10/06 15:54

Le Rassemblement National confirme qu'en arrivant au pouvoir il privatisera l'audiovisuel public et en particulier France 2, France 3, France 5 mais aussi les radios comme France Inter, France Bleu, France Info...

Le Rassemblement National confirme qu'en arrivant au pouvoir il privatisera l'audiovisuel public et en particulier France 2, France 3, France 5 mais aussi les radios comme France Inter, France Bleu, France Info... Alors qu'une fusion de l’audiovisuel public est au coeur des débats depuis plusieurs semaines, le RN annonce que s'il accède au pouvoir, il privatisera l’audiovisuel public.

Sébastien Chenu a en effet confirmé  ce lundi sur BFM TV une   « privatisation du service public de l’audiovisuel, qui rapportera 3 milliards d’euros ». Face à Apolline de Malherbe, il a en effet assuré que le Rassemblement National souhaiterait « redresser le pays » en « s’acquittant de sa dette », évoquant ainsi une taxe sur les surprofits ainsi qu'une privatisation du service public de l’audiovisuel.

A la question de la journaliste « Ça, vous pourriez le faire très vite ? », Sébastien Chenu a répondu : « Pas en quinze jours », précisant que cela serait « dans l’intérêt des Français ».

Nos confrères de 20 Minutes rappellent que cette mesure était déjà proposée fin 2021 dans le programme présidentiel de Marine Le Pen qui envisageait « la privatisation de l’audiovisuel public », dont il était, selon elle, « de plus en plus difficile de distinguer la spécificité » et afin de « rendre immédiatement 2,8 milliards de redevances » aux Français.

« Nous sommes une grande démocratie, a-t-on encore besoin d’un audiovisuel public de cette taille ? », avait déclaré Marine le Pen à l'époque.

Parmi les repreneurs possibles en cas de privatisation, nos confrères de Stratégie évoquent de leur côté ceux qui ont manifesté leur intérêt pour la télévision à l'occasion de la procédure de renouvellement des autorisations des chaînes de la TNT: Rodolphe Saadé (CMA CGM), Daniel Kretinsky (CMI) et Vincent Bolloré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GLGD
11/juin/2024 - 00h11
BREIZ Mike a écrit :

On ne paye plus la redevance, donc je ne vois pas ce que ça changerait . Même si en majorité les animateurs de radios ou télés publiques sont de gauche et ceux de privé sont de droite, il y a toujours l'exception qui confirme la règle. Canteloup a dit qu'il était de gauche mais il est sur TF1 et puis et si on regarde le parcours des animateurs et animatrices, ils passent aussi bien d'une station ou d'une chaine publique  à privée et inversement ( Davant, Chazal, Pujadas, Calvi...)

Si, tu la paies toujours, avec la TVA. Les 4 milliards des groupes publics y sont désormais prélevés depuis l'arrêt de la redevance. Le plan de Macron était de nous augmenter la TVA avant la fin du quinquennat d'ailleurs, au motif que ces dernières années de plus en plus de pays européens ont des TVA à 21 ou 25%. "Petite" différence, ils ont encore des services publics plus fonctionnels que chez nous alors que nous sommes les plus taxés du monde. Où va l'argent ? En Ukraine, en Afrique...

Portrait de bergil
10/juin/2024 - 20h45
BREIZ Mike a écrit :

On ne paye plus la redevance, donc je ne vois pas ce que ça changerait . Même si en majorité les animateurs de radios ou télés publiques sont de gauche et ceux de privé sont de droite, il y a toujours l'exception qui confirme la règle. Canteloup a dit qu'il était de gauche mais il est sur TF1 et puis et si on regarde le parcours des animateurs et animatrices, ils passent aussi bien d'une station ou d'une chaine publique  à privée et inversement ( Davant, Chazal, Pujadas, Calvi...)

On ne paye plus la redevance , mais de quoi pensez vous que les médias publics vivent si ce n'est de vos impôts si vous en payez !

Portrait de Ocarina
10/juin/2024 - 20h44

@Angelussauron:

"Moi je crois de plus en plus que Macron a dissous l'assemblée volontairement pour discréditer le RN."

Je pense aussi que c'est un cadeau empoisonné pour le RN cette dissolution ; si le RN va au gouvernement, ce fourbe fera tout pour l'empêcher de mener sa  politique quitte à lui mettre des bâtons dans les roues à chaque occasion.

Portrait de Angelussauron
10/juin/2024 - 19h01

En même temps ils font passer des lois qu'ils peuvent faire car bon sur le reste comme toucher à la justice ça ne sera pas possible. C'est des intouchables là dedans sinon ils se mettent en grève et les jugements ne se feront pas.

Donc ils vont axer sur des lois secondaires voir même tertiaire pour les Français... Et non n'en déplaisent à certains ils feront comme les autres smiley

 

Tout sera retoqué par le conseil constitutionnel c'est réfléchi par Macron tout ça... Moi je crois de plus en plus que Macron a dissous l'assemblée volontairement pour discréditer le RN.

Portrait de KenShiro
10/juin/2024 - 18h55
Le Suisse a écrit :

Pour comparaison le modèle Suisse, impossible d'y echaper. Par contre c'est un vrai modèle pluraliste et sans complaisance.

Pour les ménages, le montant est de CHF 335 par an, soit moins de CHF 1 par jour. Chaque ménage a accès aux programmes radio, TV et web de la SSR (17 chaînes de radio, 7 chaînes de télévision et l'offre en ligne) ainsi qu'aux 22 radios et 13 télévisions régionales et locales privées financées par la redevance.

 

2015: initiative reprend l'idée, déjà répandue depuis longtemps en Suisse, que la télévision publique est trop coûteuse par rapport à son contenu (jugé trop pauvre) et qu'il serait préférable de supprimer la redevance pour permettre à la télévision de fournir de la qualité à moindre coût pour le consommateur, l'objectif étant de mettre en avant les chaînes de télévision privées et les packages qu'elles peuvent proposer à leurs client. Le parlement recommande de rejeter cette proposition. Une contre proposition est alors faite de réduire de 50% la redevance (ca fait encore 200 CHF/an...)

 

Votation en 2018 :   pour 28,4% contre 71,6%

 

Notre chère télévision Suisse, ainsi que nos autres médias Public, méritent d'être subventionner de mon avis et je trouve que nous avons des programmes de qualité, même si niveau émissions de divertissement c'est nada.

Par contre niveau séries tv on est pas à plaindre, car souvent en avant première sur les chaînes françaises, sur les meilleures du moment. Pour la subvention il me semble que suivant si vous êtes à l'aide sociale ou non, vous ne payez pas la même chose, mais je me trompe peut-être ? 

En tous les cas la France mériterait vraiment des médias Public ( presse,tv,radio) , autant pluraliste que les nôtres, car vu de chez nous, ça fait peur. 

Portrait de Herculanum
10/juin/2024 - 18h49

A mon avis , je pense qu'il y a autre chose a faire avant ce type de programme , les hopitaux , la vie chère et le reste 

Le RN désire t-il revendre les chaines publics aux privés sans droits de regards , le RN aurait -il des accords secrets avec bolloré et autres .

Oui c'est vrai également que FTV n'est pas toujours impartial dans le traitement de l'information

Mais si ça deviens privé, finis toutes les verités , elles ne seront pas bonnes à dire à l'antenne

 

Portrait de Marine70
10/juin/2024 - 18h48 - depuis l'application mobile
boilo2017 a écrit :

Comme tout bon dictateur qui arrive au pouvoir, on muselle les médias et la presse. 

@boilo2017
Privatiser = museler ? Ça va vous sinon ?

Portrait de BREIZ Mike
10/juin/2024 - 18h22

On ne paye plus la redevance, donc je ne vois pas ce que ça changerait . Même si en majorité les animateurs de radios ou télés publiques sont de gauche et ceux de privé sont de droite, il y a toujours l'exception qui confirme la règle. Canteloup a dit qu'il était de gauche mais il est sur TF1 et puis et si on regarde le parcours des animateurs et animatrices, ils passent aussi bien d'une station ou d'une chaine publique  à privée et inversement ( Davant, Chazal, Pujadas, Calvi...)

Portrait de Le Suisse
10/juin/2024 - 18h23
KenShiro a écrit :

Ce qui me paraît normal, car pourquoi les français devraient subventionner des médias Public, qui n'appliquent même pas la diversité d'opinions, mais au contraire font de la propagande unidirectionnelle et évidemment à gauche, le plus souvent la plus extrême.

Et le pire en s'en ventant de raconter SA réalité plutôt que la réalité tout court, et se targuant encore, d'être fière de refuser la parole de tous les représentants politiques, ne leur convenant pas dans leurs idéologies.

En les privatisant ils pourront le faire librement, mais plus avec l'argent des citoyens, qu'ils sont censés normalement, respecter dans la pluralité d'opinions et avec une information réelle et non partisane, tout simplement.

Pour comparaison le modèle Suisse, impossible d'y echaper. Par contre c'est un vrai modèle pluraliste et sans complaisance.

Pour les ménages, le montant est de CHF 335 par an, soit moins de CHF 1 par jour. Chaque ménage a accès aux programmes radio, TV et web de la SSR (17 chaînes de radio, 7 chaînes de télévision et l'offre en ligne) ainsi qu'aux 22 radios et 13 télévisions régionales et locales privées financées par la redevance.

 

2015: initiative reprend l'idée, déjà répandue depuis longtemps en Suisse, que la télévision publique est trop coûteuse par rapport à son contenu (jugé trop pauvre) et qu'il serait préférable de supprimer la redevance pour permettre à la télévision de fournir de la qualité à moindre coût pour le consommateur, l'objectif étant de mettre en avant les chaînes de télévision privées et les packages qu'elles peuvent proposer à leurs client. Le parlement recommande de rejeter cette proposition. Une contre proposition est alors faite de réduire de 50% la redevance (ca fait encore 200 CHF/an...)

 

Votation en 2018 :   pour 28,4% contre 71,6%

 

Portrait de jcfrom06
10/juin/2024 - 18h07

c'est sur, la privatisation des media c'est le problème numero 1 des Français.

Du coup je me demande pourquoi, France Inter est la radio la plus écoutée de France ?

Portrait de Jeje82000
10/juin/2024 - 18h05 - depuis l'application mobile

voilà une bonne idée ça changera des idées du service public bobos de gauche qui sert a rien et qui sengraisse sur le dos des français

Portrait de KenShiro
10/juin/2024 - 18h05

Ce qui me paraît normal, car pourquoi les français devraient subventionner des médias Public, qui n'appliquent même pas la diversité d'opinions, mais au contraire font de la propagande unidirectionnelle et évidemment à gauche, le plus souvent la plus extrême.

Et le pire en s'en ventant de raconter SA réalité plutôt que la réalité tout court, et se targuant encore, d'être fière de refuser la parole de tous les représentants politiques, ne leur convenant pas dans leurs idéologies.

En les privatisant ils pourront le faire librement, mais plus avec l'argent des citoyens, qu'ils sont censés normalement, respecter dans la pluralité d'opinions et avec une information réelle et non partisane, tout simplement.

Portrait de dede35
10/juin/2024 - 17h39
rareudofemmoi-6934 a écrit :

En privatisant on muselle la presse ? c'est la bêtise du jour ? tu n'y comprends vraiment rien ! Tu préfères les médias dirigés par les syndicats gauchistes.

plus difficile de museler du privé 

Portrait de GLGD
10/juin/2024 - 17h29
COLIN33 a écrit :

Ils veulent museler tout les secteurs, comme tout bon dictateur, s'ils manquent d'inspiration Poutine sera là pour les conseillers

Tu n'es pas au courant que certains courants politiques sont déjà interdits sur Radio France comme l'a reconnu sa présidente : tous ceux qui sont contre les actions pour le climat, ceux qui sont contre les vaccinations COVID. Une récente étude Thomas More a aussi démontré plus largement que sur certains sujets, le média public ne laisse s'exprimer que des intervenants de gauche à 100%, et sur d'autres sujets ils sont tout le temps surreprésentés X3 à X5 de leur part dans l'opinion actuelle. Avec la puissance des syndicats d'extrême gauche, il serait trop coûteux en temps et en argent d'y faire appliquer les règles et les lois. En vendant l'ensemble, on va plus vite au résultat et l'État fait une économie immédiate.

Portrait de 8Gako8
10/juin/2024 - 17h26
boilo2017 a écrit :

Comme tout bon dictateur qui arrive au pouvoir, on muselle les médias et la presse. 

a par contre on veut museler CNEWS et C8 sa te gène moi smiley

Portrait de Le Suisse
10/juin/2024 - 17h25

immigration, on peut changer beaucoup de choses en terme d'attractivité, et ca c'est le gouvernement qui décide...

sur les forums facebook ukrainiens francais et suisse (donc en russe) voila le genre de discussion: je cherche à venir m'installer en europe, avez-vous des conseils. En résumé cela donne cela

- Suisse: non, c'est des cons pas de travail et pas d'aides (et pour faire venir sa famille, faut prouver qu'on a le logement assez grand et le salaire suffisant...)

' Allemagne: oui si vous voulez travailler non si vous voulez des aides

* France: oui si vous voulez des aides, non si vous voulez travailler

donc vous avez deviné quels boulets on récupère...je vous laisse transposer cela pour les pays magreb and co.

 

 

Portrait de riri08
10/juin/2024 - 17h24

Bon courage

Portrait de rareudofemmoi-6934
10/juin/2024 - 17h20
boilo2017 a écrit :

Comme tout bon dictateur qui arrive au pouvoir, on muselle les médias et la presse. 

En privatisant on muselle la presse ? c'est la bêtise du jour ? tu n'y comprends vraiment rien ! Tu préfères les médias dirigés par les syndicats gauchistes.

Portrait de Koikilencoute
10/juin/2024 - 17h17

Bonne idée, mais sur l'essentiel (insécurité, immigration, expulsions) le RN ne pourra rien changer car ce n'est pas le gouvernement qui décide : ce sont les juges, le Conseil constitutionnel et la CEDH.

Il faut une nouvelle Constitution, refuser la CEDH et prendre ses distances avec l'UE (un peu comme le font la Hongrie et la Pologne)

Portrait de Beguin
10/juin/2024 - 19h23

RN,  entourez vous des meilleurs,  attention macron est machiavélique 

Portrait de Beguin
10/juin/2024 - 16h58
boilo2017 a écrit :

Comme tout bon dictateur qui arrive au pouvoir, on muselle les médias et la presse. 

Sous Mitterrand c'etait comme ca aussi

Portrait de boilo2017
10/juin/2024 - 16h49

Comme tout bon dictateur qui arrive au pouvoir, on muselle les médias et la presse. 

Portrait de Le Suisse
10/juin/2024 - 16h34

Les grandes chaines russes sont au contraire "publiques". La Compagnie d'État pan-russe de télévision et de radiodiffusion est un groupe russe de médias fondé le 14 juillet 1990, entreprise détenue par le gouvernement de la fédération de Russie

 

Portrait de rareudofemmoi-6934
10/juin/2024 - 16h29
COLIN33 a écrit :

Ils veulent museler tout les secteurs, comme tout bon dictateur, s'ils manquent d'inspiration Poutine sera là pour les conseillers

Tu es content de payer avec tes impôts ce panier de crabes gauchistes ça ne m'étonne pas de toi.

Portrait de Ocarina
10/juin/2024 - 16h29
COLIN33 a écrit :

Ils veulent museler tout les secteurs, comme tout bon dictateur, s'ils manquent d'inspiration Poutine sera là pour les conseillers

ça te va bien de dire ça après que ta France islamiste tirait à boulets rouges sur CNEWS lors de la réunion pour la réattribution des fréquences, ne supportant pas des chaines ayant d'autres idées que les leurs.

 

Portrait de Yes69
10/juin/2024 - 16h24

Très bonne initiative !

Mais, il y a une élection a emporté, avant...

Portrait de COLIN33
10/juin/2024 - 16h18 - depuis l'application mobile

Ils veulent museler tout les secteurs, comme tout bon dictateur, s'ils manquent d'inspiration Poutine sera là pour les conseillers

Portrait de COLIN33
10/juin/2024 - 16h18 - depuis l'application mobile

Ils veulent museler tout les secteurs, comme tout bon dictateur, s'ils manquent d'inspiration Poutine sera là pour les conseillers