30/05 13:31

Quatre personnes arrêtées et plus de 100 serveurs mis hors ligne lors de "la plus grande opération jamais réalisée" contre des logiciels malveillants, selon Europol

Quatre personnes ont été arrêtées et plus de 100 serveurs ont été mis hors ligne lors de « la plus grande opération jamais réalisée » contre des logiciels malveillants particulièrement agressifs jouant un rôle majeur dans le déploiement de rançongiciels, a annoncé jeudi Europol.

Baptisée « Endgame », cette vaste opération internationale a eu « un impact mondial sur l’écosystème des "droppers" », a déclaré Europol, faisant référence à un type de logiciel utilisé pour insérer d’autres maliciels dans un système cible.

Outre les quatre interpellations, huit fugitifs liés à ces activités criminelles vont être ajoutés à la liste des personnes les plus recherchées d’Europe.

L’opération « Endgame » se poursuit et d’autres arrestations sont attendues, a précisé Europol. Ce coup de filet, coordonné entre les 27 et 29 mai depuis le siège de l’agence européenne de police à La Haye, a conduit à des arrestations en Arménie et en Ukraine, avec près d’une vingtaine de perquisitions dans quatre pays.

Les serveurs visés étaient situés dans différents pays européens, ainsi qu’aux États-Unis et au Canada. L’enquête, qui avait été ouverte en 2022, a montré que l’un des principaux suspects a gagné au moins 69 millions d’euros en crypto-monnaie en louant une infrastructure criminelle pour le déploiement de ransomwares, a précisé l’agence judiciaire européenne Eurojust.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions