienne, c'est pas France Télé qui diffuse le jour du seigneur ?

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage.

C'est tellement faux que lorsque je me suis reconnecté au Replay FTV après des mois sans y aller, première bannière en haut de page : Drag Race.

C'est tellement faux que Ernotte a déclaré en audition à l'Assemblée qu'elle travaillait pour représenter la France non pas comme elle est mais comme elle souhaiterait qu'elle soit. La charte de France TV pour TOUTES les productions extérieures qui prévoit les obligations de représentation de diversité est publique, c'est marqué noir sur blanc. La directrice de Radio France a déclaré sur France 2 que les politiques qui n'étaient pas d'accord sur l'urgence écologique ou les vaccins Covid.étaient interdits d'antenne sauf périodes électorales par obligation légale. Je ne cite que des faits produits et vérifiables par le groupe public lui-même.

Portrait de peteux
12/juin/2024 - 16h24
Moraline a écrit :

Pas France Inter. Tout le service public audiovisuel. Fini France 2, France 3, FIP, France Culture, France Musique, France Bleu (les locales), fini les émission d'investigation, fini les podcasts Radio France (donc fini Oli, les Odyssées, etc.), fini les replay télé gratuits, tout sera piloté par la publicité et le nouveau ministre de la culture (Hanouna ?).

Vous rêvez vraiment de ça ???

Ah oui, fini la pensée unique gauchiste sur le service public payé par les Français (et donc aussi par les électeurs de droite et du RN), fini les fausses émissions d'investigation toujours orientées contre les mêmes, fini les Ruquier et compagnie, fini, oui, et ouf!

 

Portrait de Moraline
12/juin/2024 - 15h04
GLGD a écrit :

Fini aussi France TV Slash et sa propagande des LGBTQIAZTGHKLMNBDBH 24/24. Fini aussi les fictions pro-migrants, fini les documentaires uniquement à charge sur les personnalités à droite, fini les intervenants sélectionnés à 80-100% dans la gauche sans pluralisme, fini les discriminations anti-blancs et anti-hommes de la direction, fini la charte qui oblige à intégrer de la diversité au-delà de leur part réelle dans la.population, fini l'idéologie anti-France et anti-chrétienne, fini les insultes envers les 40% de Français qui financent pourtant contre leur volonté leurs moqueries et mépris à leur encontre.

Oui on rêve que le service public respecte tous les Francais et les lois d'égalité et de pluralisme, mais comme ils ne veulent pas, autant les vendre : plus rapide et sans grève à subir !

Je veux bien que tu recommences ta diatribe en citant quelques exemples à chaque "fini".Parce que là tu ne fais que citer les éléments de langage de Cnews/C8, ce qui est non seulement un procès d'intention, mais surtout complètement faux.

Et que je sache, ceux qui sont accusé de mettre "trop de diversité" dans les fictions c'est pas tellement France Télé, c'est Disney et TF1. Ca tombe mal...

Quant à l'idéologie anti-chrétienne, c'est pas France Télé qui diffuse le jour du seigneur ?

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage.

Portrait de natkev
12/juin/2024 - 14h56

T inquiète con'''''se c est le nettoyage des écuries de gauchiasse hihi

Portrait de GLGD
12/juin/2024 - 14h32
GLGD a écrit :

Fini aussi France TV Slash et sa propagande des LGBTQIAZTGHKLMNBDBH 24/24. Fini aussi les fictions pro-migrants, fini les documentaires uniquement à charge sur les personnalités à droite, fini les intervenants sélectionnés à 80-100% dans la gauche sans pluralisme, fini les discriminations anti-blancs et anti-hommes de la direction, fini la charte qui oblige à intégrer de la diversité au-delà de leur part réelle dans la.population, fini l'idéologie anti-France et anti-chrétienne, fini les insultes envers les 40% de Français qui financent pourtant contre leur volonté leurs moqueries et mépris à leur encontre.

Oui on rêve que le service public respecte tous les Francais et les lois d'égalité et de pluralisme, mais comme ils ne veulent pas, autant les vendre : plus rapide et sans grève à subir !

Portrait de GLGD
12/juin/2024 - 14h33
Moraline a écrit :

Pas France Inter. Tout le service public audiovisuel. Fini France 2, France 3, FIP, France Culture, France Musique, France Bleu (les locales), fini les émission d'investigation, fini les podcasts Radio France (donc fini Oli, les Odyssées, etc.), fini les replay télé gratuits, tout sera piloté par la publicité et le nouveau ministre de la culture (Hanouna ?).

Vous rêvez vraiment de ça ???

Fini aussi France TV Slash et sa propagande des LGBTQIAZTGHKLMNBDBH 24/24. Fini aussi les fictions pro-migrants, fini les documentaires uniquement à charge sur les personnalités à droite, fini les intervenants sélectionnés à 80-100% dans la gauche sans pluralisme, fini les discriminations anti-blancs et anti-hommes de la direction, fini la charte qui oblige à intégrer de la diversité au-delà de leur part réelle dans la.population, fini l'idéologie anti-France et anti-chrétienne, fini les insultes envers les 40% de Français qui financent pourtant contre leur volonté leurs moqueries et mépris à leur encontre.

Oui on rêve que le service public respecte tous les Francais et les lois d'égalité et de pluralisme, mais comme ils ne veulent pas, autant les vendre : plus rapide et sans grève à subir !

Portrait de Moraline
12/juin/2024 - 14h09
peteux a écrit :

C'est pas grave mon Guillaume, un p'tit tour à Pôle Emploi (tu pourras voir des vrais gens) et je suis sûr que tu pourras te trouver un p'tit poste sympa de guignol chez tes amis de la France Insoumise! En plus, tu pars au bon moment, Bardella s'apprête à privatiser France Inter. Tu te serais quand même pas vu bosser pour des pourris du privé quand même? Bah tu vois, à toute chose malheur est bon! 

Pas France Inter. Tout le service public audiovisuel. Fini France 2, France 3, FIP, France Culture, France Musique, France Bleu (les locales), fini les émission d'investigation, fini les podcasts Radio France (donc fini Oli, les Odyssées, etc.), fini les replay télé gratuits, tout sera piloté par la publicité et le nouveau ministre de la culture (Hanouna ?).

Vous rêvez vraiment de ça ???

Portrait de garlaban
12/juin/2024 - 13h54

Il faut qu'elle démissionne de France Inter, d'autant que LFI et NPA on besoin de candidats pour les législatives.

Portrait de Raymond C
12/juin/2024 - 13h46

Les larmes de gauchiasses sont du miel pour moi. Je suis comblé cette semaine.

Portrait de Archimedes
12/juin/2024 - 13h46

La propagande nazislamiste, suprémaciste arabe, propalestimerde et même pas drôle c'est PAS AVEC NOS IMPÔTS

Portrait de peteux
12/juin/2024 - 13h27

C'est pas grave mon Guillaume, un p'tit tour à Pôle Emploi (tu pourras voir des vrais gens) et je suis sûr que tu pourras te trouver un p'tit poste sympa de guignol chez tes amis de la France Insoumise! En plus, tu pars au bon moment, Bardella s'apprête à privatiser France Inter. Tu te serais quand même pas vu bosser pour des pourris du privé quand même? Bah tu vois, à toute chose malheur est bon! 

Portrait de Orwell2024
12/juin/2024 - 13h20

Bah ,tant qu'elle peut dessiner la petite moustache de son tonton Adolf sur les portraits des juifs !

Portrait de DoubleNo
12/juin/2024 - 12h07

Ce qui aurait été plus honorable de sa part - vu les mots dithyrambiques qu'elle a à l'encontre de Meurice  - c'était que elle aussi démissionne pour contester cette décision pitoyable, même si on peut estimer que la saillie en cause était discutable . Il est loin "On est tous Charlie…"

Portrait de Le Suisse
12/juin/2024 - 11h48

C'est cela, adapte toi...il y a un moment ou le clientelisme ne suffit plus à combler le manque de talent.