05/06 10:31

Débarquement: Le président américain Joe Biden est arrivé ce matin en France pour les commémorations - Emmanuel Macron préside une première cérémonie à Plumelec, dans le Morbihan - VIDEO

Joe Biden est arrivé mercredi en France pour les commémorations du Débarquement allié du 6 juin 1944, qu’Emmanuel Macron doit lancer avec de premiers hommages aux maquisards bretons, aux premiers parachutistes de la France libre et aux nombreuses victimes civiles de la Seconde Guerre mondiale.

Le président des Etats-Unis a atterri à l’aéroport d’Orly, près de Paris, à 9H28, accueilli par le Premier ministre Gabriel Attal. Jeudi, il rejoindra les plages normandes pour le 80e anniversaire du D-Day, cette opération massive menée dans le plus grand secret par les Américains, les Britanniques et des commandos de la France libre pour ouvrir la voie à la libération de l’Hexagone puis à la défaite de l’Allemagne nazie.

En sa présence, mais aussi avec le roi Charles III, le chancelier allemand Olaf Scholz ou encore le chef de l’Etat italien Sergio Mattarella, le président français pourra afficher l’unité des Occidentaux alors qu’un conflit d’envergure frappe à nouveau l’Europe.

Symbole fort, le président ukrainien Volodymyr Zelensky sera là, tandis que la Russie, invitée il y a dix ans, a été formellement exclue des cérémonies justement en raison de sa « guerre d’agression » contre l’Ukraine.

En marge de ces cérémonies, Joe Biden aura l’occasion de s’entretenir avec son homologue ukrainien pour voir « comment nous pouvons continuer à approfondir notre soutien », a indiqué la Maison Blanche. D’autres discussions entre les deux hommes sont prévues lors du sommet du G7 en Italie, du 13 au 15 juin.

Alors qu’approchent les élections européennes de dimanche annoncées comme très mauvaises pour son camp, Emmanuel Macron a décidé cette année de prolonger les commémorations sur trois jours, de mercredi à vendredi.

« En Normandie, mais également en Bretagne, nous allons continuer à honorer toutes les mémoires de ceux qui ont contribué à notre libération: ceux qui se sont levés pour combattre le nazisme, ceux qui se sont battus sur tous les fronts, ceux qui ont souffert et ceux qui ont pris tous les risques pour apaiser les souffrances », écrit-il dans le dossier de presse de ce rendez-vous diplomatique hors normes.

Mercredi matin, il doit présider une première cérémonie à Plumelec, dans le Morbihan, pour souligner « le rôle de la résistance bretonne et des parachutistes SAS, venus d’Angleterre et issus de toutes les régions de France, jusqu’à l’Océanie, qui ont joint leurs forces pour retenir les renforts allemands ».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lotus14
6/juin/2024 - 09h32

C'est très bien ces commémorations ! 

 Notre Président fait tout en grand  !!!! 

Combien coûtent ces festivités  c'est notre argent !  Combien nous coûtent les Jeux Olympiques la cérémonie d'ouverture   les rumeurs disent que le Président a signé  2millions d'euros pour faire venir Céline Dion et 700 000 euros pour Aya Nakamura ce n'est pas honteux ça  !! ( si c'est vrai )  Il dépense l'argent pour le prestige pour son égo  alors que la France  est en piteux état  Bruno Lemaire  dit on n'a plus d'argent   on va encore nous taxer  mais on marche sur la tête !!!! Ils vivent sur quelle planète ???

Portrait de maudav
5/juin/2024 - 14h11

J'attends avec impatience le discours de macron demain comme à chaque élection, c'est lui ou la peste brune, c'est lui ou le nazisme, etc...

Si si il va nous refaire le coup !

Portrait de Beguin
5/juin/2024 - 13h59
Troufion a écrit :

Ce mecton n'a pas fait son service militairesmiley

Aucun, le mari d'attal non plus

Portrait de Troufion
5/juin/2024 - 10h55

Attal voit Guignol en vrai, et il rit smiley

Portrait de Troufion
5/juin/2024 - 10h52

Ce mecton n'a pas fait son service militairesmiley